Le programme de surveillance de la NSA révélé par Snowden était illégal, juge un tribunal américain

 |  | 281 mots
Lecture 2 min.
Edward Snowden, en direct mais sur écran au Web Summit de Lisbonne, le 4 novembre 2019.
Edward Snowden, en direct mais sur écran au Web Summit de Lisbonne, le 4 novembre 2019. (Crédits : Reuters)
"Je n'ai jamais imaginé que je verrais de mon vivant nos tribunaux condamner comme illégales les activités de la NSA et dans le même jugement me féliciter pour les avoir exposées", a déclaré Edward Snowden.

Un tribunal américain a jugé que le programme de surveillance massif de l'Agence nationale de la sécurité (NSA) mis au jour il y a sept ans par Edward Snowden, un ancien contractuel de la NSA, était illégal et que les dirigeants des services du renseignement ont menti lorsqu'ils ont défendu le programme.

Ce jugement justifie la divulgation des documents, dixit Snowden

Dans une décision communiquée mercredi, la cour d'appel fédérale du neuvième circuit, à San Francisco, a déclaré que la surveillance téléphonique menée pour collecter secrètement des millions d'échanges téléphoniques était une violation de la loi régissant les opérations de surveillance du renseignement et pourrait tout simplement avoir été anticonstitutionnelle.

Edward Snowden, qui a fui en Russie après avoir divulgué des dossiers secrets en 2013 et été inculpé pour espionnage aux États-Unis, a déclaré que le jugement justifiait sa décision de rendre publique l'opération de surveillance de la NSA.

"Je n'ai jamais imaginé que je verrai de mon vivant nos tribunaux condamner comme illégales les activités de la NSA et dans le même jugement me féliciter pour les avoir exposées", a-t-il écrit sur Twitter.

Lire aussi : Donald Trump dit envisager de gracier Edward Snowden

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2020 à 9:11 :
"Je n'ai jamais imaginé que je verrais de mon vivant nos tribunaux condamner comme illégales les activités de la NSA et dans le même jugement me féliciter pour les avoir exposées"

En effet, tandis que nous adorons dire que les américains sont mêchants nous attendons toujours qu'un tribunal français condamne ceux qui ont imposé le traité de Lisbonne en 2008.
Réponse de le 04/09/2020 à 11:30 :
Être blasé à comme corollaire la fin de la curiosité et souvent l’emergence d’une forme de paresse intellectuelle.
Résultat :
On fait parfois des parallèles entre des sujets qui n’ont aucun lien.
a écrit le 03/09/2020 à 18:48 :
La France n'a jamais candidaté pour ce demandeur d'asile...
Par ce qu'elle n'est pas au clair avec ces questions...
J'en veux pour preuve ce logiciel de surveillance des opposants de khadafi... avant de l'abattre...
Réponse de le 03/09/2020 à 19:51 :
j'avais cru lire que c'était envisagé de le recevoir mais y avait peut-être des complication diplomatiques ou autres. Ou la valise diplomatique trop petite pour le contenir, qui sait ?
On l'aurait installé où ?
a écrit le 03/09/2020 à 18:28 :
Il était temps.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :