Tianjin : la catastrophe industrielle coûterait 1,5 milliard de dollars

 |   |  362  mots
Chaque blessé couvert par le plan gouvernemental peut réclamer une compensation comprise entre 20.000 et 35.000 yuans (entre 2.800 et 4.900 euros environ) tandis qu'une compensation de 50.000 yuans (7.000 euros) sera versée en cas de décès précise l'agence de notation
"Chaque blessé couvert par le plan gouvernemental peut réclamer une compensation comprise entre 20.000 et 35.000 yuans (entre 2.800 et 4.900 euros environ) tandis qu'une compensation de 50.000 yuans (7.000 euros) sera versée en cas de décès" précise l'agence de notation (Crédits : CHINA DAILY)
Pour l'agence de notation Fitch, les assureurs chinois vont subir de lourdes pertes, notamment dans les dommages et habitations, la santé et l'assurance-vie.

Les explosions de Tianjin survenues mercredi dernier risquent d'entraîner de lourdes pertes pour les assureurs chinois, estimées entre un milliard et 1,5 milliard de dollars (900 millions et 1,3 milliard d'euros), indique l'agence de notation Fitch mardi 18 août. Une estimation similaire à celle des analystes de Crédit Suisse, hier.

"Le taux de pénétration élevé de l'assurance dans cette zone pourrait faire de l'explosion la catastrophe la plus coûteuse de ces dernières années pour le secteur chinois", selon l'agence.

Les assureurs en dommages et habitation particulièrement touchés

Fitch prévoit que le nombre de demandes de dédommagement continue à augmenter, dans les semaines à venir et estime qu'elles sont susceptibles d'affecter les performances financières de certains acteurs régionaux, notamment les assureurs dommages et habitation.

"Il est toutefois trop tôt pour déterminer l'impact exact que l'accident aura sur la solidité financière du secteur chinois de l'assurance dans son ensemble", selon Fitch, qui ajoute qu'une partie des réclamations pourrait être dédommagée par les réassureurs.

PICC Property and Casualty Company, Ping An Property and Casualty Insurance Company of China, China Pacific Property Insurance, China Continent Property and Casualty Insurance, Sunshine Property and Casualty Insurance et Taiping General Insurance, les assureurs les plus actifs dans la région, représentent plus de 77% de l'assurance non-vie,selon l'agence.

Les assurances santé et l'assurance-vie également concernées

Ces explosions sont survenues dans une zone industrielle de Tianjin, dans l'est de la Chine, sur un site contenant des produits chimiques, provoquant la mort de plus de 100 personnes, officiellement. Côté matériel, selon les médias chinois, plus de 8.000 véhicules ont été détruits par l'explosion.

Pour Fitch , les demandes de dédommagement liées à l'assurance santé et à l'assurance-vie risquent également d'être importantes. Les victimes sont couvertes par un plan gouvernemental mis en place pour l'accident, en plus de leur couverture individuelle.

"Chaque blessé couvert par le plan gouvernemental peut réclamer une compensation comprise entre 20.000 et 35.000 yuans (entre 2.800 et 4.900 euros environ) tandis qu'une compensation de 50.000 yuans (7.000 euros) sera versée en cas de décès", écrit l'agence.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/08/2015 à 19:46 :
Qui couvre les risques technologiques chez nous ???
a écrit le 18/08/2015 à 18:45 :
humainement c'est très lourd . Financièrement pour la Chine qui a d'énormes réserves c'est peu de chose ? Nos remarquables banquiers ou dirigeant d' aréva ont perdu des brassées de milliards mais coulent des jours tranquilles sous retraites chapeaux , parachutes dorés et matelas de stocks options . En Chine il seraient tous à l'ombre !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :