La Russie mise sur son passé communiste pour attirer les touristes chinois

 |   |  482  mots
Pour rendre hommage aux grandes figures de l'URSS et du communisme du XXe siècle, les Chinois se rendent de plus en plus au-delà du village de Nanjie (photo), dans le centre de la Chine, considéré comme l'un des derniers modèles du communisme chinois.
Pour rendre hommage aux grandes figures de l'URSS et du communisme du XXe siècle, les Chinois se rendent de plus en plus au-delà du village de Nanjie (photo), dans le centre de la Chine, considéré comme l'un des derniers modèles du communisme chinois. (Crédits : REUTERS/Jason Lee)
Marcher sur les traces de Lénine ou se recueillir sur la tombe du leader Wang Ming… Attirés par l'histoire du communisme, les touristes chinois sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire par le "tourisme rouge" en Russie.

Se plonger dans l'histoire communiste. Les touristes chinois s'essaient au "tourisme rouge" lors de voyages organisés en Russie. Selon les prévisions d'Euromonitor, citées par le Wall Street Journal, plus de 1,1 million de touristes chinois se sont rendus en Russie cette année. Soit 16% de plus par rapport à 2015. La compagnie aérienne russe Aeroflot a enregistré une augmentation de 14% des vols au départ et à destination de la Chine l'année dernière. Moscou accueille à bras ouvert les touristes chinois, dont les dépenses en Russie ont été évaluées à 2 milliards de dollars pour 2015, selon l'Administration nationale du tourisme en Chine.

"Une connexion spéciale" avec la Russie

Afin de faciliter le tourisme autour du communisme en ex-URSS, les deux pays ont signé un accord en juin 2015 à Shaoshan (Chine), la ville natale de Mao Zedong. Le président chinois Xi Jinping évoquait alors la relation des deux pays, "amis pour toujours". Cet accord permet de voyager en Russie sans visa pour les groupes d'au moins 5 voyageurs. Il prévoit aussi l'ouverture de dix nouveaux parcours de "tourisme rouge", entre la Chine et la Russie. Vingt tour-opérateurs des deux pays ont signé des accords de coopération pour faciliter ces voyages.

Un parcours est spécialement conçu pour permettre aux touristes chinois de marcher sur les traces de Lénine, d'Ulyanovsk, sa ville natale, à Kazan où il a étudié. Ils ont ensuite la possibilité de se rendre à Saint-Pétersbourg, pour commémorer la révolution d'Octobre 1917, puis à Moscou où se trouve le mausolée de Lénine. "La plupart des touristes qui ont signé pour ces voyages sont des personnes retraitées, qui ont une connexion spéciale avec "l'Union soviétique" car ils ont grandi en lisant des livres d'écrivains soviétiques et écouté des chansons populaires de cette région", indique l'Administration nationale du tourisme en Chine dans un communiqué.

Renforcer "l'éducation patriotique"

La Chine espère aussi toucher les plus jeunes en développant ce tourisme idéologique afin de renforcer l'adhésion au Parti communiste. En mars 2014, Xi Jinping affirmait vouloir renforcer "l'éducation patriotique et développer le "tourisme rouge". Le président chinois commentait un investissement d'un milliard de dollars pour la restauration de monuments commémoratifs et l'instauration de 66 parcours dédiés au tourisme communiste dans tout le pays, rappelle Forbes.

Pour le centenaire de la Révolution russe, qui a renversé le régime tsariste afin d'instaurer un régime communiste, la Russie attend "un déluge de touristes Chinois", raconte au Wall Street Journal Wolfgang Arlt, directeur de l'Institut de recherche du tourisme extérieur chinois. Selon lui, la crainte des attentats en Europe fait de la Russie un "choix très sûr". Même si la France reste la 10e destination préférée des touristes chinois, la Russie se classe désormais 16e.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2016 à 17:20 :
On ne voit pourquoi la Russie s'en priverait, après tout les Français vendent bien leur château de Versailles aux touristes après avoir raccourci leur roi.
a écrit le 01/11/2016 à 9:09 :
Les chinois communistes? Vaste blague! Ce qu'ils adorent (pour les avoir vus) ce sont les palais et tout ce qui rappelle la grandeur des tsar! Apres le reste c'est Stalineland....même si ce fou est à l'origine de millions de morts comme son copain Mao d'ailleurs!
a écrit le 01/11/2016 à 6:36 :
Vous pouvez dire ça car vous n'êtes ni noir ni basané style Ouzbek ou autre ex satellite russe ... Les agressions racistes y sont florissantes ...demandez aux étudiants noires ou asiatiques qui fuient et vous comprendrez que vous êtes le seul à s'en rien voir ...
a écrit le 31/10/2016 à 21:29 :
Les Ukrainiens font bien des circuits touristiques à Tchernobyl, et Auschwitz accueille 1,7 millions de visiteurs par an. Alors le Jurassic Park communiste n'a rien de bien surprenant.
a écrit le 31/10/2016 à 21:24 :
Intéressante idée que ce Jurassic Park du communisme.
a écrit le 31/10/2016 à 17:31 :
Comme une action économique, c'est une bonne idée. Cependant c'est bien drôle, en sachant que le rapport idéologique et émotionnel des autorités russes avec l'époque communiste ressemble bien à celui d'un vampire avec du soleil.
a écrit le 31/10/2016 à 17:26 :
Les rues de Moscou sont pleines de chinois qui s'y sentent en securite et bien acceuillis sans avoir a subir dans leur pays la propagande anti russe qui est de mise dans la presse francaise .Cherchez l'(s) erreur( s) ....
Réponse de le 31/10/2016 à 19:10 :
@français moscovite: qui a jamais dit que la Russie était dangereuse (en dehors de la propaganda occidentale) ? J'y suis souvent allé et jamais je ne me suis senti en insécurité. Cela ne veut évidemment pas dire que tout y est parfait, mais les chances d'être agressé n'y sont pas supérieures au reste du monde :-)
a écrit le 31/10/2016 à 17:09 :
"sur les traces de Lénine, d'Ulyanovsk, sa ville natale, à Kazan où il a étudié. Ils ont ensuite la possibilité de se rendre à Saint-Pétersbourg, pour commémorer la révolution d'octobre 1917, puis à Moscou où se trouve le mausolée de Lénine", y a-t-il besoin d'être Chinois, n'est-ce pas en gros le parcours de tous les touristes ? C'est surtout le riz qui va faire la différence :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :