Crise alimentaire : "c'est la faute des régimes occidentaux" et de "l'introduction forcée de biocarburants", selon Moscou

La hausse des prix sur les produits alimentaires qui sévit partout dans le monde n'est aucunement liée à l'invasion de l'Ukraine décidée par la Russie et mise en oeuvre en février dernier. Elle est le résultat d'une politique de transition énergétique "mal pensée" par les pays d'Europe et d'Amérique du nord, "notamment l'introduction forcée de biocarburants", estime le Kremlin.
(Crédits : Photo by Maksim Konstantinov / SOPA Images/Sipa USA)

Quelques heures à peine après que l'Europe a accusé le Kremlin de "véritable crime de guerre" avec le bloquage des exportations de céréales ukrainiennes, Moscou applique la réponse du berger à la bergère. Pour la Russie, la potentielle crise alimentaire mondiale et la hausse du prix des céréales sont en effet le résultat des actions "destructrices" de l'Occident, et non du blocage des ports de la mer Noire par l'armée russe.

L'Ukraine était, avant l'invasion russe, le plus important producteur mondial d'huile de tournesol et l'un des principaux exportateurs de blé.

"Concernant la possibilité d'une famine, de plus en plus d'experts penchent vers un scénario pessimiste (...) C'est la faute des régimes occidentaux, qui agissent comme des provocateurs et des destructeurs", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, sur Telegram.

Selon Mme Zakharova, l'Occident a fait des "erreurs systématiques" dans la planification de sa politique agricole et a provoqué une inflation mondiale avec des mécanismes financiers et monétaires "de courte vue" créés lors de la pandémie.

Selon elle, la hausse des prix est aussi le résultat d'une politique de transition énergétique "mal pensée" par les pays d'Europe et d'Amérique du nord, "notamment l'introduction forcée de biocarburants".

Vendredi, la même culpabilité sur l'inflation était adressée par Vladimir Poutine à l'encontre des Etats-Unis qui ont "imprimé beaucoup d'argent", affirmait le chef de l'Etat russe.

Lire aussi 7 mnVladimir Poutine : "L'Union européenne a complètement perdu sa souveraineté"

Moscou dénonce des "restrictions illégales" suite à l'invasion de l'Ukraine

Enfin, Maria Zakharova a pointé du doigt les "restrictions illégales" occidentales, prises après l'offensive du Kremlin en Ukraine et qui ont perturbé les circuits logistiques et financiers russes, notamment pour l'exportation de céréales.

Pour l'heure, les négociations entre Kiev et Moscou pour débloquer les ports semblent au point mort. "Il n'y a pas encore de progrès", a admis le président ukrainien Zelensky lundu, estimant que "la crise alimentaire dans le monde durera tant que cette guerre coloniale continuera". "L'Afrique est l'otage de ceux qui ont commencé la guerre contre notre Etat", a lancé M. Zelensky dans un discours en visioconférence adressé aux membres de l'Union africaine (UA).

L'Afrique en situation d'urgence

Face à cette crise, le Cap-Vert a d'ailleurs déclaré une situation d'urgence sociale et économique dans l'archipel ouest africain. Avec la perte de pouvoir d'achat, neuf Capverdiens sur 100 sont menacés d'insécurité alimentaire alors qu'en 2020, en pleine pandémie, ils n'étaient que 2%, a déclaré le Premier ministre Ulisses Correia e Silva lors d'une conférence de presse à Praia.

Aussi, le gouvernement allemand organise vendredi à Berlin une conférence internationale sur la crise alimentaire liée à la guerre en Ukraine, en présence notamment du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, a annoncé l'exécutif allemand.

Sur le plan militaire, l'Ukraine a accusé lundi la Russie d'intensifier encore ses bombardements meurtriers dans l'Est, où ses troupes résistent avec acharnement, et selon Moscou, a frappé en retour des plateformes de forage en mer Noire au large de la Crimée (sud), annexée en 2014.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 22/06/2022 à 8:27
Signaler
Faire porter la misère du monde sur l'occident , c'est cynique et faux mais bigrement efficace de la part de Poutine. Le "tiers monde" adore ce récit. Ce qui est triste dans cette affaire c'est qu'il efface des dizaines d'années de normalisation entr...

à écrit le 22/06/2022 à 2:54
Signaler
l'Ukraine a une production de céréales 5 fois plus petite que la Russie, qui est de très loin la première mondiale... viennent ensuite les USA et le Canada... l'Ukraine joue dans la cour de la France... il ne faut donc pas exagérer le poids de l'agri...

le 22/06/2022 à 19:04
Signaler
Exact

à écrit le 21/06/2022 à 20:08
Signaler
Je pense comme les russes, la propagande pro occidentale n'a plus prise sur moi. Il va falloir m'interner.. en Lituanie ils font ça, si vous êtes soupçonné d'avoir écouter un média russe, zou en camp de détention.. bon ça fait pas l'info par chez nou...

à écrit le 21/06/2022 à 19:23
Signaler
Les sanctions sont bien occidentales, le reste du pipeau.

à écrit le 21/06/2022 à 17:46
Signaler
"Sur le plan militaire, l'Ukraine a accusé lundi la Russie d'intensifier encore ses bombardements meurtriers dans l'Est, où ses troupes résistent avec acharnement" Eric Denécé, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement, se mon...

à écrit le 21/06/2022 à 14:12
Signaler
C'est bizarre, un article récent faisait dire tout ça au chef du Kremlin, tout pareil, a-t-il besoin d'une porte parole ? Les bio-esters pour les carburants, l'éthanol pour le E85, sûr que ça réduit les quantités de surface où on peut cultiver du bl...

à écrit le 21/06/2022 à 11:44
Signaler
Entièrement d'accord. L'inflation est aussi une des conséquences des sanctions de l'occident capitaliste contre la Russie. On se tire une balle dans le pied et la Russie elle se porte à merveille. Et cela va s'aggraver.

le 21/06/2022 à 14:46
Signaler
Hey camarade ! Nous ne sommes plus en 1917 pour nous infliger ce genre d’arguments ……

le 21/06/2022 à 17:12
Signaler
"se porte à merveille " à bon ? avec un pib de misère !!!

à écrit le 21/06/2022 à 11:25
Signaler
Les clients de la Russie (et de l’Ukraine) sont pris en otage. À eux de comprendre qui tire les ficelles (autrement dit qui bloque les céréales).

à écrit le 21/06/2022 à 10:33
Signaler
Qui peut croire cela ? La Russie serait plus démocratique que l on pourrait peut être s interroger .. mais la lol. Cette dame du komintern ne fait que rappelé ce qui est dicté au politburo de Poutine ….aucun intérêt !! Qu ils retirent leurs troupe y...

le 21/06/2022 à 15:01
Signaler
Cette dame russe a entièrement raison.

le 22/06/2022 à 3:01
Signaler
la Russie est aujourd'hui bien plus démocratique que la France... Poutine est bien mieux élu que Macron... et la Douma a bien plus de pouvoir que notre Assemblée Nationale réduite à retranscrire le droit européen décidé à Washington et Bruxelles. Il ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.