Etats-Unis : l'emploi menacé par les visas d'immigrés qualifiés

 |   |  335  mots
Pour toucher leurs indemnités de licenciement, les salariés de Disney ont été obligés de former les remplaçants.
Pour toucher leurs indemnités de licenciement, les salariés de Disney ont été obligés de former les remplaçants. (Crédits : Reuters)
En octobre dernier, 250 informaticiens ont été licenciés et remplacés par du personnel indien dans les parcs à thème Disney en Floride. Suite à cette affaire, un sénateur démocrate avait demandé au département de sécurité intérieure d'ouvrir une enquête sur les "dérives potentielles" de ces visas.

Des milliers d'informaticiens et d'ingénieurs américains pourraient perdre leurs postes cet été. Chaque année, près de 85.000 immigrés qualifiés obtiennent des visas temporaires pour travailler outre-Atlantique, et selon la loi fédérale, ces employés étrangers doivent bénéficier du même salaire qu'un Américain pour le même travail,

Pas d'indemnités de licenciement sans formation

Cependant, selon le New York Times, les entreprises disposent de plusieurs méthodes pour contourner cette règle.

 L'utilisation de ces visas temporaires permet aux entreprises d'économiser entre 25% et 49% en coûts salariaux, assure Ron Hira, professeur d'administration publique.

En octobre dernier, dans le célèbre parc d'attractions Disney en Floride, environ 250 informaticiens ont été licenciés et remplacés par du personnel indien envoyé par HCL America, un sous-traitant spécialisé dans ce type de contrat.

Le comble ? Pour obtenir leurs indemnités de licenciement, les salariés américains ont été obligés de former les nouveaux arrivants, souvent jeunes et peu expérimentés.

Lobbying et "dérives potentielles"

Suite au reportage du quotidien américain sur Disney, Nelson Bill, sénateur démocrate de Floride, avait demandé au département de la Sécurité intérieure d'ouvrir une enquête. Dans une lettre adressée au secrétaire à la Sécurité intérieure, M. Nelson demande d'examiner les "dérives potentielles"  des visas H-1B.

"Ce programme a été créé pour combler les postes où il y avait une pénurie de main-d'œuvre, pas pour prendre les emplois des autres", a-t-il déclaré.

Invoquant un énorme manque de programmeurs informatiques américains qualifiés, Facebook, Google ou Microsoft feraient état de la même démarche, en procédant par exemple à du lobbying pour augmenter le quota de ces visas, affirme le journal.

Et ces cas ne sont pas isolés: en 2014, un fournisseur d'électricité de Californie avait ainsi remplacé 540 de ses employés du service informatique, ayant recours à deux sous-traitants indiens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2015 à 15:09 :
Sympa le gentil petit monde de Disney... Le pire c'est que les Américains ne vont même pas boycotter les parcs Disney et vont continuer d'y aller...
a écrit le 09/06/2015 à 14:23 :
Rassurez-vous, ça n'arrivera pas en France ...

Il y aura juste l'admission de 400 polytechniciens étrangers / an suite au rapport de B. Attali.

Mais non, mais non, le grand remplacement est une fiction ...
a écrit le 09/06/2015 à 7:19 :
Article inepte et completement à côté de la plaque. Vous parlez d'un cas extrême. Je travaille pour une PME du mid west US (20 personnes). C'est tellement dur de trouver des informaticiens en ce moment aux US que nous sommes obliges de prendre des etrangers qui sortent de la Fac. Et encore, ces 6 derniers mois 2 jeunes nouveaux embauchés indiens nous ont plantés au dernier moment : l'un a appelé 1 heure avant de debuter son job pour nous dire qu'il n'etait plus interressè.

Finallement j'aimerai dire à tous les commentateurs qui font la promotion des idées debiles du FN : les statistiques INSEE de 2013 montrent que c'est le plein emploi en France pour les cadres (moins de 5% de chômage). Les professions intermediaires sont aussi proches du plein emploi. Si il y a un problème en France c'est uniquement avec les personnes sous qualifiés.

A propos des flux migratoire en Europe: ou est le problème? Même si vous avez 5000 migrants par jours cela ne fait que 1.8M par an soit un accroissement de la population (CEE) de seulement 0.3%! Ouhau, c'est ca le grand remplacement? En tout cas, cela sera pas suffisant pour payer vos retraites!
Réponse de le 09/06/2015 à 9:59 :
D'après l'OCDE, le nombre d'immigrés en France est de 11,9%, 15,2% en Belgique ... Vous oubliez qu'il y a des flux migratoires officiels et des personnes en flux 'cachés'. Vous oubliez aussi que les flux se cumulent d'année en année. Votre dire est très parcellaire. Votre dire est bien plus inepte que celui de la Tribune !
Réponse de le 09/06/2015 à 10:41 :
On nous rabat les oreilles avec une pénurie d'informaticiens alors qu'il y en a beaucoup de 50 ans très qualifiés qui sont en chômage longue durée. On ne les recrutent pas sous prétexte qu'ils ne maîtrisent pas les nouvelles technologies, alors que c'est précisément cette génération de "senior" qui a inventé et fait progressé ces nouvelles technologies. Ce jeunisme ne vise qu'à réduire nos retraites en nous privant des annuités de cotisations requises. J'ai vu aussi des indiens refuser des postes en France car ils ont vite compris qu'ils avaient un niveau de vie et des conditions de travail nettement supérieur en Inde qu'en France. Les bons ingénieurs ne s'expatrient plus.
Réponse de le 09/06/2015 à 14:19 :
Oui c'est vrai, je ne vois aucune différence sur ces photos
http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fimg.over-blog.com%2F600x411%2F1%2F02%2F11%2F22%2FPhotos-avec-quelques-personnalit-s%2FDivers2%2FNoel.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.union-gaulliste-de-france.org%2Farticle-noel-a-l-elysee-avec-le-general-de-gaulle-121765892.html&h=411&w=599&tbnid=2GfqHFtbr0fHZM%3A&zoom=1&docid=fef2qBr83ZJNIM&ei=s9h2VdWXDoKuU5XagPAL&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=772&page=2&start=25&ndsp=33&ved=0CHcQrQMwGw
et suivie de celle la
https://voixdupeuple.wordpress.com/2012/10/03/reception-a-lelysee-des-meres-de-famille-francaises-meritantes/
Je dois être aveugle, ça doit être ça !
Réponse de le 10/06/2015 à 11:37 :
Toto, ce n'est pas le plein emploi pour les cadres, très loin de là. Un salarié cadre qui a du mal à trouver va reprendre technicien ou employé, et cesse d'être chômeur cadre.
Réponse de le 10/06/2015 à 23:49 :
Il y a toujours eu une pénurie d'informaticiens BAC+5 ayant une culture très large , apprenant très vite , bon communicant , leader et créatif, travaillant 50h/semaine , le tout payé au SMIC ...C'est d'ailleurs pour ça que le pouvoir d'achat en France dans l'informatique a baissé de 30% en euro constant en 15 ans ... et qu'on est pas prêt de concurrencer les GAFA car tout cela se fait au prix d'une baisse drastique de la qualité des livrables.
a écrit le 08/06/2015 à 21:03 :
Il s'agit des dérives du capitalisme, c'est encore pire chez nous avec l'Europe. Le détournement du cadre législatif est un sport mondialisé, les flux migratoires n'ont jamais été aussi conséquents à cause de l'instabilité des régions les plus pauvres, de la disparition progressive des barrières et autres accords d'échange. D'un côté chaque individu aspire à une vie meilleure, pour lui-même ou sa descendance. De l'autre le capitalisme pousse à la concurrence, et donc l'innovation sous toute forme, y compris sur la structure de coût. Il n'y aucune morale là-dedans, certains sont motivé par la nature humaine, les autres sont contraints par le système. Bref, business as usual.
a écrit le 08/06/2015 à 19:45 :
Un petit mot au sujet des migrants en France, en Europe ?... les chiffres grimpent, l'Europe n'agit toujours pas.
Réponse de le 09/06/2015 à 0:00 :
Pourquoi l'U.E agirait contre l'immigration puisque sa volonté est au contraire d'augmenter les flux. Je pense que le projet est clair aujourd'hui - c'est de faire des Européens, une population d'Africains (dans tous les sens du terme). Les classes moyennes relativement bien éduquées et instruites de souche européenne, au niveau de vie élevé, nos dirigeants n'en veulent plus.
a écrit le 08/06/2015 à 16:51 :
L'immigration est une chance pour l'occident :)
a écrit le 08/06/2015 à 16:12 :
Il se passe la même chose en France, mais, personne n'en parle sauf le FN qui essaie de nous mettre en garde et vite coupé par les médias ! Tiens, ce sont ces derniers qui devraient être remplacés, après tout ?! Et c'est ainsi à tous les niveaux, pas seulement pour les cadres !!!!!!!!!
a écrit le 08/06/2015 à 14:57 :
Pourquoi aller aux US? En France, il se pratique exactement la meme chose, pour les missions qui ne peuvent etre excecutees depuis l'Inde, depuis 15 ou 20 ans. Ou aors l'info c'est que les US copient la France!
Réponse de le 08/06/2015 à 15:33 :
Et ceci est valable dans tout un tas de domaine. De plus en plus de médecins en provenance d'Inde, du Pakistan ou autres, alors que dans le même temps l'Etat fixe un numerus clausus du nombre de médecins... La fin du chômage de masse n'est pas pour demain...
Réponse de le 08/06/2015 à 17:51 :
@DRRW
Etant dans l'informatique, depuis plusieurs années, il est vrai que beaucoup de grosses SSII françaises ont essayé de réduire leur couts en sous traitant une partie de leur travail à des entreprises indiennes de l'IT. Et le résultat fut de "moyen" à "catastrophique" . En effet, le résultat fut tellement "pas à la hauteur" que beaucoup de SSII ont du faire une marche arrière drastique. Cela était en grande partie due à la trop grande différence sur la culture du travail et que l'on ne donnait pas le même sens au mêmes mots.
@Ptipère . Pour les médecins, vous me surprenez avec les médecins indiens, en effet l'utilisation de médecins étranger dans nos hôpitaux est en grande partie issue des médecins des pays du Maghreb du fait de la proximité linguistique et culturel. Comme ils n'ont pas le diplôme français, les hôpitaux les payent 2 à 3 fois moins qu'un médecin français. D'ailleurs bon nombre d'hôpitaux français ne pourraient pas fonctionner sans ces médecins sous payés .
a écrit le 08/06/2015 à 14:51 :
Les dérives du libéralisme
a écrit le 08/06/2015 à 14:31 :
Je croyais que l'immigration ne tirait pas les salaires à la baisse soit disant...
a écrit le 08/06/2015 à 14:26 :
Il faut continuer à verser toujours plus de dividendes aux actionnaires. De plus Disney n'est pas au mieux de sa forme, et comme le néo-libéralisme est passé par là, ils appliquent la méthode à la lettre: Virer et remplacer par des "esclaves" ou délocaliser. La première forme a été retenue par Disney, mais des centaines de milliers d'entreprises ont choisi la plus radicale, la délocalisation. A l'instar du FN chez nous, bientôt un Parti Socialiste aux US!
a écrit le 08/06/2015 à 14:23 :
C'est pareil chez nous. Des étrangers créé des entreprises en France, ce qui leur permet d'avoir un permis de travail, et peuvent ensuite devenir sous-traitants de grandes institutions françaises. Ce système rend le recours à la main d'oeuvre off-shore totalement invisible et très rentable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :