Hollande redécouvre les entrepreneurs

 |   |  391  mots
Marc Fiorentino DR
Marc Fiorentino DR (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)

 

 

 
Ne boudons pas notre plaisir. On peut critiquer la faiblesse ou les limites de certaines mesures annoncées mais le simple fait qu? Hollande fasse, enfin, un discours pro entrepreneurs est un élément positif. Qu?il découvre aujourd?hui que la croissance et l?emploi ne peuvent venir que des PME et des ETI est une bonne nouvelle. Il lui a fallu un an. Mieux vaut tard que jamais.


L?ESPRIT D?ENTREPRISE DES LA 6ème
Enfin. On va peut-être enfin sortir de l?enseignement marxiste de l?économie dans les écoles françaises et expliquer que l?entreprise n?est pas une invention satanique destinées à opprimer les peuples.

LES GRANDES MESURES
C?est principalement la modification des taxations des plus-values de cession qui est la mesure phare..Deux régimes. Un régime simplifié avec un taux d?abattement pouvant aller jusqu?à 65% après huit ans de détention, un régime incitatif pour les PME de moins de 10 ans ou par exemple en cas de départ à la retraite avec une décote pouvant aller jusqu?à 85% après huit ans de détention et un abattement de 500,000 euros pour les retraités.

L?ERREUR SUR LE PEA PME
L?idée est bonne. Donner une limite supplémentaire de 75 000 euros sur les PEA, dont la limite est d?ailleurs portée à 150 000 euros si l?argent est investi dans des PME est une bonne idée. Seulement voilà, on a inclus dedans les ETI. Et ce PEA PME permettra donc d?investir dans des sociétés cotées qui ont jusqu?à 1 milliards d?euros de capitalisation. Les investisseurs vont donc privilégier les ETI valant de 500 millions à 1 milliard plutôt que les petites sociétés. Cette mesure n?aura donc aucun impact sur les PME.

L?ITALIE EN VEDETTE
2.2% de hausse sur la bourse de Milan. Le taux à 10 ans en chute à 3.90%. Les investisseurs sont tombés amoureux d?Enrico Letta, de son gouvernement de coalition et de l?annonce de son tournant anti austérité. Il va bénéficier d?un état de grâce de 6 mois maximum . Après,  l?Allemagne et Berlusconi l?attendent au tournant.

L?INFLATION EN BAISSE
Aux Etats unis donne une marge de man?uvre à la banque centrale pour continuer la cavalerie...

Lire la suite sur MonFinancier

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :