Le G20 trouve un accord pour une déclaration commune sur le climat

 |   |  196  mots
Le G20 qui valide ainsi le fait qu'un de ses membres puisse suivre une politique individuelle à contre-courant de ses autres membres.
Le G20 qui valide ainsi le fait qu'un de ses membres puisse suivre une politique individuelle à contre-courant de ses autres membres. (Crédits : CHRISTOPHER ALUKA BERRY)
Le communiqué final "prend acte" de la sortie des Etats-Unis de ces accords visant à lutter contre le réchauffement climatique, qui sont qualifiés d'"irréversibles".

Les pays du G20 ont trouvé samedi un compromis sur le climat pour éviter une rupture définitive avec les Etats-Unis après leur sortie annoncée des accords de Paris, selon le communiqué final. Celui-ci "prend acte" d'une part de la sortie des Etats-Unis de ces accords visant à lutter contre le réchauffement climatique, qui sont qualifiés d'"irréversibles".

Isoler les Etats-Unis

Une manière d'isoler les Etats-Unis sur le sujet. "Je me réjouis beaucoup que tous les autres chefs d'Etat et de gouvernement" s'en tiennent aux accords de Paris, a déclaré à la presse la chancelière allemande Angela Merkel, hôte du sommet. Dans le même temps les Etats-Unis de Donald Trump obtiennent une concession.

La déclaration finale dit qu'ils "vont œuvrer pour travailler étroitement avec d'autres partenaires pour faciliter leur accès et leur utilisation plus propre et efficace des énergies fossiles, et les aider à déployer des énergies renouvelables et d'autres sources d'énergie propre".

Ce passage instaure une situation inédite pour le G20 qui valide ainsi le fait qu'un de ses membres puisse suivre une politique individuelle à contre-courant de ses autres membres.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2017 à 17:35 :
Il faut dire à la décharge de Trump que les accords de Paris ne parlent pas de la cause principale du échauffement climatique qui est l'explosion démographique mondiale.
a écrit le 10/07/2017 à 9:04 :
"Ce passage instaure une situation inédite pour le G20 qui valide ainsi le fait qu'un de ses membres puisse suivre une politique individuelle à contre-courant de ses autres membres."

Tant que c'est une politique d'extrême droite ça va, cela aurait été une politique de gauche par contre il est évident que le pays aurait été violemment critiqué.
a écrit le 09/07/2017 à 17:56 :
On aurait dû profiter du g20 pour annoncer une taxe carbone sur les produits Made in USA. C'était la seule conclusion logique au comportement de Trump
a écrit le 09/07/2017 à 16:30 :
Encore fallait-il préciser que Poutine et Trump n'ont assist aux travaux climatiques préférant une rencontre bilatérale qui acta d'une part une trève des bombardements russes et américains dans le sud de la Syrie et témoignant d'une rencontre très respectueuse des deux dirigeants !
a écrit le 09/07/2017 à 14:39 :
Ce qui est génial avec l'Ecologie et le climat c'est que c'est la victoire du TINA (there is no Alternative) Maragreth a gagné les accords sont irréversibles et la démocratie est morte. Cest un peu le circulez il n'y a rien à voir pourtant il ya toujours une alternative sauf pour les "sauveurs de planète"!
a écrit le 09/07/2017 à 13:28 :
Vous dire comme je respecte la nature : j'ai une voiture $écolo$ à assistance gas-oil.
a écrit le 09/07/2017 à 12:27 :
Il ne faut pas oublier les très grandes violences des casseurs "anti on ne sait trop quoi", si ce n'est incapables de positiver la paix et la tranquillité des peuples et des humains.
C'est toujours la même mouvance dans tous les pays "développés", casseurs ceux qui se disent insoumis, des hyper violents.
a écrit le 09/07/2017 à 12:00 :
J'ai l'impression qu'il ne c'est pas passé grand chose lors de ce sommet, ou c'est très flou ? J'espère au moins qu'ils ont bien mangé.

Ils ont pris acte quand à l'irréversibilité des accords, sauf exception... à ce rythme, c'est surtout le réchauffement climatique qui va devenir irréversible.

En ce qui concerne le revirement de Trump, tout le monde sait que les USA signent rarement des accords contraignants pour eux mêmes, surtout en ce qui concerne les accords commerciaux.
Position de grande puissance oblige et ils auraient tort de se gêner face à la passivité ambiante. Le jour ou l'UE deviendra une vraie puissance, unie avec des décisions communes, on pourra négocier, mais en attendant, tout ce que l'on peut faire c'est "prendre acte".

On ne va pas s'apitoyer et puisque le G20 représente "la coopération économique et financière, qui a comme objectif d'assurer la croissance mondiale", justement, pendant que les USA s'engluent dans le gaz de schiste et le charbon, profitons en pour reprendre le leadership dans le développement des énergies renouvelables, les véhicules électriques, les technologies numériques et autres smart grids.

L'UE, ou à défaut la France et l'Allemagne, devrait profiter de l'occasion de la médiatisation (encore chaude) de la COP21 pour prendre l'initiative dans le secteur énergétique.
a écrit le 09/07/2017 à 11:36 :
Attendons que la ville de New York soit inondée.... pour que Donald change d'avis !
a écrit le 09/07/2017 à 6:58 :
Chaque sommet d'étape sera encore une occasion d'isoler Trump qui s'est trompé au plan climat et énergie mais a voulu remercier les pollueurs qui l'ont soutenu et ont financé sa campagne, dont les frères Koch (secteur charbon) aux Etats-Unis et des oligarques russes des secteurs pétrolier et gazier proches de Poutine. Erdogan ferait bien de ne pas trop faire le malin vus les échanges commerciaux qu'il a avec l'Europe et sa forte dépendance aux financements extérieurs, son pouvoir national est fragile.
a écrit le 08/07/2017 à 23:10 :
Comme Trump ne cotise plus le machin climatique est dans le coma .
a écrit le 08/07/2017 à 21:16 :
Bonjour
a écrit le 08/07/2017 à 21:13 :
Des accords "irréversibles" dont on peut sortir... Cela donne des idées.
a écrit le 08/07/2017 à 21:07 :
À quand des sanctions économiques contre les USA ?
Réponse de le 09/07/2017 à 8:26 :
faut pas réver et faire la (grosse ! ) part des choses entre verbiage politique et action !
Réponse de le 09/07/2017 à 8:27 :
faut pas réver et faire la (grosse ! ) part des choses entre verbiage politique et action !
a écrit le 08/07/2017 à 18:54 :
bonjour
Réponse de le 08/07/2017 à 20:46 :
Slt ca va

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :