Après "Parent 1" - "Parent 2", la fin de "Monsieur" et "Madame" sur les billets d'avion

 |   |  397  mots
Delta Air Lines proposera  aux passagers de nouvelles options pour définir leur genre.
Delta Air Lines proposera aux passagers de nouvelles options pour définir leur genre. (Crédits : MIKE BLAKE)
Après la polémique suscitée en France par l’amendement adopté en première lecture à l’Assemblée nationale la semaine dernière, qui suggérait de faire disparaître les termes «père» et «mère» des formulaires scolaires au bénéfice des mots «parent 1» et «parent 2», la question du genre est de plus en plus prise en compte dans la vie quotidienne. La preuve par les billets d'avion dans les compagnies américaine...

Des compagnies aériennes américaines proposeront bientôt aux passagers d'autres options que "Monsieur" et "Madame" lors de la réservation de billets d'avions. A partir du 1er juin, les passagers pourront avoir le choix de cocher "indéfini" (unspecified) ou "confidentiel" (undisclosed), deux nouvelles options ajoutées aux formulaires de réservation, a indiqué dans une déclaration, mardi 19 février, Airlines for America (A4A), le lobby des compagnies aériennes américaines.

Cette décision a été prise d'un commun accord avec l'Association internationale du transport aérien (IATA), précise le lobby, qui compte notamment comme membres American Airlines, JetBlue, SouthWest ou Alaska Airlines. Les compagnies aériennes, qui gèrent elles-mêmes leur système de réservation, sont libres d'appliquer cette décision, qui n'est qu'une recommandation, indique A4A.

Le genre auquel le client s'identifie

"Les compagnies aériennes américaines chérissent la diversité et l'inclusion aussi bien pour leurs employés que pour les passagers et nous faisons des efforts chaque jour pour répondre aux besoins de tous les clients", ajoute le lobby. "Dans les prochaines semaines, les clients pourront cocher la case correspondant mieux au genre auquel ils s'identifient lors du processus de réservation", a réagi United Airlines sur son compte Twitter.

[Dans les semaines à venir, les clients auront la possibilité de sélectionner le sexe duquel ils se sentent le plus proche  au cours du processus de réservation]

Delta Air Lines, qui est l'une des rares grandes compagnies aériennes à ne pas faire partie de A4A, a également décidé de proposer de nouvelles options aux passagers. 
"Dans le cadre de nos efforts pour répondre aux besoins de nos différents clients (...) nous prévoyons de proposer une option de genre non-binaire lors du processus de réservation", a déclaré la compagnie dans un courriel à l'AFP.

La recommandation de A4A coïncide avec des décisions similaires prises par certaines villes comme New York et la capitale fédérale Washington qui ajoutent des options au niveau de la ligne "genre" sur les pièces d'identité afin de répondre aux demandes des associations transgenres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2019 à 13:57 :
ça va finir en : "conscience unique code barre N° "
a écrit le 21/02/2019 à 9:51 :
On pourrait également avoir des cases zizi 1, zizi 2 et zézette 1, zézette 2, non ?
a écrit le 21/02/2019 à 8:04 :
Nos élus ont planché sur un sujet d'une importance capitale pour notre pays. Je les remercie vivement de montrer leur inutilité. Autre point qui montre combien ces élus sont impliqués sur des sujets IMPORTANTS qui touchent l'ensemble de la population le vote sur la justice 31 pour 11 contre total 43 élus sur 577 en dehors de quelques excuses valables telle que la grippe il reste un gros gros paquet de profiteurs d'argent public. Mme Belloubet se dit "heureuse" que cette loi soit votée. Madame avec un tel engouement législatif pour votre loi elle n' aucune valeur mais le mot valeur a peu de signification en politique et le politique ne font bon ménage. Je comprends les GJ devant une telle situation. Dans le cadre du grand débat j'ai proposé qu'aucune loi soit validée si elle n'a pas été votée par 288 député(e)s plus un(e) soit cinquante pour cent plus une voix. Moins avec un nombre d'élus à diviser par deux. Avec un seul mandat aucune excuse pour ne pas être présent sur les bancs de l'assemblée.
a écrit le 21/02/2019 à 0:16 :
Chose 1 Chose 2. Bipède 1 Bipède 2.

Il faut aller plus loin. Et si le passager s’identifie à un extra-terrestre il fait quoi ? Après tout, rien ne prouve que la vie ait démarré sur cette planète.
Moi par exemple, je me « sens » provenir d’un système à 1000 milliards d’AL, et là bas, il y a 200 genres d’invidvidus, elle est où l’inclusion à l’américaine ? Pourquoi devrais je avoir uniquement ces choix en très petits nombres et imposés contre ma volonté ?
a écrit le 20/02/2019 à 19:52 :
La logique voudrait que le "précochage par défaut" soit sur 'non défini', puisque pas validé par le(s) passager(s). Ensuite, chacun pourrait remplir 'Mr' ou 'Mme'... ou ne pas modifier et laisser le choix par défaut... pas la peine d'en faire tout un plat !!!
Quand au choix de "parent 1" et "parent 2", je ne vois pas en quoi c'est choquant, car chacun est libre de mettre qui il veut en 1 et en 2, donc pas de hiérarchisation, si ce n'est pour une question de disponibilité : il suffira aux parent(s) de mettre en 1 le premier à appeler en cas de besoin pour l'école (le plus disponible par exemple). Pourquoi ne pas rajouter une ligne "autre" à préciser, par exemple pour le grand-parent susceptible de prendre en charge l'enfant ???
Réponse de le 21/02/2019 à 7:58 :
Non, vous faites erreur : les papiers scolaires comprennent plusieurs formulaires, par exemple celui de l'identité (comportant le nom du père et le nom de la mère), celui des antécédents médicaux et de l'identité du médecin de famille, et aussi celui de la personne à prévenir en cas de problème.
Les identités de l'enfant et de ses parents doivent donc être mentionnées convenablemnt.
Et en ce qui me concerne, je ne suis pas un "parent x" ou un "parent y" (!), je suis et je reste le PÈRE de mes (5) enfants.
a écrit le 20/02/2019 à 18:29 :
Cela ne me pose pas de problème, par contre la PMA pour toutes doit faire l'objet d'un référendum obligatoire si le gouvernement tiens a ce sujet.
A titre personnel je suis complètement défavorable a la PMA pour toutes car ça va trop loin.
a écrit le 20/02/2019 à 18:26 :
Un monde qui devient de plus en plus stupide avec la multiplication d'interdits et de formules imbéciles. Il y a tant d'autres préoccupations plus importantes : près de 2 milliards de terriens n'ont pas de toilettes pour satisfaire leurs besoins !
a écrit le 20/02/2019 à 18:17 :
Le monde se meurt des petits caprices égocentriques ou l'invidualisme à son paroxisme n'admet plus qu'il y ait une norme et s'offusque même à devoir la nommer ou l'écouter. On préfère la déformer avec un parent 1, parent 2, plutôt que de la reconnaître. L'individualisme roi revendique sa différence mais ne l'assume pas. Triste lâcheté!
Réponse de le 20/02/2019 à 19:57 :
Le parent 2 peut être par exemple le beau-parent qui ne souhaite laisser penser à l'enfant qu'il veut prendre la place du parent absent (divorce, décès,...).
Par ailleurs, un grand-parent peut être plus disponible en cas d'urgence qu'un parent absent ou injoignable !!! ...peut être faudrait-il parler de contact 1 contact 2 ... et contact 3 ???
a écrit le 20/02/2019 à 17:49 :
Tout cela pour permettre ce qui est contre nature! Tour de Babel!
Réponse de le 27/02/2019 à 20:25 :
Tout à fait...
a écrit le 20/02/2019 à 17:37 :
C'est nul, si on veut s'enregistrer en tant que lapin on peut toujours pas. C'est pas juste
Réponse de le 21/02/2019 à 0:19 :
Et si on voyage avec un animal et qu’il a du mal à choisir son genre, on fait quoi ?
Parce que les animaux aussi ont le droit de s’identifier à ce qu’ils veulent.
a écrit le 20/02/2019 à 17:36 :
Bientôt ils nous feront faire des enfants dépourvus de sexe. Ces enfants pourront s'en faire greffer un, au choix, à leur majorité!! Marre de ces excités qui voudraient que la réalité n'existe pas et voudraient mettre tout le monde d'accord avec leurs lubies débiles.Un homme reste un homme et une femme reste une femme et je ne nie pas que certaines personnes aient des problèmes de genre et je peux les comprendre, mais qu'on en fasse pas une généralité.
Réponse de le 20/02/2019 à 22:25 :
Papy et mamie bientôt dans le collimateur.
a écrit le 20/02/2019 à 17:04 :
Pour satisfaire une minorité, ils veulent supprimer les termes père et mère pour la majorité des enfants. Je suggère qu'on y ajoute : orphelin de père ou de mère pour les enfants de couple homosexuelles, parce que dans la réalité de la vie leurs enfants sont sans père ou sans mère. Cela devient de plus en plus ridicule.
a écrit le 20/02/2019 à 16:53 :
Société décadente qui marche sur la tête, la civilisation occidentale accélère pour sa disparition
a écrit le 20/02/2019 à 16:22 :
Au lieu de dire bonjour maman, bonjour papa, on devra dire bonjour parent 1, bonjour parent 2 après il y aura frère 1 frère 2 sœur 3. Parent 1 passe moi le sel. parent 2 passe moi le pain. il y aura grand père 1 grand mère 2, tante 1 tonton 2 cousin 1 cousine 2
a écrit le 20/02/2019 à 15:56 :
Je pense que c’est une mauvaise décision car cela va compliquer le travail de la police scientifique en cas d’accident pour déterminer l’identité.
Ce que je ne comprends pas : que chacun assume son identité et son sexe non ?
Le virtuel c’est autre chose.
Mais dans le réel de la vie , ça fait quoi d’assumer qui nous sommes réellement ? C’est la vérité et point
Après ça c’est quoi ? Un simple numéro ou une puce ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :