A Gaza, le taux de chômage est le plus élevé au monde : 43%

 |   |  261  mots
Lerapport estime également qu'un gouvernement palestinien unifié pour la Cisjordanie et dans la bande de Gaza est nécessaire pour reconstruire l'économie du territoire.
Lerapport estime également qu'un "gouvernement palestinien unifié pour la Cisjordanie et dans la bande de Gaza" est nécessaire pour reconstruire l'économie du territoire. (Crédits : Reuters)
Le blocus et le conflit avec Israël, en 2014, ont été ravageurs pour l'économie de la bande de Gaza, estime la Banque mondiale.

"Le chômage et les chiffres de la pauvreté sont très troublants et les perspectives économiques sont inquiétantes."

Publié jeudi 21 mai, le rapport de la Banque mondiale sur la situation économique de la bande de Gaza est accablant.

Le marché dans la zone "est incapable de fournir des emplois, laissant une population dans le désespoir, en particulier la jeunesse", explique Steen Lau Jorgensen, directeur de la Banque mondiale pour la région. Le chômage y atteint 43% et ce taux est le plus élevé au monde, assure l'institution. Chez les jeunes, il atteint même 60%.

"L'économie ne peut pas survivre sans être connectée au monde extérieur"

"L'économie (de Gaza) ne peut pas survivre sans être connectée au monde extérieur", renchérit la Banque mondiale, qui rappelle que la région est très dépendante de l'aide internationale.

Ainsi, le PIB de Gaza n'a augmenté que de 2% depuis 1994, alors que la population a augmenté de... 230%. Pour la Banque mondiale, le blocus mis en place par Israël en 2007 et le conflit avec Israël à Gaza en 2014 font partie principales raisons expliquant cette situation. Il ont fait chuter le PIB de 50% en 7 ans, juge l'institution.

Le blocus, en particulier, a limité les importations de matériaux de construction, ce qui pèse plus sur la reprise que le manque de fonds internationaux, juge ainsi la Banque mondiale.

Enfin, le rapport estime qu'un "gouvernement palestinien unifié pour la Cisjordanie et dans la bande de Gaza" est nécessaire pour reconstruire l'économie du territoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2015 à 2:20 :
La population a plus que doublé en 2 décennies??
On dirait que l'on copule beaucoup à Gaza. Et on ne semble pas y mourir de faim non plus (contrairement à ce que disent beaucoup d'ONG "humanitaires")
a écrit le 25/05/2015 à 2:11 :
C'est un petit mensonge de la Banque Mondiale que d'affirmer que «L'économie (de Gaza) ne peut pas survivre sans être connectée au monde extérieur».
--
Je ne dis pas que ça facilite la chose. Mais en attendant la corée du nord est coupée du monde extérieure et pourtant elle survie bien ! (et sans aucune aide internationale contrairement à Gaza)
a écrit le 23/05/2015 à 1:55 :
calculer le taux de chômage a Gaza vraiment il faudrait réagir sur le taux de mortalité avant tout
une prison en plein air
Aucun pays réagis
a écrit le 22/05/2015 à 19:48 :
Et là bas, pas de RSA, pas de CMU, pas de prime de Noël, pas de primes de rentrée scolaire...Et pourtant, ils ne s'en plaignent pas eux.
Réponse de le 22/05/2015 à 21:29 :
Non mais sans rire, vous vous rendez compte de l'ignominie de ce que vous écrivez ? Utiliser le malheur des pauvres habitants de Gaza pour critiquer le système social français. Ils ne se plaignent pas a votre avis ?
Réponse de le 25/05/2015 à 2:24 :
@Fx
En tout cas si on suit l'argument de certains sociologues qui indexent l'indice du bonheur sur le taux de natalité, la réponse à votre question est "Non, ils ne doivent pas se plaindre puisqu'ils sont globalement heureux"
a écrit le 22/05/2015 à 18:46 :
Un état voyou ce comporte hors la loir internationale. Un jours tout change dans l'autre côté c'est pour les palestiniens.
a écrit le 22/05/2015 à 17:13 :
Je suis pas d'accord du tout ... Vous pensez qu'il est a combien dans les banlieux ?
a écrit le 22/05/2015 à 15:38 :
Le probleme est quand meme +230 % d augmentation de la population. car meme avec une croissance a la chinoise (et donc non soutenable a terme), +230 % d augmentation de la population ne peut pas etre absorbe par l economie !
a écrit le 22/05/2015 à 15:36 :
En tout cas ce n est pas le chomage qui explique l'équipement militaire de plus en plus complet de ces habitants.
a écrit le 22/05/2015 à 13:24 :
Comment peut-on accepter qu'Israel impose un blocus sur un territoire donne? Israel a le droit de fermer sa frontiere, mais n'a pas le droit d'imposer un blocus maritime, aerien, bancaire. Sinon, il n'a qu'a annexer ce territoire. Il est temps que la communaute internationale reagisse avant que des nouveaux drames surviennent comme celui de l'ete dernier.
Réponse de le 22/05/2015 à 15:42 :
l egypte aussi bloque sa frontiere. il n y a pas que les israeliens.
A votre avis pourquoi un pays arabe bloque t il gaza (meme quand dirige par un islamiste comme KOrsi) ?
Si le Hamas ne detient le pouvoir que grace a l etat de guerre permanent et n a aucun interet a une detente dans la region
a écrit le 22/05/2015 à 13:22 :
Allez faire un tour au centre Afrique comme le Tchad. Vous verrez que ces 43% de chômage est un rêve pour eux...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :