Très forte hausse du chômage (+0,7%) en avril

 |  | 458 mots
Lecture 2 min.
Au mois d'avril la hausse du nombre des demandeurs d'emploi a été très forte avec 26.200 (0,7%) demandeurs d'emploi supplémentaires inscrits en catégorie A.
Au mois d'avril la hausse du nombre des demandeurs d'emploi a été très forte avec 26.200 (0,7%) demandeurs d'emploi supplémentaires inscrits en catégorie "A". (Crédits : reuters.com)
Le mois d'avril a été désastreux sur le front du chômage. Avec 26.200 demandeurs d'emploi supplémentaires inscrits en catégorie "A", la progression est de 0,7% sur un mois.

Pas de miracle... bien au contraire. En avril, la France a de nouveau connu une hausse du nombre des demandeurs d'emploi. Et la progression est forte. Le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A" a bondi de 0,7%, soit 26.200 supplémentaires.  Il sont maintenant très exactement 3.536.000 en France métropolitaine et 3.794.900 en incluant les Dom. Du jamais vu.

Et c'est pire si on inclut les catégorie "B et C" (activité à temps partiel). La hausse est alors vertigineuse: 54.000 demandeurs d'emploi supplémentaires, soit une progression de... 1%. Au total, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégories "A, B et C" atteint 5.344.600 en métropole et 5.645.000 en incluant les Dom. Sur un an, la progression est de 7,1%.

Toutes les classes d 'âge concernées

De très mauvais chiffres donc. Le ministère du Travail tente de se rassurer en rappelant que la reprise de la croissance (le PIB a progressé de 0,6% au premier trimestre) va finir par faire sentir ses effets sur l'emploi mais qu'il faut "un délai de plusieurs mois avant que la reprise de l'activité ne se traduise par des embauches"... Ce qui en théorie n'est pas faux . D'ailleurs, les derniers résultats du baromètre mensuel Prism'emploi (fédération des entreprises du travail temporaire) montrent que les effectifs intérimaires étaient en hausse de 2,7% en avril. En dehors du BTP, où le volume d'emploi intérimaire continue de chuter (- 11,1%), d'autres secteurs, en revanche, se redressent, notamment le commerce (en hausse de 9,1%).

En attendant, les digues érigées par les gouvernements successifs  - via notamment les contrats aidés -  pour limiter la hausse montrent de grosses fissures. Ainsi le chômage des moins de 25 ans (catégorie "A") fait un bond de 0,8% sur un seul mois. Et pourtant, ce sont eux les principaux bénéficiaires des contrats aidés. Pour les "seniors" de plus de 50 ans, c'est pire - comme d'habitude - avec une hausse de 0,9%. Quand au "cœur" de la population active, soit les 25 à 49 ans, il n'est pas épargné non plus avec une progression de 0,7%.

Hausse du chômage de longue durée

Et avec cette hausse quasi continue chaque mois du nombre des demandeur d'emploi, la durée dans le chômage augmente. Ainsi, le nombre des inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an a progressé de 1,1% en avril et de... 10,2% sur un an. Ils sont maintenant... 2.333.400 dans ce cas, dont 1.068.700 sont inscrits depuis deux ans.

