Explosion à New York : pourquoi l'algorithme d'Uber fait grincer

Suite à l'explosion, les prix des courses d'Uber ont presque été multipliés par deux aux alentours de Chelsea.
Jean-Christophe Catalon
Les personnes voulant fuir la scène ont d'ailleurs vu les tarifs presque doubler.
Les personnes voulant fuir la scène ont d'ailleurs vu les tarifs presque doubler. (Crédits : © Lucy Nicholson / Reuters)

Uber et son algorithme de hausse des prix font de nouveau polémique. À la sortie de chaque événement sportif ou culturel, un grand nombre d'utilisateurs se connectent au même moment à l'application, résultat les tarifs des courses augmentent pour réguler le marché. Or, le phénomène est aussi visible durant les catastrophes naturelles, les menaces terroristes, et les situations d'urgence comme lors de l'explosion qui est survenue à New York samedi. Les personnes voulant fuir la scène ont d'ailleurs vu les tarifs presque doubler.

L'objectif est à la fois de dissuader les utilisateurs par le prix et d'inciter les chauffeurs à faire des courses pour répondre à une hausse exceptionnelle de la demande. Si à la sortie d'un match de basket-ball le risque est limité, on ne peut pas en dire autant d'une explosion en plein cœur de Manhattan.

Un accord sur des tarifs plafonnés à New York

Ce n'est pas la première fois que l'application de VTC est critiquée pour son algorithme. Déjà en décembre 2014 lors de la prise d'otage d'un commerce à Sydney, les prix des courses s'étaient envolés, jusqu'à quatre fois au-dessus des tarifs habituels. Des messages véhéments ont été publiés sur les réseaux sociaux, accusant l'application de profiter de la situation. En réponse, Uber a indiqué que les prochaines courses autour de la prise d'otage seraient gratuites et que les utilisateurs ayant déjà effectué leur trajet seraient dédommagés.

La même année, Uber et le procureur général de New York Eric Schneiderman se sont accordés sur un plafond lors de catastrophes naturelles et de situations d'urgence. La région étant régulièrement sujette aux tempêtes de neige, l'application bloque le prix des courses UberX à 3,5 fois le montant du tarif normal si une situation d'État d'urgence est déclarée par les autorités.

Un Uber touché par l'explosion alors qu'il effectuait une course

Peu après l'explosion de samedi, Uber a indiqué que la hausse des tarifs était suspendue. La mesure a mis du temps à prendre effet, mais la société a assuré aux utilisateurs qu'ils seraient dédommagés.

Ces tarifs exceptionnels sont également là pour récompenser les chauffeurs pour le risque encouru. Comme leurs clients, ils ne souhaitent pas nécessairement rester à proximité. Samedi, un chauffeur Uber venait de prendre deux passagers près de Chelsea quand son véhicule a reçu des éclats de l'explosion. Par chance, ils sont sortis du véhicule sains et saufs.

Jean-Christophe Catalon

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.