L'inventeur inconnu du Bitcoin nominé au prix Nobel de l'économie

Un professeur américain a décidé d'ajouter son nom à la liste des personnes pouvant recevoir le prix de la Banque de Suède en sciences économiques créé en mémoire d'Alfred Nobel. Inventeur de la monnaie virtuelle, Satashi Nakamoto n'a jamais fait d'apparition au grand jour et son identité réelle est inconnue.
Laszlo Perelstein
Comme le souligne Bhagwan Chowdhry, il n'y a que peu de chances que Satoshi Nakamoto vienne chercher son prix s'il l'emportait.
Comme le souligne Bhagwan Chowdhry, il n'y a que peu de chances que Satoshi Nakamoto vienne chercher son prix s'il l'emportait. (Crédits : Reuters)

Si son identité est révélée au grand jour, il pourrait bien succéder à l'Écossais Angus Deaton. Satoshi Nakamoto, le mystérieux inventeur du Bitcoin, a été nominé au prix de la Banque de Suède en sciences économiques créé en mémoire d'Alfred Nobel -également connu sous le nom de prix Nobel de l'économie-, a révélé dans le Huffington Post Bhagwan Chowdhry, professeur de Finance à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et responsable de cette nomination.

"Brillant" et "avant-gardiste"

Dans une tribune publiée le 6 novembre, il explique les raisons qui l'ont poussé à proposer le nom de la personne qui, en 2009, a mis au point la monnaie virtuelle, un "objet purement mathématique" qu'il estime "rien de moins que révolutionnaire" et dont il vante largement la sécurité, "reposant sur un code cryptographique impénétrable".

"Au-delà de démontrer la possibilité de créer une monnaie virtuelle fiable, le protocole Bitcoin de Satoshi Nakamoto a donné naissance à des innovations passionnantes dans la FinTech. [...] [Sa] contribution ne change pas seulement la façon dont nous pensons à l'argent [...]. De nombreuses industries comme la banque, la finance et le droit vont voir un grand bouleversement. Les consommateurs seront les grands bénéficiaires et les pauvres et les marginaux de la société vont en effet récolter les fruits d'une intégration financière et sociale dans les décennies à venir."

      | Lire Les banques prêtes à adopter le Bitcoin ou plutôt sa technologie

"Je peux à peine penser à une autre innovation ces dernières décennies dans l'économie et les finances, dont l'influence dépasse la hausse de qualité de vie qui sera engendrée par la brillante et avant-gardiste invention de Satoshi Nakamoto", ajoute-il.

Un inventeur virtuel et introuvable

Comme le souligne Bhagwan Chowdhry, il n'y a que peu de chances que Satoshi Nakamoto vienne chercher son prix s'il l'emportait. L'inventeur du Bitcoin est effet tout aussi célèbre que mystérieux.

Par le passé, les médias se sont intéressés à ce génie sans nom -Satoshi Nakamoto ne serait en effet qu'un pseudonyme- sans jamais parvenir à dévoiler son identité. Dans une enquête publiée en octobre 2011, Joshua Davis du New Yorker avait réussi à trouver un programmeur dont le profil correspondait à celui qu'il cherchait. Dénommé Michael Clear, ce dernier lui avait répondu "ne pas être Satoshi", ajoutant que "même si je l'étais, je ne vous le dirais pas" car le système Bitcoin a été construit dans l'idée que l'identité de son créateur ne devrait pas être importante.

Plus récemment, un autre magazine américain, Newsweek affirmait avoir retrouvé l'énigmatique inventeur. Publié en mars 2014 sous le titre "Le visage qui se cache derrière le Bitcoin", l'enquête tentait de démontrer qu'un nippo-américain de 64 ans du nom de Dorian Prentice Satoshi Nakamoto était à l'origine de la monnaie virtuelle. L'information a en premier lieu été démentie par l'intéressé via son avocat.

Post forum de Satoshi Nakamoto, inventeur du Bitcoin

Le message "I am not Dorian Nakamoto", posté sur le forum de la P2P Foundation par le vrai compte de Satoshi Nakamoto -inactif depuis sa présentation de la monnaie virtuelle en 2009- a achevé cette rumeur. Pour l'heure, Satoshi Nakamoto est donc tout aussi virtuel que la monnaie dont il est l'inventeur.

>> Aller plus loin Bitcoin : 5 millions d'utilisateurs en 2019 mais un usage limité

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 09/11/2015 à 22:14
Signaler
Ça en dit long sur le sérieux du prix Nobel d'économie !

le 10/11/2015 à 8:57
Signaler
L'invention d'une monnaie décentralisée avec des mécanismes de création de monnaie à l'abri des manipulations politiques, le tout se reposant sur une difficulté de calcul qui s'adapte en fonction de la puissance globale de calcul, c'est plutôt bien v...

le 12/11/2015 à 10:48
Signaler
@@Oxi : une telle monnaie est tout aussi sensible aux manipulations, politiques ou autres. Vous vous faites des illusions. Et pour l'instant, elle a même été le support d'arnaques ! Son inventeur a de plus reconnu l'existence de fragilités dans ...

à écrit le 09/11/2015 à 18:28
Signaler
le pb, c'est que le bitcoin n'est pas une monnaie en ce sens qu'elle n'est adossee a rien........ apres, tous les programmeurs des plateformes euronext ou autre, qui confrontent offre et demande, et calculent une cobweb si ca les amuse, peuvent pret...

le 10/11/2015 à 0:04
Signaler
Depuis 1971 nos monnaies ne sont plus adossées à rien non plus. Le gros avantage du bitcoin par rapport aux monnaies "traditionnelles" (euro, dollar,...) c'est qu'il n'est pas manipulé n'importe comment par des banques centrales au service d'une mino...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.