En Russie, l'inflation reste élevée (+15,10% en juillet) mais Poutine est en passe de réussir son pari

L'inflation, qui a flambé en Russie jusqu'à battre un record de vingt ans (+17,8% sur un an en avril), se maintient à un haut niveau en juillet (+15,10% sur un an), selon les données de l'agence de statistiques Rosstat publiées mercredi.
Fin mai, le président Vladimir Poutine avait assuré que l'inflation ne dépasserait pas 15% d'ici fin 2022, tout en annonçant une hausse des retraites et des minima sociaux.
Fin mai, le président Vladimir Poutine avait assuré que l'inflation ne dépasserait pas 15% d'ici fin 2022, tout en annonçant une hausse des retraites et des minima sociaux. (Crédits : Reuters)

En Russie, l'inflation a débuté comme ailleurs avec une reprise économique post-pandémie sur les chapeaux de roues mais déstabilisée par des confinements locaux notamment en Chine qui ont passablement désorganisé les chaînes d'approvisionnement. Les prix ont commencé à grimper pour les produits finis en raison de la pénurie de pièces et de composants, mais aussi pour les matières premières en raison des tensions sur le fret, ainsi que des sanctions économiques imposées à la Russie après son invasion de l'Ukraine le 24 février dernier.

L'inflation, qui a flambé en Russie jusqu'à battre un record de vingt ans (+17,8% sur un an en avril), avait ensuite reflué se maintenant à un haut niveau en juillet à 15,10% sur un an, selon les données de l'agence de statistiques Rosstat publiées mercredi. En juin, l'inflation enregistrée en Russie avait été de 15,09% sur un an.

La promesse qu'avait faite le président Vladimir Poutine fin mai est donc en passe d'être tenue, puisqu'il avait assuré que l'inflation ne dépasserait pas 15% d'ici fin 2022,  annonçant au passage une hausse des retraites et des minima sociaux.

L'inflation continue de toucher surtout l'alimentaire

Les prix de l'alimentaire étaient encore les plus touchés par l'accélération en juin, augmentant de 17,7% sur un an. Ils ont été tirés notamment par les produits de base comme le sucre (42,3%), les pâtes (+26,4%), le beurre (+25%) et le pain (+18%).

Par rapport au mois de juin, les prix ont toutefois globalement baissé de 0,39%, et ceux de l'alimentaire de 1,73%.

Mais au bilan, la hausse des prix a déjà considérablement miné le pouvoir d'achat des Russes, qui ont peu d'épargne, et fait fondre de plus de 10% leur consommation en mai sur un an.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 15/08/2022 à 16:36
Signaler
Bonjour, certe la Russie a réussi à maintenir ses exportations énergétique avec la Chine et les pays émergents... Mais le prix humain de la Guerre en Ukraine reste importants... Et cette situation a favorisé le réarmement de l'Europe, de l'OTAN......

à écrit le 13/08/2022 à 14:52
Signaler
Cet article à la gloire de l'agité du bocal du Kremlin est du plus haut comique : un dictateur a réussi à tenir un pari qu'il s'était lui même fixé, avec les moyens de mesure du résultat entièrement sous son contrôle.

à écrit le 13/08/2022 à 2:56
Signaler
Et si on reprenait un peu de diplomatie, afin : 1.de stopper les souffrances des ukrainiens 2. de stopper les souffrances des européens et des russes qui n'ont pas demandé de s'automutiler sans rien résoudre au conflit en court 3. Stopper les sanc...

le 13/08/2022 à 14:50
Signaler
Et lorsqu'il s'en prendra aux pays baltes, comme il l'a déjà annoncé, vous proposerez quoi?

le 19/08/2022 à 23:45
Signaler
Enfin un commentaire intelligent !

à écrit le 12/08/2022 à 13:31
Signaler
Si, la Russie a fait du "quoiqu'il en coute", mais elle déjà au maximum de ses possibilités. la hausse du prix gaz l'a sauvé. Le Brent et WTI baissent. Si l'hiver est chaud, les prix vont s'effondrer, si au contraire il est très froid, ils vont gri...

à écrit le 12/08/2022 à 9:49
Signaler
La Russie n'a pas encore eu besoin de faire du "quoiqu'il en coute"... Elle a encore une grosse marge de manoeuvre, contrairement à l'Europe qui préfère polluer et détruire la planète avec son charbon pour affaiblir un adversaire politique. Pour l'Eu...

à écrit le 12/08/2022 à 4:57
Signaler
on se croirait en pleine chine maoiste, avec les objectifs délirants toujours dépassés, pour alimenter une chaine de mensonges toujours plus gros. il ne reste plus qu'une qualité aux russes. celle de nous faire rire avec leurs grossiéres tentatives...

à écrit le 11/08/2022 à 23:22
Signaler
Ça me fait marrer les chiffres issus d un organe etatique d un état non - democratique dont l histoire et le mode de fonctionnement est la manipulation de sa population …. Parce que si l inflation était à 20 - 30 % Poutine le dirait .. en plus faut ...

le 13/08/2022 à 14:13
Signaler
C'est bon de savoir qu'il existe des gens comme vous, formater et bien dans le logiciel. Nous sommes fiers de vous savoir dans la ligne. C'est ainsi que doit être le monde. La force des choses. Les gogos ( fort majoritaire ) d'un côté et les puissant...

à écrit le 11/08/2022 à 23:21
Signaler
Ça me fait marrer les chiffres issus d un organe etatique d un état non - democratique dont l histoire et le mode de fonctionnement est la manipulation de sa population …. Parce que si l inflation était à 20 - 30 % Poutine le dirait .. en plus faut ...

à écrit le 11/08/2022 à 21:16
Signaler
globalement, le president Poutine est en passe de reussir tout ce qu'il entreprend.

le 11/08/2022 à 23:12
Signaler
Et vous êtes fier de cela .. vous n est ni démocrate ni français shame on you

à écrit le 11/08/2022 à 12:33
Signaler
Pari réussi de maintenir l'inflation à +15%. C'est la Pravda?

à écrit le 11/08/2022 à 8:12
Signaler
retraite en Russie 15% de hausse des prix et 15% de hausse des pensions. retraite en France 8% de hausse des prix et 3% de hausse des pensions. allez.... on échange Macron avec Putin... lolll la propagande bat son plein. l. euro a chute de 15% et le ...

le 11/08/2022 à 9:17
Signaler
Sauf que sorti des grandes métropoles, le niveau de vie du peuple Russe est très bas comparé à celui des Pays d’Europe de l’Ouest….

le 11/08/2022 à 12:33
Signaler
1er - vos chiffres sont faux : inflation en France 5.8 % - augmentation des retraites 4 % après 1.1 % en janvier. 2e- connaissez vous le niveau des retraites en Russie ? Beau coup plus faible qu'en France. Essayez d'écrire un commentaire semblab...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.