Des données très sombres donc, communiquées le jour même ou le Premier ministre recevait les organisations patronales et syndicales pour échanger sur la meilleur façon de booster l'emploi dans les PME. De fait, il y a vraiment le feu au lac.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2015 à 18:05 :
Leur application sera t-elle mise en œuvre, avant les présidentielles ?
a écrit le 03/06/2015 à 7:40 :
Actuellement, les tribunaux de commerce sont engorgés de commerces et de PME qui ont fait faillite. C'est ça le rêve rose des socialistes : "sans travail, sans famille, sans patrie" !
a écrit le 03/06/2015 à 4:56 :
Concernant la croissance, quelle est la définition de PIB à la française ? Si on prend la consommation des citoyens ou ménages au pib, les ménages français consomment 40% de moins que les américains avec un pib plus bas de 25% par habitant. Les ménages français consomment 84% des ménages anglais pour un pib français plus bas de 12%. Les français consomment 16% de moins que les allemands pour un pib par habitant plus bas de 12%. Les français consomment plus que les espagnols 113% pour un pib plus élevé de 40%. Les ménages français consomment 103% des italiens, donc autant pour un pib par habitant plus élevé de 20%. Le pib à la française, c’est quoi, du vent, des paroles, de l’esbrouffe, de l’invention bureaucratique, du tripatouillage comptable ?
a écrit le 02/06/2015 à 18:54 :
Normal que le chômage augmente et continuera d'augmenter pendant plusieurs mois : nos entreprises ont encore des réserves de productivité qui ne nécessite pas d'augmenter les effectifs ! Tant que leurs carnets de commandes ne se gonflera pas et tant qu'il sera aussi coûteux et difficile de se séparer d'un salarié en cas de baisse de l'activité, aucune embauche n'aura lieu sauf pour pallier les départs à la retraite.
Tant que nos Gouvernements successifs préfèreront augmenter les prélèvements plutôt que de faire de vraies économies, par manque de courage et de vision, la situation de la France et des français ne s'améliorera pas !
Réponse de le 02/06/2015 à 21:12 :
Vu les taux de natalité des 20 dernières années et d’accueil des étrangers dans notre pays, on peut annoncer une hausse du chômage mensuelle pour les 20 prochaines années... Ou alors on aura subit une guerre, maladie... qui aura tué une bonne partie de notre population. C'est dépriment.
a écrit le 02/06/2015 à 17:07 :
Et oui je participe à l'augmentation du chômage grâce à l'emploi des robots que mon commerçant habituel met à ma disposition pour enregistrer mes achats et régler l'addition.
Moins de charges et donc des caisses sociales de moins en moins alimentées. Pas de dessin, Votre avenir est dans les loisirs pas chers type sudoku.
a écrit le 02/06/2015 à 15:36 :
Et dire que les discussions actuelles entre patronat et syndicats concernant les régimes de retraite vont aboutir à un âge de retraite de 67 ans (et plus 62 ans), les décotes avant devenant complètement rédhibitoires. Cela va finir de geler le marché de l'emploi. RIP
Réponse de le 02/06/2015 à 21:16 :
Ils n'ont jamais promis de nous embaucher jusqu'à 67 ans... Ils veulent juste qu'on parte à la retraite minimum...
a écrit le 02/06/2015 à 14:30 :
les francais n'ont que ce qu'ils meritent!!!!
Réponse de le 02/06/2015 à 21:18 :
Nepissejamaisfaceauvent...
a écrit le 02/06/2015 à 14:15 :
parler de chômage sans mentionner la population active n'a pas de sens.
Depuis 10 ans grosso-modo il y a 20000 créations d'emplois nets par mois, visiblement il y a un problème si on n'en parle pas, car il faudrait expliquer l'arrivée de nouveaux demandeurs, donc parler d'immigration, une immigration subie et ça ferait le bonheur du front national, alors que la on peut taper sur les patrons, le gouvernement précédent, la non adéquation des formations, le refus de mobilité, alors on laisse une partie de la population partiellement diplômée au rsa, et les étrangers travailler dans le bâtiment et l'agroalimentaire et d'autres sous-emplois.
a écrit le 02/06/2015 à 14:00 :
une pastille verte Sapin si vous êtes au chômage.
Une pastille rose Ségolène si vous êtes en contrat aidé.
Une pastille bleue Jean Francois si vous aimez la série française Bygmalion.
Une pastille jaune si Montebourg vous manque.
a écrit le 02/06/2015 à 13:22 :
Ce chômage qui ne cesse de croître, c'est l'échec absolu de Valls, l'échec absolu des CCI aux entreprises inutiles et ruineuses, l'échec absolu de toutes ces structures parapubliques agences blasblas banquets, faux centre de faux experts, il faut aussi bien ajouter les comportements dévastateurs des Tribunaux de Commerce avec leurs juges consulaires en constants conflits d'intérêts qui flinguent les entreprises ...
Quand sera t-il mis fin à ces bazars destructeurs de valeurs économiques ?
a écrit le 02/06/2015 à 11:52 :
Catalyseur du chômage depuis les expériences de 1981.
Prix Nobel de faillite pour bientôt.
a écrit le 02/06/2015 à 11:02 :
LA BAISSE DES DONNATION AUX MAIRIES PLUS GROS EMPLOYEUR DANS CERTAINE REGION EST DOMAGABLE? IL FAUT LEURS REDONNEZ LES MOYENS D EMPLOYER CES JEUNES EN EMPLOIES PUBLIC? EN ATTENDENT UNE HIPOTHETIQUE R E P R I S S E???
a écrit le 02/06/2015 à 10:56 :
La hausse du chômage est contenue dans les déclarations hier du medef et de la CGPME.
Le medef : 50M€ de CICE ce n'est pas assez, il nous faut 120M€ de baisse de charges sociales. Le Medef oublie de préciser qu'il récupère 160 milliards d'Euro annuellement en baisse de charges, d'impôts etc. Entendu ce matin sur BFM business qui n'est pas une chaine de gauchiste que le total des prélèvements sur les entreprises en 2014 était d'un niveau inférieur à ce qu'il était au début des années 2000.
La CGPME elle est sur un autre registre celui de la peur des chefs d'entreprises d'embaucher, le président de ce syndicat patronal déclarant même que des chefs d'entreprises préféraient refuser des marchés ou sous traiter (sous entendu à l'étranger) leurs commandes à d'autres entreprises. La aussi le crédo de la flexibilité et la possibilité de licencier comme ils l'entendent. Peu importe que des contrats flexibles existes déjà (contrat de projet, CDD, intérim) ce n'est pas assez.
Le problème aujourd'hui du niveau de chômage n'est pas du coté du gouvernement mais bien du coté du patronat, qui au vu du niveau de chômage pense qu'il peut obtenir tout ce qu'il demande et en fin de compte souhaite obtenir une victoire idéologique sur le gouvernement;
Le patronat fait comme si les problèmes dataient d’aujourd’hui alors qu'en 10 ans de gouvernement de droite il ont largement sous investit dans leurs entreprises, n'ont pas su moderniser leurs entreprises ni créer de nouveaux produits. Il est vrai que pendant ces dix années leur situation personnelle était très confortable, baisse d'impôts sur le revenu sous Chirac ayant principalement profité aux revenus élevés, régime fiscal favorable pour la cession des entreprise (loi Copé) baisse de l'impôt sur la fortune sous Sarkozy etc. alors pourquoi allé embêter des gouvernements qui s'occupent aussi bien de votre situation personnelle.
Devant le chômage le patronat français n'a jamais joué le jeu. déjà il y a presque 30 ans en 1988 avec le retour de la droite au pouvoir un autre Gattaz promettait lui aussi la création d'un million d'emploi contre la suppression de l'autorisation préalable de licenciement instituée sous Giscard; La aussi même discours sur la flexibilité, sur le fait de pouvoir licencier plus facilement ce qui créerait de l'emploi et même résultat qu'aujourd'hui, on attend toujours la création de ce million d'emploi.
En conclusion je pense que le patronat n'a qu'un seul but. Afin de préserver ses revenus et son patrimoine, faire porter les risques de l'entreprise sur les seuls salariés en les installant dans la précarité et le risque d'être viré du jour au lendemain. Joli modèle de société.
Réponse de le 02/06/2015 à 13:44 :
Vous devriez vraiment créer votre entreprise. Nul doute qu'elle serait bien mieux gérée que celles de tous ces incapables de patrons français tous plus nuls les uns que les autres, et regorgeant de tout l'argent pompé sur le pays au détriment des malheureux travailleurs.
Réponse de le 02/06/2015 à 14:49 :
Avec des membres de ma famille qui vivent dans dans un pays nordique, qui sont chef d'entreprises et qui venant en France discutent avec des patrons français de leur connaissance, j'ai pu en assistant à leur conversations constater la propension de certains patrons français à toujours être sur le mode lamentation. Si ça ne marche pas ce n'est jamais de leur faute, c'est l'état (qui entre parenthèse ils n'arrêtent pas de solliciter) qui est responsable , ce sont les employés qui sont nuls et j'en passe. C'est une différence fondamentale avec le patronat d'autres pays. Que dirait-il si ils avaient droit à un contrôle fiscal par an, des syndicats qui interviennent pour rappeler le droit du travail au patron an cas d'abus, et jusqu'à 50% voir plus d'impôts à payer, avec une administration hyper-puissante qui ne tolère aucune réclamation. Et pourtant dans ce pays nordique il y a 5% de chômage. Quand on voit le taux de chômage en France et comment il évolue, on peut aussi se poser la question de la compétence et de la capacité de certains patrons à diriger une entreprise et de leur volonté de créer des emplois. Certains feraient mieux d'être un peu plus modestes. Quand a votre argument "Vous devriez vraiment créer votre entreprise" combien de fois me l'a t'on servi. Les entreprises croyez moi je l'ai connait, j'y suis rentré il y a 50 ans avec un CAP et pris ma retraite comme cadre. j'ai négocié des marchés avec d'autres entreprises et croyez moi des patrons j'en ai vu de toutes les sortes et mon regard sur certains est plutôt critique.
a écrit le 02/06/2015 à 10:50 :
Après trois ans de gouvernance des socialistes un peu plus de 600 000 chômeurs en plus, c'est une vraie réussite. A ce rythme là en 2017 il y aura plus 1 millions de chômeurs en plus par rapport à 21012 c'est à dire pas loin de 4 millions. Les chiffres parlent d'eux même, Merci Hollande pour ton efficacité. N'oublions de voter pour lui en 2017 c'est le meilleur.
Réponse de le 02/06/2015 à 12:42 :
Expliquez moi ce que la droite aurait fait de plus. Démolir le droit du travail, précariser encore plus de salarié.Suivre le chemin allemand ou britannique, chômage faible, mais des millions de salariés payés une misère pour faire des petits boulots. Demandez aux français si ils sont prêts à accepter un tel modèle économique? Le chômage augmente continuellement depuis 7 ans, 84 mois, à ce jour, 48 mois pour la droite, 36 mois pour l'actuel gouvernement. Un gouvernement qui est en train de changer le modèle économique français en passant d'une politique de la demande à une politique de l'offre. Un gouvernement qui a choisi d'aider les entreprises plutôt que de faire comme par le passé des plans de relances.50M€ d'aides nouvelles aux entreprises, 2,5% du PIB qui aurait pu être consacré à la baisse des déficits? Mais cette politique mettra du temps à porter ses fruits si toutefois la droite (hypothèse) revenant au pouvoir en 2017 ne la remettrai pas en cause.
Samedi au congrès de "LR" je n'ai rien entendu, pas une proposition pour faire baisser le chômage, juste une diatribe de Sarkozy sur les syndicats et une tirade sur l'admiration et la totale obéissance que les employés devaient avoir vis à vis de leur patron. Bref une mentalité du 19ème siècle au 21ème siècle.
a écrit le 02/06/2015 à 10:31 :
"Pour les "seniors" de plus de 50 ans, c'est pire - comme d'habitude - avec une hausse de 0,9%".

Et vu les plans de départs volontaires ou non qui s'accentuent dans les grands groupes pour les salariés de 56, 57 ans ,ce n'est pas près de s'arrêter.
a écrit le 02/06/2015 à 9:48 :
FH s'en balance du chômage. Ce qui compte c'est qu'il arrive au bout de son mandat pour toucher une bonne retraite de président + avantage en nature !! en plus c'est à vie et il est encore assez jeune.
Réponse de le 02/06/2015 à 21:24 :
Il va se représenter, tout comme Sarkozy ils sont tous les deux certain d'être appréciés. Le pire c'est qu si l'un des deux passe le premier tour, il sera élu par des citoyens idiots qui ne comprennent pas que le FN au pouvoir aura les mains liées... et que l'élection du FN aurait pour bienfait de nous apporter pour 2022 un choix réel politique...
a écrit le 02/06/2015 à 9:44 :
Industrie manufacturière, mai, l’indice PMI Markit est au plus haut depuis 12 mois, passant de 48 à 49,3,
Belle progression, pas loin de la barre neutre des 50.
47,6 > 48,4 > 48 > 49,3.
Composite :
49,3 > 52,2 > 51,5 > 50,6 > 51. Plus haut de 2 mois.
Service :
49,4 > 53,4 > 52,4 >51,4 > 51,6. Plus haut de 2 mois.
Production manufacturière :
Se redresse à 48.3 contre 46.6 en avril. Plus haut de 4 mois.
Toutes les tendances sont bien orientées ensemble.
.......
Rebond de l'emploi intérimaire en avril : +2,7% /avril 2014.
.......
Forte progression des investissements directs étrangers en France :
2011 : - 4% (540)
2012 : - 13% (471)
2013 : + 9% (515)
2014 : + 18% (608)
La machine est repartie dans le bon sens.
........
Mai, indice (tendanciel) composite économique base 100, OCDE:
G7: 99,9
US: 99,6
ZE: 100,7
Allemagne: 99,8
Grande-Bretagne: 100,0
Japon: 100,0
Italie: 101,1
France: 100,8
Chine: 97,9
Brésil: 99,2
Russie: 99,3
Inde: 99,3
.......
Vente de logements neufs FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers):
4ème trimestre 2014, +14,6%.
1er trimestre 2015, +10,4%.
.........
Le reflux des faillites se poursuit :
Les défaillances d'entreprises en France poursuivent leur reflux entamé fin 2014 malgré les difficultés qui continuent d'affecter des secteurs comme la construction, les métaux et les services aux particuliers
En glissement sur un an, les défaillances d'entreprises enregistrent leur septième baisse consécutive fin avril
.......
- Indice des salaires, l’indice du salaire mensuel de base du secteur privé a augmenté de 1,4 % en 2014 alors que l’inflation a été nulle.
Augmentation réelle du pouvoir d'achat hors baisse du gaz et du pétrole.
.....
Dépôt auprès de Office Européen des Brevets (OEB), 12900 contre 12400 en 2013, soit +4%, plus forte croissance enregistrée depuis 2008. Soit la 6ème place mondiale.
......
Exportations d’armements :
2012 : 4,8 Mds€
2013 : 6,8
2014 : + de 8
2015 : + de 15 Mds€ déjà engrangés.
......
Exportations céréales 2015 : l’année a démarré en forte hausse et les prévisions sont excellentes.
Devrait être globalement une nouvelle année record dans les exportations si pas de catastrophe climat.
L’agro-alimentaire en 2014, avait créé avec 545 emplois nets, malgré la crise et les scandales-bouffe qui ont flingué certaines de nos usines et distributeurs.
........
Données EUROSTAT sur l’année 2013, personnes en risque de pauvreté ou d'exclusion sociale :
Espagne : 27,3%.
Pologne : 25,8%.
Royaume-Uni : 24,8%. (paradis fiscal)
Allemagne : 20,3%.
France : 18,1%.
Suède : 16,4%.
Finlande : 16,0%.
Norvège : 14,1%. (producteur pétrole et gaz)
Réponse de le 02/06/2015 à 11:28 :
L'important c'est d'y croire. Quel poids ont ces chiffres? La France est socialiste, sa dépense publique est de 57,5% du pib, ses déficits son partout, elle est entretenue dans le mensonge d'état et son système est condamné. Qui peut vouloir y envisager un avenir constructif?
Réponse de le 02/06/2015 à 12:41 :
Cela faisait longtemps que l'on ne vous avez pas vu pour exposer la propagande socialiste. Tout va très bien Madame La Marquise. La réalité : La France coule, les défaillances d'entreprises explosent, le déficit explose, le nombre de fonctionnaires explosent aussi etc ... Les voyants sont au rouge sauf pour le gouvernement.
Réponse de le 02/06/2015 à 18:33 :
Soit vous faites acte de présence salariée chez "Pôle sans Emploi", soit vous n'habitez pas en France, soit vous appartenez à la France d'en haut-politique et vous ne connaissez strictement rien au concret vécu par les Français.
Réponse de le 02/06/2015 à 23:16 :
@Ohhhhh et les @@Marco 12:41 18:33.
Et encore?
Suis entrepreneur, droite, gauche, pas très difficile, c'est selon. J'embauche et j'observe.
Je décris une situation que évolue positivement et pour l'inversion du chômage, rendez-vous début 2016.
J'exporte, je dévore des parts de marché, j'embauche, j'offre les moyens matériels et humains à mon équipe ambitieuse.
Ca baigne
Réponse de le 03/06/2015 à 14:32 :
Je vous conseille d'aller voir le dernier film de Vincent Lindon : "La loi du marché"
C'est une très bonne illustration de la réalité.
"Demain on rase gratis" ou "en 2016 tout ira bien Mme la Marquise" c'est du déjà entendu ;-)
a écrit le 02/06/2015 à 9:43 :
Beaucoup d'élus PS suggèrent ici même que tout va mieux.
Alors moi, j'attends la redistribution des gains de la bonne reprise.
A quand le partage du retour à la croissance M. Élu PS ?
Réponse de le 02/06/2015 à 11:02 :
@ Marco : Le mot d'ordre à la mode en France c'est le verbe "réinventer". Ce verbe est suivi d'une pléthore d'autres qui glorifient l'avenir et celui-ci, pour certains, s'annonce radieux, magnifique. Ces derniers temps, de temps durs d'ailleurs, on voit le plus souvent aux médias c'est l'utilisation (systématique, je dirais) des verbes "simplifier", "purifier", "booster", "moderniser", "révolutionner", "innover"….. et j'en passe. On se croyrait en pleine Renaissance européenne du XVIème siècle ! et pourtant….

Mêmes des partis politiques changent leur nom pour faire passer le sentiment d'un renouveau, de quelque chose de vièrge, de pur, comme si le fait de changer uniquement l'étiquette ferait d'une piquette un bon vin. Dans les titres de presse et de l'audiovisuel, les bobards fleurissent, tous rêvetus de ce même esprit cocardier ("Il n'y a point comme nous !") mais, que tel les vagues dans l'océan, disparaissent avec la même intensité qu'ils surgissent. Moins réjouissant, cependant, c'est que derrière tout ce patchwork de faux-semblants on décèle les mêmes vieilles habitudes, immuables habitudes qui se traduisent par la critique acerbe toujours dirigée aux mêmes cibles, la malveillance à l'égard de tout ce que les autres font mieux que nous. À cet égard, pas de renouveau mais de perpétuité !

Pour cela, dans cette loufoque irréalité, il est fort judicieux de se remettre aux paroles de Jésus quand il dit "Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d'étoffe neuve ; autrement la pièce neuve tire sur le vieux tissu et le déchire davantage. (Marc 2, 18-22). Réfléchissons-y et revenons sur terre, la chute sera moins dure.
a écrit le 02/06/2015 à 9:41 :
C'est horrible. Il y a manque de justice sociale énorme. C'est de la faute à l'apartheid. Il serait peut être temps de voter une loi confortant l'emploi pour tous, le droit au bonheur et le droit à une vie sexuelle active.
Il va falloir attendre la montée en puissance des emplois jeunes, des contrats de dégénération, les emplois seniors, les emplois fictifs, les emplois X, ....
Quant on voit le retour à l'emploi d'Agnès Saal, on se dit tout de même que le chômeur français ne fait pas assez d'effort.
Réponse de le 02/06/2015 à 18:47 :
C'est vrai ça. Les chômeurs professionnels y 'en a marre. S'ils prenaient l'exemple sur leurs dirigeants. Nous vivons dans une répoublique exemplaire. Il faut s'en souvenir.
Déesse K...
a écrit le 02/06/2015 à 9:40 :
Et les milliers d'emplois promis par Gattaz contre les milliards (déjà accordés eux) du CICE ?
a écrit le 02/06/2015 à 9:37 :
Tient le toréador d'opérette qui adore passer à la télé on e le voit pas pour commenter les chiffres. Vraiment un bon à rien.
a écrit le 02/06/2015 à 9:31 :
Encore une fois le gouvernement ne prend aucune mesures structurelles. Fléxibilité de l'emploi dans les TPE/PME, réforme profonde de la formation professionnelle en enlevant la gestion par les syndicats et en la donnant au régions, pole emploi doit etre aussi régionaliser pour étre au près des besoins des territoires.
Il faut forcez les chomeurs à aller vers des métiers ou il existe des besoins!!!
C'est lamentable que les agriculteurs aient besoin de recruter des étrangers pour les récoltes alors que nous avons 1.5 millions de jeunes en pleine forme au chomage !!!!!
Mettons un peu plus de discipline.
a écrit le 02/06/2015 à 9:20 :
Excellent ils recoltent ce qu ils ont seme ;-)))))))))))))))))))
Pr info j ai vu des gens du batiment la semaine derniere
Apres une legere embellie du debut d annee c est pire que jamais ;-)))))))
Envoyez vos enfants a londres ou a berlin la france va imploser :-)))))))))
a écrit le 02/06/2015 à 9:00 :
tout baigne, tant que nous, les retraités continuons à toucher nos grasses pensions que nous percevons depuis l'age de 55 ans ... les problèmes des jeunes et des actifs qui eux n'auront ni boulot , ni retraite, on s'en fiche bien.
Réponse de le 02/06/2015 à 10:36 :
LA GUERRE ENTRE RETRAITE ET CHOMEUR EST/// IDIOT??//// BEAUCOUP DE RERAITES SONT PAUVRES ? VIVENT AVEC 600 A 1000EUROS PAR MOIS AVEC LA COMPLEMENTAIRE???
a écrit le 02/06/2015 à 8:39 :
Oublions le chômage, Mme Royale vient de proposer un gadget, la pastille écologique pour les voitures voilà le véritable sujet de débat...
a écrit le 02/06/2015 à 8:17 :
Je n'arrive pas à comprendre que les politiques ne se remettent pas en cause, à la vue des résultats ! Ce n'est pas des emplois "aidés" qui vont changer le problème (alourdissent des taxes) ... tant qu'on y est, pourquoi ne pas fabriquer des clients !!!!!!!!!!!! L'emploi ne se décrète pas !
a écrit le 02/06/2015 à 8:14 :
Mois après mois, j’ai toujours soutenu que la hausse du chômage des seniors était liée au décalage à 62 ans de l’âge de départ à la retraite. Il fallait dans la réforme de N Sarkozy conserver l’âge de soixante ans et baisser hélas le montant des pensions servies. Les entreprises peinent à engager des seniors sachant qu’elles seront obligées de les conserver jusqu’à 62 ans. Le constat est triste mais il n’y a plus assez de travail en France et on a masqué cette évidence par une redondance de postes dans la fonction publique, d’élus en grand nombre, et de dispositifs de pré retraites .De plus pour atténuer les statistiques, on gomme les chiffres de l’Outre-mer où la situation est encore plus critique. Le comble c’est la proposition de certains d’allonger à 67 ans l’âge de départ alors que la sociologie française est différente des autres pays d’Europe, cette thèse n’est soutenue que par des pseudos experts qui viennent de la fonction publique et n’ont aucune idée du vrai monde de l’entreprise ou de cadres supérieurs qui n’ont qu’une envie « durer ».
a écrit le 02/06/2015 à 8:07 :
Ça doit être les signes encourageants de la reprise de la croissance (illusoire) ! Sic !!!!!!! En plus une opposition qui ne pense qu'a 2017 .... voilà qui nous aide beaucoup !
a écrit le 02/06/2015 à 7:18 :
Et, moi, François Hollande : j' invite les chomeurs, les sans-dents, toujours plus nombreux et les classes moyennes que j'ai appauvries, à voter pour moi, le candidat socialiste ou du "social". Je réduirai le chomage durant mon deuxième mandat. Promis, juré,...
a écrit le 02/06/2015 à 5:31 :
Le nombre de destructions d'emplois est supérieur au nombre de créations.
La seule solution pour inverser cette tendance c'est d'introduire la flexibilité. J'embauche facilement mais je débauche sereinement.
a écrit le 02/06/2015 à 1:42 :
La clé du redressement vient de l'investissement productif dans l'économie innovante. Or tant que les investisseurs constateront qu'il est plus judicieux de développer des activités et des projets à Londres, Dublin, Munich ou Prague, ils n'auront aucun intérêt à regarder le lieu de production "France", d'autant plus que même les prometteurs jeunes cadres français ne demandent qu'à s'exiler pour s'épargner l'angoisse de l'instabilité normative française. Pendant ce temps, les gouvernements qui ont encore à leur disposition un appareil productif national captif, désuet et exsangue, le taxent au maximum pour subventionner des emplois à faible productivité et valeur ajoutée douteuse dans une tentative désespérée de sauver leur face et la paix sociale par de vains effets d'annonce. Malheureusement, malgré toutes ses bonnes volontés, le gouvernement Valls n'est pas allé au bout de son aggiornamento économique et les initiatives les plus pragmatiques côtoient l'idéologie la plus malsaine. Mais avec le mix économique actuel, les mesures de court-terme augmentant sensiblement la dépense publique et la pression fiscale sont en totale inadéquation avec la stratégie de redressement de long terme qui prévoit une maîtrise de l'endettement. C'est le principal défaut de la politique économique de la France qui limite la capacité d'investissement et n'incite pas les agents économiques à s'orienter vers les secteurs créateurs d'emplois marchands. Pour ces raisons, nos réformes sont moins efficaces que celles menées par Gerhard Schröder dans son Agenda 21. Et ceux qui vilipendent les effets de court terme de Hartz IV (réforme de l'assurance chômage), semble faire tout ce qui est possible pour ne pas voir que 10 ans après les déficits structurels ont été résorbés, que la productivité de l'emploi a crû plus qu'en France et qu'avec la baisse très importante du chômage les syndicats ont pu obtenir depuis 3 ans d'importantes revalorisations salariales. Par ailleurs, constatez par vous-mêmes que l'immigration et la robotisation ne sont aucunement des facteurs destructeurs d'emplois. Ne serait-ce que le Royaume-Uni, les Etats-Unis ou en zone euro l'Autriche, qui bien que connaissant une immigration et un taux de robotisation bien plus élevée que la France, se situent en situation de quasi plein-emploi. La seule certitude est qu'il ne peut y avoir de miracle puisque le chômage baissera dès que l'équilibre sera atteint pour créer davantage d'emplois que de nouvelles entrées sur le marché du travail. Et la xénophobie et le repli sur soi ne joueront jamais à notre avantage.
a écrit le 02/06/2015 à 0:38 :
c'est en achetant français qu'on peut sauvegarder et/ou créer de l'emploi en France. Vaut mieux acheter une Peugeot qu'une VW par exemple.
Réponse de le 02/06/2015 à 8:59 :
Même quand Peugeot délocalise?
Réponse de le 02/06/2015 à 9:35 :
Oui surtout une Peugeot fabriquee à l'étranger, pas de problème ça va relancer l'emploi.
Réponse de le 02/06/2015 à 9:43 :
Et comme de toute façon, j'ai pris +60% en 3 ans pour mes impôts, sans parler des taxes d'habitation et foncière, je n'achèterais pas de Peugeot non plus. Ni même de voiture.
Réponse de le 02/06/2015 à 21:03 :
PSA en France, c'est environ 100.000 salariés dont 81.300 dans l'automobile, le reste chez Faurecia (12.500), Gefco (4.500) et Banque PSA Finance (820). Combien de pour VW?
a écrit le 01/06/2015 à 23:21 :
On s'élève en abaissant la France, en augmentant le chômage, en félicitant les pertes, la spéculations, les ventes de champions à l'étranger, la dégradation monétaire, la pénurie de logement cher, l'Etat détruit la productivité, l'industrie, l'agriculture, la construction, l'école, les salaires gelés, le point au détriment des jeunes actifs, la croissance nulle comme modèle mondial, on fait dans les vœux pieux et comptes à l'étranger, l'Européisme béat, le gouvernement CAF, l'exportation qui avance moins qu'ailleurs, le potentiel de croissance, l'élimination des éléments créatifs...
a écrit le 01/06/2015 à 23:20 :
Vous m'excuserez cette pointe d'ironie, mais l'avantage des mauvais chiffres du chômage, c'est qu'on évite au moins les commentaires idiots du genre "l'INSEE est aux ordres du gouvernement" ou encore "Pôle Emploi=mensonge d'Etat" etc etc.
a écrit le 01/06/2015 à 23:12 :
Merci SARKO ! Parce que c'est bien son quinquennat sans AUCUNE réforme que nous payons mois après mois. Les réformes actuelles vont dans le bon sens, seulement évidemment elles vont mettre 3, 5, 10 ans avant de faire effet. Et quand le chômage baissera en 2017 après l'arrivée au pouvoir de la droite (voire un peu avant), tout le monde s'extasiera sur le nouveau président et son savoir faire en matière économique. C'est triste pour le gouvernement actuel, qui ne sera jamais récompensé politiquement de ses efforts. Seule l'Histoire le rétablira, un peu à l'image d'un Schroeder haï en son temps et dont on mesure toute l'importance des réformes 10-15 ans après.

Et pourtant je le répète, je n'ai pas voté Hollande...mais l'incapacité à raisonner à long terme de mes compatriotes est consternante, et dans 3, 5, 10 ans vous repenserez à ce que vous avait dit un mec qui à l'époque passait probablement pour un illuminé ! :-)
Réponse de le 02/06/2015 à 8:24 :
Nous payons effectivement les mesures Sarkozy, mais uniquement sur le chômage des seniors à cause de l’allègement à 62 ans du départ possible en retraite. Cet âge ne colle pas avec la sociologie particulière de la France, immigration de peuplement et cas particulier des DOM TOM où l'on ne pourra jamais donner du travail à tous. Pour le chômage des jeunes c'est le logiciel de l'éducation nationale qu'il faut revoir et donner un métier plutôt qu'un un savoir stérile . Je ne vois donc rien de cela dans les mesures de gauche et hélas pas plus du côté des Républicains !!
Réponse de le 02/06/2015 à 8:40 :
Vous voyez des réformes pendant le passage de Hollande et Valls ??

Le CICE compense a peine la CFE

Le pacte de responsabilité c'est tellement complique qu'on ne voit rien et il sera en place en2017 autant dire jamais l'election remettra tous sur l table

D'après les experts 30 milliard d'impôts en plus et 40 milliard de baisse de charges à partir de 2017 !!
De l enfumage
Réponse de le 02/06/2015 à 9:16 :
Euh sarkozy a eu droit aux crise de lehmann en 2008 et grecque en 2011
Effectivement il na fait aucune reforme sauf la retraite a 62 ans que hollande a torpillee des son arrivee
Je rigole en regardant les regimes de retraite en faillite des 2022 !!! ;-))))))))))
a écrit le 01/06/2015 à 22:20 :
la création de statistique est un travail. Il emploi des fonctionnaires à l'Insee par exemple et il emploi le temps d'un ministre comme celui du travail ou celui de Sapin. Ils font des commentaires pour restaurer la confiance (LA clé pour retrouver la droit chemin de la fameuse croissance économique); Notons plusieurs choses: Rebsamen dit qu'il y aurait eu une "reprise" + 0,6 % au 1er trimestre. Je note que la croissance du 4eme trimestre 2014 a été révisé à la baisse de 0,2 points de % à -0,1%. Je note que quasiment toutes publications des croissances trimestrielles de l'Insee sont systématiquement révisé à la baisse! Chez nos voisins allemands le biais statistique qui favorise des révisions à la hausse, peut être excuser par le principe de précaution (budgétaire). Par contre je ne trouve aucune excuse pour le comportement de l'insee. Je note que la croissance 2014 à été révisé à la baisse de 0,4 % à finalement +0,2% (une croissance en 2014 7,5 fois inférieure à l'Allemagne!) Je note que le PIB 2014 a progressé de 18 mrds d'euros. La cour des comptes fait état d'une augmentation de la dette de 71 mrds d'euros en 1 an! Donc pour 1 euro de dette supplémentaire, nous avons gagné 0,25 euro de "croissance en 2014. Notre "brillant" Piketty devrait nous expliquer pourquoi la relance keynésienne ne trouve pas de multiplicateurs en France... Keynes est mort, le problème c'est que de nombreux français ne sont pas mort ET ne travaille pas parce qu'ils sont à la retraite! La France vieillissante est une bombe à retardement démographique. Le problème des chiffres du chômage,c'est qu'il ne fait pas l'état du taux d'emploi, la minorité des français travaille et encore bien moins payent des impôts (sur les revenus, mais de cela, cette élite en paye de plus en plus) La France n'est économiquement pas viable; elle est dans le déni de la réalité. Les recettes de l'état sont et resteront du propre aveux du gouvernement : décevant et en deçà des attentes. L'annonce de Rebsamen de créer encore d'avantage d'emplois aidés est une provocation comme le détournement des stats écos par l'insee au service de la propagande du gouvernement français en est une.
a écrit le 01/06/2015 à 22:15 :
La hausse permanente du chômage, alors qu' il baisse partout en Europe, devrait faire les gros titres des médias...mais ce gouvernement a du donner des consignes, car ce sujet gravissime passe très loin derrière tous les autres sujets. 650 000 chômeurs de plus de catégorie A depuis mai 2012 : quelle belle réussite ce gouvernement de gauche socialiste qui devait vaincre le chômage, et Hollande est en campagne pour 2017 : les français sont pris pour des veaux !!!
a écrit le 01/06/2015 à 22:12 :
On va donc créer 100 000 emplois aidés et 60 000 mises en formation pour dissimuler les chiffres et creuser les déficits. Les Français boiront le calice jusqu'à la lie. Le plus beau arrive... Ce ne sont que les prémices.....
a écrit le 01/06/2015 à 22:11 :
C'était prévisible
Il faudrait de la confiance

Hollande et Valls ne veulent rien changer le cdi la formation le coût du licenciement
Et contrairement à ce qu'ils disent ils
Ne font que. du négatif avec le compte pénibilité le surcoût des intérimaires l'usine à gaz du code du travail

le summum étant la reforme de l'apprentissage faite par des bolcheviks qui n'ont jamais vu une entreprise

Ajoutez le coût de 20000 euros si vous devez licencier un salarié alors que vous n'avez plus de travail
a écrit le 01/06/2015 à 22:00 :
Taxes, fonctionnarisation, mépris des patrons et des actionnaires, divisions de la société. Tout cela détruit la confiance. Résultat: chômage, chômage et chômage. Ce PS fait énormément de mal, c'est désastreux
a écrit le 01/06/2015 à 21:55 :
Ce mois-ci, une grande ville au chômage ! Il est désormais évident qu’ils n’ont pas lu le diagnostic et la prédiction de ce désastre par Maurice Allais notre prix Nobel de l’économie -Nouveaux combats pour l’Europe 1995-2002- qui a constaté il y a 20 ans la « cassure de 1974 » caractérisée par la montée constante et inexorable du chômage et de la destruction industrielle ! Seule l’UPR l’a fait dans « Ceux qui détiennent le pouvoir de décision nous laissent le choix entre écouter des ignorants ou des trompeurs ». La raison est simple, les délocalisations sont inscrites à l’article 63 du TFUE.
Ouvrons les yeux et sortons de l’UE, de l’Euro et de l’Otan par l’article 50 du TUE.
a écrit le 01/06/2015 à 21:28 :
C'est un désastre économique et social, monumental désastre à mettre au débit de Valls, Rebsamen, ... et de ce piètre PS incapable de faire autre chose que ce que l'UMP a fait pour aboutir au désastre, déclin, à la misère, à la pauvreté.
PS UMP sont de véritables traitres envers la Nation Française, des menteurs, leurs déguisements ne changent rien, un voyou reste un voyou, même en se rebaptisant fort abusivement de surcroit.
Réponse de le 02/06/2015 à 6:41 :
Je partage a100%
En d'autres temps cette traîtrise était lourdement sanctionnée
a écrit le 01/06/2015 à 20:31 :
tout ces politicards n'ont jamais occupé le moindre "vrai" emploi de leur vie, si ce n'est des emplois fictifs. et c'est ces gens là qui sont sensé comprendre comment améliorer le sort des entreprises et de l'emploi..
a écrit le 01/06/2015 à 20:29 :
ou est "Elu PS" ???
a écrit le 01/06/2015 à 20:11 :
il faut acheter français pour faire baisser le chômage ! c'est la seule solution !
Réponse de le 01/06/2015 à 22:30 :
ça veut dire boycotter les produits étrangers en France ?…. et qu'allez-vous faire quand les autres pays nous renvoient la balle ? acheter plus cher ? balivernes….
Réponse de le 02/06/2015 à 9:25 :
Je suggere plutot aux francais d acheter allemand anglais ou italien
S ils achetent francais ils vont encore se faire traiter de ' front national' allrs que s ils achetent systematiquement etranger il n y a pas d equivoque :)))))
Réponse de le 02/06/2015 à 11:55 :
vu notre déficit extérieur nous ne vendons pas grand-chose.
Donc faire du patriotisme quand on a un chômage aussi élevé ne me semble pas être aberrant.
a écrit le 01/06/2015 à 20:07 :
Une nouvelle hausse du chômage. Insupportable. Hollande nous avait pourtant promis que ce serait sa priorité! Il devrait démissionner.
Réponse de le 01/06/2015 à 21:14 :
oui je crois c'est bien en 2012 que si hollande était élu que si il n'arrivait pas à baisser le chômage qu'il ne se présenterais pas en 2017 eh bien on à la preuve vue les chiffres soit ils ne se représente pas ou il démissionne de son mandat
a écrit le 01/06/2015 à 19:55 :
Une petite/moyenne ville rasée par mois, on est pas en guerre nucléaire mais il faut saluer le travail de destruction des socialistes. Un grand crû ce parti socialiste...
a écrit le 01/06/2015 à 19:52 :
Le socialisme c'est du top , faut pas chercher ailleurs, Hollande est un vrai chef clairvoyant
à ce train là, à la fin de son mandat , on va faire exploser les compteurs.
a écrit le 01/06/2015 à 19:43 :
Il paraît, d'après certains économistes, qu'il faudrait au moins 3% de croissance annuelle du PIB pour stabiliser le chômage et commencer à créer de l'emploi. On est loin de ce 3% de croissance. Je pense que la dernière fois ce devait être en 1999. Le siècle précédent !
a écrit le 01/06/2015 à 19:41 :
Rien d'étonnant. Ce gouvernement a tout fait pour ça. La reprise était pourtant là selon Sapin. Tout est bidonné. La confiance est morte car on l'a tuée par une idéologie débile et surtout de petits calculs politiques car bien sûr, il s'agit de défendre des carrières, des avantages, des statuts et des privilèges. Les chômeurs payent la note !
a écrit le 01/06/2015 à 19:39 :
C'est simple de supprimer le chômage
Les retaités a la retraite pas de travail , les doubles emplois supprimés , Priorité nationale, Immigration a zéro , Emigrés sans travail retour au pays et suppressions dans la duré des aides Cmu uniquement pour les nationaux et la on va embaucher la courbes sera inversées on va s'enrichir et on va embaucher
Réponse de le 01/06/2015 à 21:57 :
très pertinent, on l'avait jamais entendue celle la...
1/ l'émigration rapporte plus qu'elle nous coûte (mais ça, ça nécessite juste de se poser pour y réfléchir et se dire que son cas d'expérience de vie n'est pas la preuve absolue, car pas représentatif ...)
2/ qu'elles sont TES solutions ? Vue que tu penses avoir avoir la vérité (et l'expertise) pour nous faire un diagnostic pertinent, nous attendons avec impatience la sttatéhie qui suit ... Ah, j'avais oublié, oui, stopper l'immigration.... On est bête de ne pas y avoir pensé plutôt ...
a écrit le 01/06/2015 à 19:27 :
Technocrates et fonctionnaires, continuez comme si de rien n'était. La France a plongé dans une crise socialiste avec l'arrivée de Hollande (et de sa bande de fonctionnaires cupides) au pouvoir.
Les socialistes détruisent l'économie du pays, tout simplement
75% ? "Je n'aime pas les riches" ? dizaines de milliards d'impôts prélevés sur les forces vives du pays. Même un enfant de 10 ans sait que c'est débile !!!
Réponse de le 01/06/2015 à 20:47 :
Vous oubliez de citer les banques (dont certaines dite coopératives ) et qui sans discernement casse les entreprises individuelles....Mais aussi la bureaucratie dont celle au ordres de M. Sapin ; aux uns et aux autres , leur objectif est clair : précariser et encore précariser en semant le désespoir....Voilà l'idéologie socialiste...
a écrit le 01/06/2015 à 19:10 :
Le gouvernement est mobilisé
Le chomage est la priorité absolue
Le gouvernement de combat fait tous pour la croissance et l emploi

Dormez brave gens tous va bientot s'arranger

Il faut quand même rappeler que les socialos ne veulent pas toucher

Au cdi
A la formation professionnelle
Aux indemnités chomage
Aux prudhommes
A la représentation des syndicats
Etc etc

Et ce n'est même pas un blague
Réponse de le 01/06/2015 à 19:29 :
quel rapport entre la montée du chomage et le cdi, la formation, les indemnités chomage, les prudhommes, les syndicats.

à vous écoutez, il faudrait relancer l'esclavagisme
Réponse de le 02/06/2015 à 9:30 :
Si vous chercher le rapport j vous suggere d aller lire les papiers de cahuc de l ecole d economue de paris
Et comme il est socialiste on peut difficilement le traiter d ultra negrier ultra actionnaire a l ultra solde de l ultra patronat ultra liberal ultra mondialise
a écrit le 01/06/2015 à 19:00 :
Ceci ne devrait pas nous etonner. Le chomage ne baissera pas tant que l'on ne baissera pas le temps de travail. La robotisation se generalise à tout les secteurs et ce phenomene est ineluctable avec comme consequence la substitution de la machine a l'homme. Dans les pays comparable aux notres et que l'on cite en exemple en permanence on oublie bien vite que la majorite des emplois crees sont des emplois à mi temps, peu qualifie et donc peu remunere ce qui oblige les etats à compenser les revenus faibles....Ceux qui pronent les reformes c'est à dire plus de liberalisme sont les fossoyeurs de l'economie et des societe. Il y a peu l'italie et l'espagne etait cite en exemple pour s'etre "reforme" on voit le resultat....Historiquement le liberalisme qu'elle que soit sa forme s'est accompagne d'un fort chomage, il a fallu attendre la parenthese des 30 glorieuses pour connaitre une tendance inverse....En attendant on continue à suivre les preceptes des charlatans economistes....
Réponse de le 01/06/2015 à 19:23 :
C'est pas faux
Réponse de le 01/06/2015 à 19:41 :
Bonjour, La robotisation n'est pas en cause elle permet de produire encore en France. Je ne vous entend pas sur les nouveaux sites marchand la "@economie". Comme beaucoup de Français vous râler après les entreprises en France, mais vous acheter volontier sur internet. Je vous rappel que tous ces dites marchand , ne sont pas domicilier en France ( pas d'impôts, taxes divers et variés). Je vous rappel que leurs salariés ne cotisent pas pour votre retraite, et votre sécurité sociale. Il est très facile de mettre toutes les difficultés sur les boîtes qui restent en France, plutôt que de regarder votre consommation.
Réponse de le 01/06/2015 à 21:46 :
Merci de ce moment de lucidité parmi la consternante bêtise de la plupart des commentaires. Certes, ce gouvernement ne comprend rien mais prétendre que les autres y comprennent quoi que ce soit est leur faire un honneur déplacé. Il suffit de les entendre 30 secondes, pour comprendre que l'idiotie de droite bat encore largement celle de gauche qui n'a pourtant pas démérité. Vivement 2018...
Réponse de le 01/06/2015 à 21:46 :
Merci de ce moment de lucidité parmi la consternante bêtise de la plupart des commentaires. Certes, ce gouvernement ne comprend rien mais prétendre que les autres y comprennent quoi que ce soit est leur faire un honneur déplacé. Il suffit de les entendre 30 secondes, pour comprendre que l'idiotie de droite bat encore largement celle de gauche qui n'a pourtant pas démérité. Vivement 2018...
a écrit le 01/06/2015 à 18:59 :
c'est ça le socialisme : mutualiser la misère !
a écrit le 01/06/2015 à 18:56 :
Supprimez les allocations chômage et vous ferez fondre le nombre de chômeurs! Trop de gens préfèrent rester chez eux sans travailler avec leurs allocations, et d'autres travaillent au noir et touchent des allocations!
Réponse de le 02/06/2015 à 3:50 :
L'aléa moral est un fait. La faute à qui ? Vous construisez un immense château sur du sable, votre édifice s'écroule, vous engueulez les briques vous ?
a écrit le 01/06/2015 à 18:40 :
heureusement, très bientôt les mesures phares de ce gouvernement que sont le "mariage pour tous" et la "réforme des collèges" vont changer les choses et redresser notre pays...merci les bobos et les 68ards boomers, les saboteurs de la France.
Réponse de le 01/06/2015 à 21:23 :
@ ca va changer vous n'avez pas trop tendance à mélanger tout les 68ards boomers les saboteurs de la France et le mariage pour tous et la réforme des collèges il y à plus de 30 ans d'écart entre ce que vous dites
a écrit le 01/06/2015 à 18:36 :
Succès validé du président normal...! , voilà... la courbe du chômage s'inverse mais...dans l'autre sens ...!
Réponse de le 01/06/2015 à 19:29 :
la courbe du chômage de ses copains fonctionnaires est au beau fixe...
a écrit le 01/06/2015 à 18:29 :
Pour inverser la courbe autant une bonne saignée
Plus on arrivera haut et plus il y aura de chance que cela s'inverse

Le petit de l Elysée il est quand même fort faire le malin avec de tel chiffres

Il faut être énarque
a écrit le 01/06/2015 à 18:23 :
Don't worry le gouvernement va créer 100 000 emplois aidés avec votre argent.
a écrit le 01/06/2015 à 18:22 :
La politique économique mise en place par les socialistes produit ses effets a plein régime, il serait temps qu'ils se remettent en cause alors que tous les clignotants ont virés au vert depuis fin 2014
Réponse de le 01/06/2015 à 19:07 :
La croissance est forte depuis le premier trimestre et pourrait aussi s'orienter vers les 0,5% sur le second. De nombreuses entreprises sont en sureffectifs et l'on sait que le chômage s'inverse dès une croissance de 1,5% sur un an, mais avec un retard à l'allumage. Déjà il faut absorber les sureffectifs ainsi que le flux naturel de nouveaux arrivants sur le marché du travail cause la natalité en France qui reste bonne malgré une baisse de rythme.
Si le deuxième trimestre engrange une croissance proche de 0,5, il faudra néanmoins engranger environ 0,5 sur le second semestre. Si c'est sur le troisième trimestre, la courbe du chômage pourrait commencer à s'inverser fin 2015, alors que si les 1,5 sont obtenus à la fin de l'année, l'inversement s'opérera plutôt début 2016.
Mathématiques.
Réponse de le 01/06/2015 à 20:01 :
>Marco

Une croissance trimestrielle estimée à 0,5%, et ceci avec une barre d'erreur estimée à 0,3% n'est ABSOLUMENT pas forte, sauf dans les communiqués de presse de nos bons dirigeants. Il faut arrêter de se voiler la face: les résultats actuels sont un échec, comparable à celui du précédent gouvernement...
Réponse de le 01/06/2015 à 22:34 :
@Huhu
Sur 2, 3 ou 4 trimestres cumulées la marge d'erreur varie peu, il y a toujours de correction continue, justement le 1 trimestre a été corrigé de 0,4 à 0,6%.
La correction marche dans les deux sens, huhuhihi....
Donc si nous avons par exemple 0,5 au 2ème trim., soit 0,6 + 0.5 donc 1,1 cumulé, je vous accorde - 0,3 en correction (exceptionnelle), nous aurons déjà au mini une progression de 0,8 sur le premier semestre, reste ensuite le second semestre.
"les résultats actuels sont un échec"
Oui
Rendez-vous en 2016.
a écrit le 01/06/2015 à 18:22 :
La politique économique mise en place par les socialistes produit ses effets a plein régime, il serait temps qu'ils se remettent en cause alors que tous les clignotants ont virés au vert depuis fin 2014
a écrit le 01/06/2015 à 18:21 :
Les communes asphyxiées pas la baisse de la dotation de l'état baissent les subventions aux associations (piano, dessin, peinture, foot, natation etc) Le chômage montant et la crise aidant, ces associations peinent en outre à trouver des adhérents et des sponsors. Histoire d'en rajouter en ces temps de disette, on leur augmente les contraintes et les frais: contrat 24h, CPF, mutuelle obligatoire au 1er janvier 2016, DSN, normes en hausse permanente, coût des assurances qui montent.... Que font-elles ? Elles n'embauchent plus et pour beaucoup elles envisagent de licencier tant qu'elle peuvent payer les indeminités...
Réponse de le 01/06/2015 à 18:33 :
"baissent les subventions aux associations"

L etat ne devrait rien donner c est eux qui nous ruine ne pas l oublier elles vivent aux crochet des subventions et des dons
Réponse de le 01/06/2015 à 19:18 :
@ pas très étonnant: les associations de loisirs telles que citées devraient s'autofinancer par les cotisations (ou autres rentrées) de leurs adhérents (ou sponsors éventuels). La collectivité n'a pas à financer par le biais de subventions ce type d'activités
Réponse de le 02/06/2015 à 8:48 :
Vous vous ne consommez rien de public bien sûr.
Les enfants devrait acheter le terrain de foot eux même et s'organiser pour le tondre. Et on creuserait la piscine en groupe à la pioche.
Les communes et l'état utilisent des bénévoles pour diminuer le cout de ces services que tout le monde consomme et permettre leur mise en place. Ce sont les communes qui vivent au crochets comme vous dites de millions de bénévoles.

Bien entendu vous préférez croiser des jeunes qui traffiquent du shit en bas de chez vous que des jeunes qui rentrent du basket. Pauvre France.
a écrit le 01/06/2015 à 18:17 :
On doit rire ou pleurer devant ces mauvais chiffres et le comportement consternant des ministres PS, du Président. Mais ou est la croissance annoncée???????? Ou est le début du commencement de la baisse du chômage.??????? Il faut retourner le graphique ???? Ils nous mentent depuis trois ans. C'est tout. C'est lamentable, indigne d'une démocratie moderne, une république moderne. On se croirait aux heures les plus sombres du soviet suprême quand il écrivait sa réalité, son histoire. Je n'ai plus confiance dans la France. J'ai honte des valeurs du PS. Mensonges, Magouilles, Embrouilles, Camouflage, Escroquerie intellectuelle.
Et dire qu'en 2017, nous allons retrouves les trois mêmes. Pauvre France. Pauvres de nous. Qu'avons fait pour mériter autant de Bêtises, de Médiocrités.
a écrit le 01/06/2015 à 18:12 :
En France, en sept ans, le chômage n'a pas baissé une seule fois ! Par contre, l'immigration, avec le regroupement familiale très cher au RPS, a fortement augmenté. Comme le dit le dicton, on a ce qu'on mérite. D'avoir détesté, critiqué, et maltraité les entreprises on a fini par les faire disparaître. On veut les emplois mais sans les entreprises ! ce sera difficile, je vous le dis.
Réponse de le 01/06/2015 à 18:35 :
Vous avez raison, c'est la faute à Poutine. Depuis qu'il a entré en vigueur l'embargo russe sur les agroalimentaires européens l'Europe a déjà perdu 21 milliards d'euros avec ses exportations vers la Russie. Moins d'exportation, plus d'entreprises en faillite, plus de chômage, l'équation est assez simple. Par ailleurs, UE proteste contre la liste noire de la Russie contre 89 personnalités politiques mais en omettant qu'aux USA et en Israel ça existe aussi .... Faux étonnement, vraie hypocrisie.
a écrit le 01/06/2015 à 18:11 :
Tous nos conseillers sont disponibles:

- si vous n’avez besoin de rien, tapez : 1
- si vous souhaitez parlez à conseiller, tapez : 1
- si vous souhaitez suivre une formation bidon, tapez : 2
- si vous souhaitez suivre une formation à l’AFPA, tapez : 2
- si vous souhaitez être radié, tapez : 3
- si vous avez besoin d’une aide, veuillez raccrocher et composez le : 18 depuis un poste fixe ou bien un téléphone portable

Pôle Inemploi, la seule agence qui se modernise pour faciliter votre éloignement de l'emploi
Réponse de le 02/06/2015 à 12:14 :
Le temps d'attente est estimé à plus de 20 minutes ..
Ne quittez pas un agent va prendre votre demande
Ne quittez pas un agent va prendre votre demande
Désolé, tous nos agents sont actuellement en ligne
Veuillez renouveler votre appel ultérieurement
Po Demploi vous remercie et vous souhaite une bonne journée
Réponse de le 02/06/2015 à 18:17 :
"Si vous voulez continuer à chercher un emploi sérieusement, veuillez raccrocher. Pole sans Emploi vous remercie pour votre appel."
Réponse de le 03/06/2015 à 16:27 :
Si vous souhaitez obtenir une réponse à votre question par d'autres questions, tapez 4

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :