Allemagne : un réfugié syrien se fait exploser devant un restaurant

 |   |  386  mots
Peu avant, l'homme s'était vu refuser l'entrée du festival de musique Ansbach Open qui s'y tenait dimanche, a précisé le ministre de l'Intérieur, Joachim Herrmann, lors d'une conférence de presse.
Peu avant, l'homme s'était vu refuser l'entrée du festival de musique Ansbach Open qui s'y tenait dimanche, a précisé le ministre de l'Intérieur, Joachim Herrmann, lors d'une conférence de presse. (Crédits : KAI PFAFFENBACH)
Ce dimanche, deux jours seulement après une fusillade à Munich qui a fait 9 morts, une femme a été tuée à coups de machette dans l'après-midi à Reutlingen par un réfugié syrien, puis, dans la soirée, à Ansbach, en Bavière, un autre ressortissant syrien a déclenché une explosion devant un restaurant, blessant 12 personnes, dont 3 grièvement.

L'Allemagne est touchée par une vague de violence. Ce dimanche, deux jours seulement après une fusillade à Munich faisant 9 morts, une femme a été tuée dans l'après-midi par un réfugié syrien à coup de machette à Reutlingen dans le sud de l'Allemagne, puis, dans la soirée, à Ansbach, en Bavière, près de Nuremberg un autre ressortissant syrien de 27 ans dont la demande d'asile avait été refusée il y a un an, a déclenché une explosion devant un restaurant, blessant 12 personnes, dont 3 grièvement.

Peu avant, l'homme s'était vu refuser l'entrée du festival de musique Ansbach Open qui s'y tenait dimanche, a précisé le ministre de l'Intérieur, Joachim Herrmann, lors d'une conférence de presse. Deux mille personnes ont été évacuées du festival après l'explosion.

Explosifs dans son sac à dos

Ses intentions, se suicider ou "emporter d'autres dans sa mort", restent encore floues, a poursuivi le ministre. La quantité d'explosifs retrouvée dans son sac à dos aurait cependant pu tuer bien plus de personnes, a-t-il dit.

La panique s'est emparée de la ville dimanche soir après l'explosion, les incidents se multipliant en Allemagne, rapporte un habitant d'Ansbach, Thomas Debinski.

"Tout à coup, vous entendez une forte (...) détonation, c'est comme un son d'explosion", a-t-il dit, ajoutant que les gens "paniquaient vraiment".

Quatre attentats en une semaine

C'est le quatrième incident violent à survenir en Allemagne en une semaine. Vendredi, neuf personnes ont été tuées dans un centre commercial à Munich par un adolescent de 18 ans fasciné par les tueries de masse.

Plus tôt dimanche, une femme enceinte a été tuée à Reutlingen dans le Bade-Wurtemberg (sud de l'Allemagne) par un réfugié syrien âgé de 21 ans et armé d'une machette, l'acte terroriste a été écarté.

Lundi dernier, cinq personnes ont été blessées dans un train par un jeune pakistanais qui les a attaqués à coups de hache et de couteau avant d'être abattu par la police. L'attaque a été revendiquée par l'organisation djihadiste Etat islamique.

La série d'incidents est susceptible de nourrir le malaise de l'opinion publique quant à la politique d'accueil des réfugiés menée par la chancelière allemande Angela Merkel, en vertu de laquelle plus d'un million de migrants sont entrées en Allemagne.

(Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2016 à 15:12 :
lorsque un pays comme l'Allemagne laisse entrer un million de personnes dont il ne sait rien, les résultats viennent dehors d'abord ou après. Dans cette période où l'extrémisme islamique n'attend pas autre que faire sentir sa voix pour mettre de la peur à l'Europe, dont nous ne pouvons pas faire entrer aucune on ne connaisse pas bien la provenance, les idées politiques. En outre nous avons à faire avec le mahométisme qui déclare toujours que le fin suprême des islamiques est la conquête du monde et la diffusion du verbe d'Allah par son prophète Mohamed
Réponse de le 26/07/2016 à 13:48 :
Je ne peux tolérer ce genre d'amalgame, le prophète Mohamed salla allahou alayhi wa sallem, n'a jamais demandé ceci; ce fût le dernier prohète de Dieu avec une mission sacrée de paix de tolérance et de pardon selon les directives du bon dieu si vous êtes croyante; par ailleurs tout le modèle américo européen s' est construit sur ces valeurs sans avouer la provenance; corrigez vous l'esprit c'est mieux
a écrit le 25/07/2016 à 13:59 :
Ce matin, la presse islamo-gauchiste, pro-gouvernementale (le monde et libération, pour ne citer qu’eux) était à deux doigts de titrer : « Une bombe se glisse dans un sac à dos et explose : un mort,12 blessés ! ». Même leurs fidèles abonnés se sont interrogés du traitement journaliste fait de cet attentat. Cependant, faut-il s’étonner de cela, de la part de cette presse coutumière de la pratique de la désinformation par omission.
a écrit le 25/07/2016 à 13:24 :
Remarquez que dans cet article, Reuteur parle de violence, et de simple réfugiés, le mot "terroriste" est absent du début à la fin. Bizarre.
a écrit le 25/07/2016 à 13:17 :
Une nouvelle guerre de religion - internationale - est bien engagée. C'est le résultat d'un encouragement massif de l'UE à l'immigration sous toutes ses formes (donc volontairement incontrôlée) .
a écrit le 25/07/2016 à 12:18 :
Remarquez que dans cet article, Reuteur parle de vague de violence, et de simple réfugiés, le mot "terroriste" est absent du début à la fin. Bizarre.
a écrit le 25/07/2016 à 11:10 :
Accepter des milliers de réfugiés Syrien , c'est un geste humanitaire mais risqué.
Madame Merkel ferait mieux de s'impliquer d'avantage dans le conflit et surtout, une fois Daech éliminé, aider financièrement la Syrie à se reconstruire afin de rapatrier les réfugiés
qui n'ont pas vocation à rester en Europe.
Réponse de le 25/07/2016 à 12:14 :
s impliquer comment ? en fournissant des armes a l un des belligerants afin qu il extermine les autres ? Le probleme c est que c est soit soutenir un boucher (Assad) soit des islamistes ... De toute afonc l armee allemande est pas en etat d intervenir comme l ont fait les russes (d ailleurs Poutine a rapatrie le gros de ses troupes une fois le risque d effondrement de Bachar ecarté. il a pas envie de se retrouver dans un Afghanistan bis)
a écrit le 25/07/2016 à 10:14 :
C'est forcément le signe que notre société va super bien et qu'il ne faut surtout rien changer, il faut continuer de mettre les gens au service de l'économie, ça marche à fond.

Nos décideurs politiques et économiques sont de véritables génies. A un moment ou a un autre ils ne pourront plus se défiler de leurs immenses responsabilités dans la faillite de notre système.
Réponse de le 25/07/2016 à 10:32 :
+1
Le monde s enfonce toujours plus grâce aux dogmes du néolibéralisme... Mais jusqu à auand? La chute risque de faire mal
Réponse de le 25/07/2016 à 12:20 :
Rien a voir avec la choucroute. La Syrie c est quand meme pas le temple du liberalisme. C etait une economie du tiers monde dominee par un clan mafieux (les El Assad). L islamisme n a rien a voir avec le systeme economique ou politique: que ca soit le communisme ou le liberalisme, ca ne change rien dans ces pays : dictature et misere pour tous.
Je vous signale d ailleurs que les premiers signe d islamisme sont apparu dans des pays communistes (Afgahnistant a l epoque envahie par l URSS) et l algerie (FIS/GIA))

Outre l obscurantisme, la dictature qui fait que les gens se refugient dans la religion, la cause non negligeable des probleme est le lapinisme: tous ses pays ont une croissance demographique folle : plus de bouches a nourir, pas de ressources ni de croissance economique -> explosion assuree
Réponse de le 25/07/2016 à 15:11 :
a Niko: Je pense que nous sommes en train de la vivre la chute...

A choucroute euh... à cd: Un massacre a été commis par un jeune qui se disait fasciné par les meurtres de masse dont le modèle était Breivik, ce psychopathe d'extrême droite vous ne trouvez pas que tout ceci est bien confus ?

Alors il est évident que l'EI a tout intérêt à revendiquer tous les massacres et autres tueries, s'ils le pouvaient ils revendiqueraient les morts par accidents de la route, ceux par suicide, ceux par effets secondaires des médicaments et-c... C'est une multinationale de l'horreur donc si ça ne lui coûte rien c'est encore mieux.

Nous sommes bien loin de vos obsessions sur "le grand remplacement" si des gens s’extrémisent c'est systématiquement par désespoir, c'est parce que la société n'a rien d'autre à leur proposer, en capitalisme quand on ne veut pas rentrer dans le rang et devenir un pion on est rejeté, produire et consommer voilà notre seul option, vous avez pas l'impression que c'est un tantinet limité ?

Ensuite là ou je peux vous rejoindre c'est dans le problème énorme des religions et de tout ces gens qui pensent que l'homme a été crée par une entité supérieure alors que la science a tué tous les dieux depuis belle lurette, il est évident que de mettre ces croyances dans la tête des gens c'est les éloigner massivement de la vérité. Interdire les religions, ou bien du moins arrêter que les états ne les financent au moins, toutes bien entendu, me paraîtrait quand même être un minimum. Mais il est bien plus facile de manipuler des communautés forcément plus facilement corruptibles que les milliards d'individus que nous sommes séparés.

On se demande encore comment il peut exister de telles croyances au 21ème siècle et surtout l’influence néfaste qu'elles ont sur des milliards de gens, Nietzsche avait affirmé que Dieu était mort, pensant que la science avait prouvé au monde l'imposture que c'était mais c'était sans compter la malhonnêteté de ceux qui ont intérêt, pour des raisons ou pour d'autres, que cette imposture perdure.
Réponse de le 26/07/2016 à 10:34 :
La science n'a rien prouvé du tout en ce qui concerne la religion, hormis qu'elle n'était pas compétente pour en parler. Interdire les religions n'aboutira de toute façon qu'à les rendre clandestines. Interdire le cannabis l'a-t-il fait disparaître, ou a-t-il déplacé le problème là où il est encore plus difficile à traiter ? A ma connaissance aucune interdiction de religion en France n'a de toute façon donné de résultats satisfaisants, en quelque domaine que ce soit. De plus la religion me semble être un bouclier contre les dérives radicales. Les djihadistes sont des paumés qui ont appris seuls la religion, autrement dit qui l'ont mal apprise, et encore moins bien comprise.

Je ne pense pas non plus que l'extrémisation soit liée au désespoir. Je ne vois par exemple qu'une différence cosmétique entre les djihadistes actuels et les anarchistes du XIXe siècle. Comme les anarchistes du XIXe siècle, les djihadistes ne sont pas ceux qui désespèrent mais ceux qui estiment (à tort ou à raison) mériter mieux que ce que la société leur offre, et emploient pour obtenir ce qu'ils veulent les moyens qu'ils jugent adaptés. Ils se calmeront avec le temps, encore une fois comme les anarchistes, qui ne font aujourd'hui plus exploser des bombes ni ne poignardent les gens qui leur déplaisent. Il faudra probablement passer par des lois scélérates, mais l'économie ne joue a priori aucun rôle dans cette affaire.
a écrit le 25/07/2016 à 9:52 :
Mais que fait Hollande ? Il ne peut tout de même pas laisser ces "réfugiés" se faire exploser. Il doit leur donner des titres de séjour en France pour assurer sa réélection :-)
Réponse de le 25/07/2016 à 20:38 :
@Patrickb
Il ne sera pas au premier tour....Par contre on parle très peu du Médef Allemand qui réclamait à corps et à cris cette main d'oeuvre bon marché .
a écrit le 25/07/2016 à 9:43 :
Bienvenue au club.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :