Mistral : un contrat pour "soutenir les partenaires" de la Russie plus que son armée

 |   |  363  mots
Le président russe Vladimir Poutine lors de son émission annuelle de questions-réponses à la télévision russe.
Le président russe Vladimir Poutine lors de son émission annuelle de questions-réponses à la télévision russe. (Crédits : RIA NOVOSTI)
Vladimir Poutine a estimé que la suspension de la livraison des deux porte-hélicoptères était "sans importance" puisque le contrat visait surtout à aider les chantiers navals français. La Russie ne demandera pas de pénalités à la France.

La Russie n'a toujours pas reçu la livraison de ses navires de guerre Mistral commandés à la France, suspendue à cause de l'implication de Moscou dans la crise ukrainienne, mais c'est "sans importance" pour Vladimir Poutine. Lors de sa séance annuelle de questions réponses avec les Russes jeudi 16 avril à la télévision, le président russe a expliqué que le contrat signé à l'époque "visait avant tout à soutenir les chantiers navals français et assurer une charge de travail pour leurs chantiers navals".

"Le refus de livrer les navires conformément au contrat est un mauvais signe bien sûr, mais du point de vue du soutien de nos capacités de défense, je vais vous le dire franchement, c'est sans importance. [...] Nous prévoyions de les utiliser en Extrême Orient, ce n'est pas critique."

Conclue en juin 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la vente à la Russie de deux Mistral construits à Saint-Nazaire, avait été évaluée à environ 1,2 milliard d'euros.

Pas de pénalité mais Paris devra couvrir les coûts supportés par Moscou

Depuis le report sine die décidé fin novembre par le président de la République Français Hollande, la France n'a cessé de répéter que les conditions de la livraison n'étaient "toujours pas réunies", provoquant l'ire de Moscou, qui a menacé à plusieurs reprises de lancer des procédures devant des cours d'arbitrage internationales.

"Je pars du principe que les autorités françaises, les Français étant des gens corrects, nous rendrons l'argent. Nous n'avons pas l'intention d'exiger des pénalités excessives, mais il faut que les pertes que nous avons subies soient remboursées."

Pour Vladimir Poutine, cette décision "remet en cause la fiabilité" des pays de l'Otan. "Nous en tiendrons compte à l'avenir pour notre coopération future", a estimé le chef d'État. Dans un entretien publié lundi dans la presse russe, le directeur général de la société publique Rosoboronexport, Anatoli Issaïkine, avait estimé que la Russie et la France avaient deux mois pour trouver un compromis avant le lancement de procédures d'arbitrage.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/04/2015 à 19:00 :
On a gagné le cocotier, on rembourse, on brise une amitié séculaire, et M. POUTINE a tout a fait raison d'agir ainsi, il serait même en droit d'exiger des pénalités....Mais il ne le fait pas ! M.HOLLANDE, QUI AGIT EN SEIGNEUR, QUI SE COMPORTE EN MANANT ?
a écrit le 19/04/2015 à 15:20 :
En cherchant (pas désespérément) des actualités à propos de la vente (ou pas) des BPC Mistral, je me vois confronté à un bêtisier pas possible de commentaires les plus farfelus, voire les plus imbéciles à ce sujet. Vraiment du n'importe quoi. Alors j'en profite pour y faire le point :

La société russe d'exportation et importation d'armements Rosoboronexport avait signé avec l'entreprise française DCNS un contrat sur la construction de deux bateaux de ce type en juin 2011, encore sous le gouvernement du noble Sarkozy Ier. Les parties postérieures des ces porte-hélicoptères ont été construites au chantier naval russe Baltiysky (qui fait partie de la Société Unie de Construction navale) à Saint-Petersburg. La jonction avec les parties précédentes et les travaux de fin(finition ont été faits dans le chantier naval de l'entreprise STX France, à Saint-Nazaire.

Donc, le moment venu de rendre l'argent qui a été avancé par la Russie (quelque somme autour de 1.9 milliards d'euros), l'État français doit aussi rendre la poupe de ces bâtiments à Moscou. Donc, elles seront détachées de la coque et, avec une série d'autres détails amovibles, doivent être livrés aux chantiers de St-Petersburg par voie maritime (vraisemblablement ces poupes seront tirées par des remorqueurs français jusqu'à la mer Noire). Toutes les inscriptions en cyrillique doivent elles aussi être effacées des équipements et portes et de la superstructure des navires. Et d'autres éléments de son architecture (comme le portes et élévateurs qui ont été re-dimensionnés pour la taille des hélicoptères russes) doivent eux aussi subir des modifications si les chantiers STX France entendent vendre les BPC à un autre client.

Arrêtons donc d'écrire n'importe quoi car ce genre de commentaire ne sert qu'à épancher vos coeurs et rien d'autre. Les enjeux sont de taille pour notre économie mais surtout pour la crédibilité de notre pays, certes, mais nous en tant que lecteurs de ce fabuleux, de ce magnifique ouvrage d'information en continu qui est La Tribune de France, nous n'y pourrons rien faire. Point à la ligne.

(L'Amiral Halsey)
a écrit le 18/04/2015 à 1:41 :
Pour ceux qui s’étonne de lire autant de trolls pro russe, il faut savoir que la propagande russe est organisée et rémunérée ;

Dans l'antre de l'armée de trolls du Kremlin ;
http://www.russieinfo.com/dans-lantre-de-larmee-de-trolls-du-kremlin-2015-03-16
http://www.franceinter.fr/emission-un-monde-de-rumeurs-une-armee-de-troll-au-service-de-la-propagande-russe
Réponse de le 18/04/2015 à 10:10 :
Pour ceux qui s’étonne de lire autant de trolls pro russe, il faut savoir que la propagande USA est organisée et rémunérée 10 fois plus que la russe :

Dans l'antre de l'armée des trolls de la Maison Blanche-OTAN :
http://francais.rt.com/lemonde/1765-etats-unis-sont-appeles-lutter
http://francais.rt.com/lemonde/1744-diabolisation-russie-coeur-strategie-lotan
http://fr.sputniknews.com/international/20150413/1015630734.html
http://fr.sputniknews.com/analyse/20150413/1015626418.html
Réponse de le 18/04/2015 à 11:33 :
Patriot9, vous êtes certainement quelqu'un de la rédaction ou alors qui est affilié à elle car des commentaires en comportant des liens ne sont permis que pour des gens comme vous. Inutile de vous laisser une réplique honnête car si elle comporte aussi des liens elle sera bel et bien "modérée". La bonne démocratie à "la Tribune" en toute son apogée.
Réponse de le 19/04/2015 à 17:37 :
Ne perds pas ton temps en répondant à un troll US, ils sont désespérés les ricains, le monde est devenu multipolaire, l'économie américaine dégringole et doit s'effondrer dans les mois à venir, et au dollar on l'a déjà indiqué la porte de sortie. === Il ne reste aux trolls OTAN -US que détourner notre attention au grand crash qui surviendra à leur pays. === ça va pas tarder. === Salut !
a écrit le 17/04/2015 à 21:53 :
il faut s'entendre avec la Russie, non pas par pure sympathie, mais par nécessité géographique. Les usa, qui ne font pas partie de l'europe,font tout pour l'empêcher avec la complicité criminelle de nos dirigeants.
a écrit le 17/04/2015 à 20:27 :
Français! Vous étiez soldats une fois?
Réponse de le 17/04/2015 à 21:28 :
Ouais.... et on les a perdues, toutes.
a écrit le 17/04/2015 à 17:42 :
Les Français, vous êtes amis avec la tête..?. Tout en un FSB, Poutine KGB ajouter encore le problème -Staline!, Lénine!, Karl Marx!. Vous n'êtes pas des partenaires fiables pour nous. Problèmes sont à la recherche sur soi. Président Poutine laisser en paix ..!.
Réponse de le 17/04/2015 à 20:26 :
Toi aimer sardines ?
a écrit le 17/04/2015 à 17:10 :
Bonjour. Désolé de vous dire mais vos commentaires ne correspondent pas à la réalité des choses, du tout. Vous méconnaissez la taille des enjeux et (surtout) les opérations qui se déroulent déjà sur le terrain. Voici la réalité des faits comme nous la voyons aux États-Unis de l'Amérique :

1 – L’Europe n’existe pas
2 – Seule une union Allemagne-Russie pourrait nous menacer, ça n’arrivera jamais
3 – L’armée ukrainienne est une armée US, nous donnons nos médailles à leurs soldats méritants
4 – Nous livrons des armes dans tous les pays de l’est européen, même en Ukraine
5 – Notre but est d’installer un cordon sanitaire autour de la Russie
6 – Nous intervenons militairement dans le monde entier, nous dominons les océans et toute la terre
7 – Nous faisons battre nos ennemis entre eux, c’est cynique mais ça marche
8 – Les attaques préventives déstabilisent les ennemis, nous faisons ça dans toutes les guerres
9 – Nous installons des régimes favorables à nos intérêts
10 – Nous sommes un empire, nous ne pouvons pas nous relâcher
11 – L’Otan doit occuper tout l’espace terrestre entre la mer Baltique et la mer Noire
12 – Nous ne savons pas ce que va faire l’Allemagne, elle est dans une situation très difficile
13 – Nous ne voulons pas d’une coopération entre le capital financier et technologique allemand et les ressources de matières premières russes, les USA essaient d’empêcher ça depuis un siècle. Le destin de l’Europe dépendra de la décision des Allemands, où vont-ils diriger leurs exportations?

Merci pour l'attention, je vous laisse réfléchir sur ces vérités et prendre la décision qui vous semble la plus appropriée.
Réponse de le 17/04/2015 à 18:00 :
Papy, vous avez encore oublié vos cachets.... allez, une petite tisane à la verveine et hop! on va faire un beau dodo!
a écrit le 17/04/2015 à 16:05 :
POUTINE ET UN BON DIPLOMATE ???
a écrit le 17/04/2015 à 14:30 :
Vous pouvez même importance? avion qui se est écrasé en raison d'un pilote allemand - une enquête pour la semaine .. avion abattu au-dessus Ukraine - silence dans une année ... pas de contrôleur de la circulation aérienne de questionnement ... juste ne ai rien .. il ne vous dérange pas ?

il est un grand jeu - l'Ouest dirigée par les Etats-Unis veulent une fois de plus à conduire la Russie dans un étal .. française dans cette histoire malheureusement extras

Meilleurs voeux. De la Russie
a écrit le 17/04/2015 à 14:30 :
Et pendant ce temps les USA continuent à commercer avec la Russie comme nos amis allemands. Et pour eux tout va bien avec l'affreuse Russie... Ce serait bien que La Tribune communique à ces lecteurs les variations par pays des échanges commerciaux avec la Russie pour la France, la Grèce, la Grande Bretagne, l'Allemagne et cerise sur le gâteau pour nos amis d'outre-atlantique depuis la mise en place des sanctions.
a écrit le 17/04/2015 à 14:27 :
Voici, lisez que ce que pensent en Russie!
http://russian.rt.com/inotv/2015-04-17/La-Tribune-Putin-otmahnulsya-ot
a écrit le 17/04/2015 à 14:25 :
Salut de la Russie, les Français à nous les amis.
Réponse de le 17/04/2015 à 17:15 :
Les Français ne sont pas des amis des Russes, détrompez-vous. La France est sur le point d’envoyer en Pologne un SGTIA, un sous groupement tactique interarmes blindé qui se composera de 15 chars Leclerc (sur un nombre total de 250) et de huit véhicules blindés VBCI, VAB et EBG. Ces forces totalisent environ 300 soldats des 12e régiment de cuirassiers, 16e bataillon de chasseurs et 13e régiment du génie. Cette force quittera la France fin avril pour rejoindre le camp d’entraînement de Drawsko Pomorskie en Pologne où elle participera à des exercices militaires pendant une période de sept semaines. Dès que la Garde nationale US, comprenant un effectif d’environ 350 000 hommes, débarquera en Ukraine (je ne peux pas vous dire la date mais c'est déjà agendée), alors cela commencera l'invasion de la Russie.
Réponse de le 18/04/2015 à 1:50 :
Merci,vous m'avez bien fait rire. Bravo, vous avez coché tous les mots.
Même si le rouble a baissée, la paye sera bonne cette semaine.
Réponse de le 18/04/2015 à 10:13 :
Il fait toujours froid à Boston ? et les émeutes vont-elles bon train ? :-)
a écrit le 17/04/2015 à 14:25 :
L'Iran a proposé à la Russie , la Chine et l'Inde pour créer un analogue de l'OTAN . Ce était comme ça quand Paris malgré les promesses Schroeder Selon Gorbatchev OTAN comprend les anciens pays du Pacte de Varsovie ? Si oui - félicitations

Meilleurs voeux. De la Russie
Réponse de le 19/04/2015 à 17:39 :
+++ 1000 === Salut !
a écrit le 17/04/2015 à 14:04 :
Deux contrats "Rafale" passés, mais on ne nous dit rien des conditions de vente ... C'est cadeau ? Sinon, il faut le dire que c'est à la charge du contribuable français .
Les contrats " Mistral", eux sont payés mais non honorés par Hollande et les socialistes .
Sûr qu'ils auront à coeur de rembourser , sur leurs propres deniers, ces quelques milliards , et sauront revendre ces bateaux dont la maintenance doit couter cher .
Au fait, Bruxelles va peut-être dire que l'industrie d'armement française a été subventionnée par le contribuable . Ce qui est vrai , mais c'est en fait un choix du ps .
a écrit le 17/04/2015 à 10:59 :
Pendant ce temps, encore un autre journaliste (cette fois il s'agit d'une femme) a été assassiné en Ukraine. C'est le 4ème assassinat de journaliste en 4 jours. Côte occidental, pas un seul mot des ONGs des soi-disant "droits de l'Homme" (Reporter Sans Frontières, Amnistie Internationale, etc etc) et moins encore des médias.
Réponse de le 17/04/2015 à 12:56 :
La junte a donné le feu vert pour que l'extrême-droite élimine ses opposants. Ce sont d'abord les journalistes les visés, ensuite viendra les hommes politiques. Et après, tout citoyen qui se montre critique envers le régime. Tout cela sous les bénédictions des États-Unis et de l'Union Européenne, l'OTAN à l'appui. Voilà le "havre de paix" que Bruxelles nous a promis aux années 90.
a écrit le 17/04/2015 à 10:09 :
En ces temps de vaches maigres en Russie, Poutine n'est peut-être pas mécontent de ne pas avoir à payer maintenant l'achat des Mistral. Et nous, en attendant, on reste avec nos bateaux sur les bras et il faudra rembourser les acomptes. Il est vrai qu'entre nos excédents budgétaires et nos surplus commerciaux, nous pouvons nous le permettre !
Réponse de le 17/04/2015 à 14:09 :
Vous avez entendu parler de missiles "tueurs de porte-avions"? L'armement sur "Mistral" - non, c'est le délire. Vos "Mistral" ne conviennent que dans le rôle d'un ferry.
Poutine ne présenta. Lui non, et non à quelqu'un de présenter des excuses.
Et Vous mâchez américaine de la propagande de la Fédération de la propagande :)
a écrit le 17/04/2015 à 2:04 :
Quel menteur ce Poutine. Evidemment qu'ils avaient besoin de ces navires, ils l'ont même confirmé lors de leur invasion de la Géorgie. Leurs chantiers navals ont du retard et la technologie équipant les Mistral ont de l'avance. Le gouvernement russe n'a jamais aidé une quelconque entreprise française, c'est encore de la propagande basique du FSB qui serait bien en peine de citer des exemples présents ou passés. C'était une funeste erreur de la part de Sarkozy de vendre ces Mistral à un gouvernement envahisseur. Que Poutine rende la Crimée à l'Ukraine et cesse d'envahir ses voisins comme la Géorgie, la Moldavie, l'Ukraine etc Ses rêves impérialistes sont bien ancrés.
Réponse de le 17/04/2015 à 9:31 :
propagande pro-otannesque.
La riposte contre la Géorgie ( riposte et non pas invasion ) s'est faite par la terre , il n'y avait aucun besoin de navire pour cela :-)
La Crimée a juste rejoint la "mère patrie" dont elle n'aurait jamais du être séparée, et les russes n'ont aucune envie d'envahir qui que ce soit.
Sarkosy était trop content d'annoncer les contrats et les emplois dont nous avions besoin.
a écrit le 16/04/2015 à 23:48 :
1. Poutine a dit une chose évidente: l'achat des navires de type MIstral n'a pas été causé par une nécessité militaire. J'en parle dès le début.
2. D'autres aspects de la conférence de Poutine sont plus intéressants et,disons, assez minables: "on n'a pas d'ambitions impériales...on n'a pas des ennemis, ...que des partenaires qu'on ne choisit pas...les problèmes en Ukraine sont uniquement ukrainiens..." etc. Cela ressemblait à "pardonnez-moi, svp" comme le message à l'extérieur. On verra.
Réponse de le 17/04/2015 à 1:09 :
J'ai un peu de mal à croire que les russes aient dépensés plus d'un milliard d'euro juste pour nous faire plaisir, je crois plutôt que le matériel russe est obsolète, ce qui pose problème vu les ambitions de poutine.
En revanche pour la suite je suis d'accord avec vous, poutine est bien plus poli qu'il ne l'a été depuis un an, de là à conclure qu'il abandonne l'affrontement en ukraine et qu'il commence à chercher une porte de sortie il n'y a qu'un pas, à faire avec prudence comme vous le sous entendez.
Réponse de le 17/04/2015 à 10:27 :
@Finalfox: Désolé, mais vous avez de mal à y croire, parce que vos connaissances à propos de la Russie ne sont pas trop bonnes, en particulier, dans l’aspectes d'armement, ce qui est d'ailleurs pardonnable.
1. Les ambitions de Poutine, en grande partie c'est une légende.
2a. La valeur militaire des Mistrals dans les conditions russes est bien faible, la construction des analogues (peut-être moins sophistiqués) en Russie est possible. Vous n'êtes pas au courant des débats parmi les spécialistes en Russie sur ce sujet.
2b. Dépenser un petit milliard d'euros? Seulement? Vers 40 mlrd. euros ont été dépensés pour l’olympiade à Sotchi, un événement pas trop utile. L'achat des Mistrals a été politique ou politico-économique (je ne voudrais pas décrire en détail toutes pistes possibles).
3. Il n'y a pas de porte de sortie à un pas, au contraire la de-escalation rapide est impossible, parce que la Crimée est russe, parce que le soutien des Criméens et l'absence de leur envie de retourner en Ukraine sont bien réels, parce que la haine envers l'Ukraine actuelle à l'Est est aussi réelle, tandis que celle envers la Russie (pour sa politique schizophrène et méprisante, en réalité) n'ait pas encore pris ampleur, parce que Kiev (donc, Washington) n'a jamais montré un moindre signe d'apaisement dès le début du conflit (sauf les moments quand l'armée ukrainienne a été à un pas de la catastrophe).
a écrit le 16/04/2015 à 22:30 :
Il faut être deux pour danser le tango. Grâce à sa perte de souveraineté, la France n'est plus une partenaire de la Russie et cela va être durable, on le sent déjà. Les dindons de la farce, c'est nous. Les Indiens viennent habilement de sortir d'un contrat de prés de 200 Rafales en achetant quelques dizaines, et je vous fiche mes billets qu'il y aura pas mal de Su-35 de dernière génération (upgraded) dans le ciel de New Delhi très bientôt. Les français ne sont plus fiables, c'est fini le tango avec la Russie. Voilà, c'est tout.
a écrit le 16/04/2015 à 21:02 :
Tous les jours que Dieu fait nous assistons au spectacle pitoyable de Hollande porte serviettes des ricains après celui offert par Sarkozy, tous les jours ces mauvais administrateurs de la France nous coûtent et la ruinent, que faut-il que nous fassions pour faire cesser ces incompétents, voter UPR ?
Réponse de le 16/04/2015 à 22:16 :
@Luciole: 1) il faut voter blanc pour dire qu'on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre et leur éviter de gagner de l'argent, parce qu'ils touchent 3 à 4 euros par vote. 2) il faut créer des comités de salut public locaux pour préparer l'alternance.
a écrit le 16/04/2015 à 20:43 :
l est fort regrettable que notre Président n'ait pas respecté un contrat en bonne et due forme signé sous l'ère Sarkozy et tout ça pour faire plaisir à "nos amis" américains à cause du problème de l'Ukraine qui, pour dire vrai, ne nous regarde même pas.
Nous allons donc être condamnés à rendre les sommes versées et certainement de gros dommages et intérêts le jour ou Poutine décidera de saisir la justice ! combien de milliards ?
Par ailleurs ces bateaux risquent fort de nous rester sur les reins car nous n'en avons pas besoin !
Voyons dans quelque temps ce qui arrivera dans cette triste affaire pour notre pays !
Réponse de le 16/04/2015 à 22:41 :
Vous avez raison quand vous dites "à cause du problème de l'Ukraine qui, pour dire vrai, ne nous regarde même pas". La raison est ailleurs, ce n'est pas l'Ukraine la cause car même l'UE s'en fiche royalement. C'est que les US veulent installer des bases militaires à côté des bases navales russes de la flotte de la mer Noire. La France n'y est pour rien, elle n'y a rien à gagner mais Washington considère la France comme un État-vassal à eux, donc ils utilisent notre pays dans leur propres intérêts, mais pas dans les notres! Sarkozy, Hollande…. ils se sont tous vendus aux intérêts américains, au grand dam de l'emploi, de l'économie et de la réputation de la France dans le monde. Et pire, je ne vois pas de changement dans l'horizon.
a écrit le 16/04/2015 à 19:41 :
Et en plus il nous humilie ! Nos dirigeants sont vraiment de très grands stratèges... Au passage, il est faux de dire dans le titre que la Russie ne demandera pas de pénalités à la France puisque dans le corps de l'article il est indiqué que la Russie ne demanderait pas de pénalités "excessives". Et là, en plus, toutes les interprétations négatives sont permises et de rigueur...
Réponse de le 16/04/2015 à 21:01 :
Mais bien sûr que Moscou va demander des intérêts et d'autres pénalités liées à la rescision forcée de contrat, retards, etc etc. D'ailleurs on ne voit pas le moindre intérêt d'un État qui a été lésé comme la Russie de faire des cadeaux à celui qui l'a lésé. Mais le plus triste dans cette affaire c'est qu'il faut tenir compte des coup portés à la crédibilité de la France auprès de futurs (et éventuels) clients, cela va venir. Les exigences de l'Inde par rapport à cette petite poignée de Rafale qui lui ont été vendus en est déjà un exemple.
Réponse de le 17/04/2015 à 1:20 :
Demander des intérêts ou autres poutine peut le faire, en revanche il ne peut pas nous forcer à payer.
Pour ce qui est de la crédibilité je vous signale que la première vente des rafales à l'egypte et à l'inde ont eu lieu après le refus de livrer les mistrals. Que les indiens demandent la lune n'est pas une nouveauté.
Je vais vous rappeler que le refus de livrer est dû aux actions russes en ukraine.
Vous parlez de perte de crédibilité en raison de la non livraison des mistrals. Mais demandez vous pour quoi on va passer si on les livrent?
Pour nos alliés nous serons des traitres, pour les autres pays nous serons des faibles, et on ne commerce ni avec les traitres ni avec les faibles.
Dans l'état actuel des choses nous refusons de livrer des armes à la russie qui agresse l'ukraine que nous nous sommes engagés à protéger, la politique, et surtout la guerre passe avant le commerce, ce que n'importe quel chef d'état comprend.
Réponse de le 17/04/2015 à 9:36 :
on ne commerce ni avec les traitres ni avec les lâches .. tout à fait , c'est bien pour cela que la France doit retrouver sa souveraineté et sortir de l'OTAN officiellement , ce qui ne serait pas une traitrise mais un acte de courage de nos politiciens.
Et arrêtons de dire que la Russie agresse l'Ukraine. Le gouvernement de Kiev a déjà annoncé au moins 40 fois l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes sans que personne n'ai pu en apporter la moindre preuve.
a écrit le 16/04/2015 à 18:35 :
Nous allons payer le remboursement et les frais de désistement avec une partie l'argent de la vente des rafales
Réponse de le 16/04/2015 à 19:44 :
Il faut se renseigner mieux, mon cher, la vente des Rafale à l'Inde a été annulée !
Réponse de le 16/04/2015 à 21:59 :
Et d'ou tenez vous le fait que le contrat des 36 Rafale à l'Inde soit annulée ?

Mais si vous parlez du contrat de 126 Rafale, rien n'est encore certain, quand bien même, c'est juste pour passer dans un autre mode de négociation, de gouvernement à gouvernement, pour facilité les choses sans la demande d'un transfert technologique mais un partenariat privé 51/49.
Réponse de le 16/04/2015 à 23:02 :
Malheureusement pour vous, votre commentaire ne tient pas 2 secondes face à la dure réalité. L'Inde a annoncé son intention d'acheter 36 Rafale fabriqués en France, alors que le contrat initial prévoyait la construction de la presque totalité de 126 appareils en Inde, contrat qui n'a jamais été signé et que donc l'Inde n'a pas eu à résilier en échange de quoi que ce soit.

L'Inde, ce n'est pas un pays des BRICS qui était censé soutenir Poutine? renseignez-vous.
Réponse de le 17/04/2015 à 8:32 :
C'est bien parce que je me tien informé que je peu vous dire que vous vous trompez.
Le contrat des 126 Rafale va changer de forme en devenant un contrat de gouvernement à gouvernement.
Les indiens n'ont pas envie de renoncer au Rafale.
Réponse de le 17/04/2015 à 9:39 :
l'Inde et l'Egypte ont besoin en urgence d'avions de combat .. il se préparerait quelque chose ?
le contrat long terme avec l'Inde a été remplacé par un achat en urgence , la donne n'est plus du tout la même , on peut se demander pourquoi.
Réponse de le 17/04/2015 à 20:50 :
Pour tout dire j'ai bien l'impression que le Premier Ministre indien va proposer une joint venture entre Dassault Aviation avec une entreprise indienne privée dans le but de produire en grande partie le Rafale en Inde.
Le problème dans le contrat initiale des 126 Rafale c'est que l'entreprise d'état HAL n'était pas du tout capable d'assumer la responsabilité de la production du Rafale, c'est pourquoi il y avait eu tout ces dérapages qui avait fait trainer en longueur le contrat initiale.
Donc l'Inde commande en urgence 32 Rafale et bientôt une nouvelle commande qui suivra peut être à la nouvelle joint venture franco-indienne privée.
a écrit le 16/04/2015 à 18:10 :
Combien coûte par jour la garde et la maintenance de ce premier navire à la France: 100 000 euros à la louche! 3 millions d'euros par mois! il faut désormais multiplier par 2! On comprend que Poutine (personnage particulier ex KGB) sirote plaisir et délectation dans cette incongruité politico-commerciale !
Réponse de le 16/04/2015 à 23:21 :
@ elsham: KGB-KGB, qu'est-ce qu'il y a de particulier? Il n' a pas été un vrai agent, la fin de la période allemande de son séjour coïncide avec une énorme hausse de la corruption dans l'armée d'URSS en RDA (juste une coincidence, mais qui sait...). Son passé dans la mairie de St.Peterbourg ne montre rie de particulier sauf la corruption, qui, d'ailleurs, n'a pas été particulière dans cette époque. D'après ce que je sais, il n' a pas été apprécié dans les services spéciaux, quand il a été à la tête de FSB (1998-99). Sans dire qu'une part de KGB a travaillé pour la destruction de l'URSS depuis des années 70 au moins. La propagande de l'époque de la guerre froide a créé un image d'un KGB terrible et tout-puissant, tandis que la réalité surtout à la fin de l'URSS a été bien plus complexe.
Réponse de le 17/04/2015 à 9:41 :
Georges Bush ( père ) a dirigé la CIA avant d'être président , et personne n'a jamais rien dit sur ce sujet.
a écrit le 16/04/2015 à 17:54 :
On oublie un peu vite que quand la France a eu cette commande, cela a fait le plus grand bien aux chantiers qui en avaient plus que besoin. Les médias étaient aux anges et la presse voyait Poutine à l'époque comme un partenaire. Autrement dit le rôle de minable dans cette affaire n'est certainement pas tenu par la Russie!

La Russie, depuis plusieurs mois, cherche et trouve des alliances ailleurs, puisque l'Europe, derrière les Etats-Unis, la rejette....ce qui est d'une bêtise innommable puisque nous étions en excellents termes. Beaucoup ne se rendent pas compte que nous avions un rôle à jouer là-bas, car la France et les Français étaient considérés comme des amis. Les chefs des nombreuses entreprises qui sont installées en Russie, et certains politiques qui ne se contentent pas de rumeurs, le savent.

Tout récemment une commission d'une vingtaine de parlementaires français tous partis confondus, à l'insu de Hollande, partit en voyage en Russie pour tenter de sauver un peu les meubles de cette grotesque affaire. La Douma a décidé de prolonger pour deux mois les procédures légales contre l'État français, c'était une petite victoire de nos hommes politiques non-alignés, mais le fait est déjà fait.

La France ne compte plus pour la Russie, ils vont passer les commandes de nouveaux porte-hélicoptères à des chantiers sud-asiatiques et payer la moitié prix. Hollande et sa soumission aveugle aux États-Unis et à l'Otan, avec cette non-livraison d'une marchandise pourtant dument commandée et déjà payée, vient de causer un grand mal à la réputation de notre pays, à sa crédibilité. N'en déplaise ceux qui en diront le contraire.
a écrit le 16/04/2015 à 17:35 :
On peut les vendre ces Mistral à un pays arabe... mais on va fait quoi avec les proues qui ont été construites en Russie ?^^^
Réponse de le 16/04/2015 à 18:06 :
Chère Salomé, c'est impossible de vendre les navires sans l'accord des russes. Il ne s'agit pas juste de commandes en cyrillique qu'il fallait modifier, mais toute une série d'équipements et même l'architecture des bâtiments. La poupe des navires (et pas la proue, qui est la partie d'avant) ont été construites en Russie selon les spécifications de la marine russe. Les élévateurs ont été redimensionnés pour la taille des hélicoptères russes, ainsi que l'hôpital de bord conçu dans les normes françaises uniquement.
Donc soit on "achète" les poupes en plus du remboursement et des pénalités, soit on découpe les navires et on rend les poupes. Comme je vous ai expliqué, il y en a bien plus que les commandes en cyriliques et les poupes russes dans cette sordide affaire…. :-)
Réponse de le 16/04/2015 à 18:28 :
Il n'y a pas que les proues (les poupes plutôt) à remplacer, il y a aussi tous les logiciels à modifier. Et puis comme les normes russes sont différentes des normes OTAN il faudra sûrement trouver des huiles et graisses ad hoc pour lubrifier les machines, il faudra aussi changer les systèmes d'arme, ....
De plus, les russes ont certainement installé sur le navire du matériel à eux qu'il faudra leur restituer et remplacer.
a écrit le 16/04/2015 à 17:28 :
La France tire deux balles dans le pied ! Vladimir avec les plans va le construire chez lui ou en Corée du sud et en plus on va devoir rembourser !! quel gâchis !
a écrit le 16/04/2015 à 17:22 :
Hollande est remis à sa place de belle manière, mais ce qui m'inquiète le plus c'est que la France n'est plus crédible.... L'Inde l'a bien compris.
a écrit le 16/04/2015 à 17:19 :
Où est passée l'informatique "OTAN" du Mistral? Les Russes peuvent très bien fabriquer ce bateau sans nous. Par contre c'est payé
a écrit le 16/04/2015 à 17:17 :
De plus on se couvre de ridicule en préférant l Ukraine en faillite comme la Grèce a la Russie notre partenaire historique et culturel ! A la place de la grande catherine nous on a la grande du duché et ses folles !😜💊🔩🔦👓💣🔫
a écrit le 16/04/2015 à 17:11 :
Hé ! le moment est venu pour que tous les trolls pro-OTAN qui infestent nos forums fassent leur apparition. Préparez-vous pour entendre les mêmes rengaines anti-Poutine, anti-FN et pro-Nuland pro-McCain ? la barbe.......
Réponse de le 16/04/2015 à 20:01 :
Je me demande où vous voyez le moindre "troll pro-OTAN" ici.
(par contre la troupe habituelle de commentateurs en service commandé de Moscou...)
Réponse de le 16/04/2015 à 20:47 :
Des trolls pro OTAN ? moi j'en vois un déjà : VOUS ! on reconnaît leur style aisément….
Réponse de le 17/04/2015 à 4:26 :
ils sont devenue trop facilement reconnaissable. En voulant toujours imprégnier le cerveau avec la même information
a écrit le 16/04/2015 à 17:00 :
En plein dans le mille pour la France, le grand Poutine fait de la charité à Nicolas Sarkozy, puis à François Holland, et ce dernier peut mettre ses navires russes (déjà payés!) où il veut les mettre, finalement. Poutine n'a pas tort, les dirigeants français font la manche pour vendre ses petits jouets de guerre mais sans donner des garanties inconditionnelles que les contrats seront honorés. Le président russe arrive même à dire que "les Français sont des gens décents, ils nous rendront l'argent. Nous n’avons pas l’intention d’exiger des dommages et intérêts. Il faut malgré tout rembourser les frais à la Russie" !!! Non mais, le peuple français pourrait bien s'en passer. Merci, Hollande !
Réponse de le 16/04/2015 à 21:14 :
Non seulement on doit rembourser et payer les pénalités, et on se retrouve avec les bateaux sur les bras !

Pauvre Hollande. Nous avons même perdu l'honneur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :