Les "insoumis" de Mélenchon préfèrent s'abstenir que de voter Macron

 |   |  509  mots
L'issue de cette consultation, qui excluait l'option d'un vote pour la candidate du Front national Marine Le Pen, est avant tout symbolique, La France insoumise ayant dit à plusieurs reprises qu'elle ne constituerait en rien une consigne de vote.
L'issue de cette consultation, qui excluait l'option d'un vote pour la candidate du Front national Marine Le Pen, est avant tout symbolique, La France insoumise ayant dit à plusieurs reprises qu'elle ne constituerait en rien une consigne de vote. (Crédits : Reuters)
D'après la consultation menée en ligne auprès des "insoumis" du candidat défait au premier tour,, 87.818 personnes, soit 36,12%, se prononcent pour un vote blanc ou nul, 84.682, soit 34,83%, pour un vote Emmanuel Macron et 70.628, soit 29,05%, en faveur d'une abstention.

Près des deux tiers des soutiens de Jean-Luc Mélenchon qui ont participé à une consultation sur le second tour de l'élection présidentielle envisagent de voter blanc, nul ou de s'abstenir dans le duel qui opposera dimanche Marine Le Pen à Emmanuel Macron, selon les résultats du vote publiés mardi.

Dans le détail, 87.818 insoumis, soit 36,12%, se prononcent pour un vote blanc ou nul, 84.682, soit 34,83%, pour un vote Emmanuel Macron et 70.628, soit 29,05%, en faveur d'une abstention. Cette étude a rassemblé 243.128 "insoumis" sur les 440.000 internautes qui avaient soutenu la candidature de l'eurodéputé, quelque 200.000 personnes ne se sont donc pas prononcées.

L'issue de cette consultation, qui excluait l'option d'un vote pour la candidate du Front national Marine Le Pen, est avant tout symbolique, La France insoumise ayant dit à plusieurs reprises qu'elle ne constituerait en rien une consigne de vote.

"Ce n'est pas une décision des Insoumis", a dit Charlotte Girard, co-responsable du programme du mouvement sur BFM TV. "C'est une indication sur les intentions de vote, qui témoigne de la difficulté d'exprimer le refus de ce qui se passe [...] ce qui est assez à l'image de la société française aujourd'hui".

Vague de critiques

La décision de Jean-Luc Mélenchon de ne pas appeler clairement à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage au Front national a soulevé une vague de critiques, notamment à gauche, où plusieurs élus ont dénoncé une "erreur" et une "faute", "intenable quand on est de gauche". L'eurodéputé, arrivé quatrième avec 19,6% des voix à l'issue du premier tour, a confirmé dimanche sur TF1 sa position tout en mettant en garde ses électeurs contre la "terrible erreur" que représenterait un vote en faveur du FN.

Le résultat de la consultation a été déploré par le Parti communiste français (PCF), dont le secrétaire national Pierre Laurent avait appelé dès le soir du premier tour à voter en faveur d'Emmanuel Macron.

"Alors que Marine Le Pen est aux portes du pouvoir, le résultat de la consultation de La France insoumise n'est peut-être qu'une photographie mais c'est une mauvaise nouvelle", a réagi Igor Zamichiei, secrétaire départemental du PCF à Paris, sur son compte Facebook.

François Fillon, qui avait appelé ses électeurs à voter pour Emmanuel Macron dès son élimination au soir du premier tour de l'élection présidentielle, a renouvelé mardi son appel pour "éviter de voir la France présidée par l'extrémisme".  Le candidat de la droite et du centre, qui a réuni mardi ses soutiens parlementaires pour un pot d'adieu à Paris, n'a cette fois pas explicitement citéle nom du favori des sondages mais a visé Marine Le Pen, la candidate du Front national, dont l'élection précipiterait selon lui la France dans "le vide".

Les sondages donnent Emmanuel Macron en tête à l'issue du second tour devant Marine Le Pen. Le candidat d'En Marche ! récolte 60% des intentions de vote selon des sondages Ipsos-Sopra Steria et Opinion Way, contre 40% pour l'eurodéputée.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2017 à 8:20 :
Il faut surtout se renseigner sur ceux qui ont voté Macron et préparons leur chasse en cas de catastrophe sociale.nous ne serons avoir aucune pitié quitte à retourner aux périodes de 1792.93
a écrit le 05/05/2017 à 7:50 :
35 % "d'insoumis" qui vont se soumettre au diktat ultra-libéral de Macron, c'est quand même quelquechose
a écrit le 04/05/2017 à 23:11 :
Savez-vous lire la tribune ? 1er vote est le vote blanc. Avant Macron et abstention. Titrer ainsi est un abus grotesque. Sachant qu'une revendication des Insoumis est la reconnaissance du vote blanc afin que ce vote puisse devenir un outil de changement du personnel politique.

... mais bon ça a l'air trop complexe pour vous.
a écrit le 04/05/2017 à 21:06 :
au vu des résultats du premier tour j'ai décidé de voter blanc ,j'ai quand meme regardé le débat hier soir,horrible,inqualifiable,non Macron n'aura pas ma voix,vais quand meme pas voter pour un gars qui va encore rendre la vie des travailleurs encore plus difficile et il faudrait que tous les insoumis en fassent autant,pas de chèque en blanc pour Macron
Réponse de le 06/05/2017 à 3:12 :
Les francais dont vous, se sont pieges eux meme.
Aujourd'hui une dette devenue insoutenable doit etre payee.
L'ignorez-vous? Certes vous pouvez voter blc, mais c'est donner au fn un pouvoir supplementaire qui a terme se retournera contre vous en pire.
Votre pays doit desormais s'atteller au chapitre des reformes. Pas des mesurettes a la Hollande.
Vous devrez choisir.
Mais c'est difficile pour vous francais, vous n'etes guere courageux.
a écrit le 04/05/2017 à 19:48 :
Soit-disant que 36% des électeurs de Mélenchon devaient voter Macron!
a écrit le 04/05/2017 à 9:38 :
Un peu facile et démagogique de le vilipender. Il a eu raison d'essayer de monnayer son ralliement en ne donnant pas aussitôt de consignes de vote comme le PS ou certains LR. Par contre il s'est heurté à un mur avec Macron qui n'a pas le sens politique et se refuse à tout geste ou ouverture. Je vais voter Macron mais ce n'est en aucun cas une adhésion à ses idées mais un vote anti MLP comme de nombreux insoumis ou citoyens ordinaires mais hier soir j'ai préféré ne pas écouter le débat en entendant Monsieur Macron je risquais de m'abstenir!
a écrit le 03/05/2017 à 18:08 :
Les melenchonistes se roulent dans les draps de la extrême droite. Les rouge-brun complices pour enterrer les institutions républicaines.
Réponse de le 03/05/2017 à 18:45 :
En deux lignes vous résumez parfaitement la situation.
a écrit le 03/05/2017 à 14:08 :
Les insoumis de Mélanchon se soumettent aux menaces de Hollande Valls Macron et des castes UMP UDI PS qui appellent à voter leur ennemi Macron

Ils auraient donc accepté de souffrir de la brutalité des voyous terroristes de la finance qui agissent en bandes organisées pour les prendre en otage, plumer, leur tondre la laine sur le dos !!!

c'est le syndrome de Stockholm

Les insoumis sont victimes du syndrome de Stockholm désigne un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d'empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d'identification et de survie.
a écrit le 03/05/2017 à 13:45 :
fervent Macronistes nous pensons que son projet et le meilleur pour la France . Devant l'atitude de Melenchon nous electeurs d'En Marche, aux legislatives si le candidat en marche est elimine pour le 2eme tour entre un insoumi un LR et un FN sans l'ombre d'une hesitation nous voterons FN . Melenchon ou Baroin Comme premier ministre alors ca non nous preferons encore Dupont-aignan hahaha
a écrit le 03/05/2017 à 11:48 :
Et lorsque Marine demandera aux musulmans s'ils veulent porter le croissant vert à droite ou à gauche, les insoumis répondront "au milieu "sous les applaudissements de Melanchon
Réponse de le 03/05/2017 à 13:27 :
@GE92: 1) déjà pour commencer, on dit Musulmans avec une capitale comme pour Français. Cle an'était pas dans le programme bac +2, merci Jospin, étonnant !!! 2) le programme de toutes les droites étant de renvoyer chez eux et d'interdire de territoire les illégaux, il n'y a pas à se demander s'ils porteront le croissant vert à droite ou à gauche, mais à se demander s'ils acceptent et respectent les lois de la République. 3) Mélanchon est cohérent avec lui-même, parce que quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc. Bon je sais, pour ceux qui ont des convictions à géométrie variable, c'est pas un problème de conscience puisqu'ils tournent leur veste selon la direction du vent :-)
Réponse de le 03/05/2017 à 14:01 :
Les Français sauront se révolter contre le croissant vert pas contre la disparition de l'argent liquide. Les deux sont des atteintes aux libertés fondamentales, encore faut-il avoir un niveau de réflexion suffisant pour reconnaître la seconde.
a écrit le 03/05/2017 à 11:42 :
Je ne suis pas un "insoumis de mélenchon (non mais c'est quoi cette appellation ?!) et je vais voter blanc avec la plus grande décontraction, surtout quand je vois comme les médias de masse hurlent d'aller voter pour macron, ils me donnent même un plaisir que je ne pensais pas trouver en faisant cela, merci à eux. Macron va gagner c'est une évidence mais que ce soit avec le plus d'abstention et de vote nul possible, l'imposture néolibéralisme contre fascisme ne tient plus, la france n'est pas séparée en deux mais en trois comme le dit Fiorentino, or cela ne vous suffit de plus de cracher sur les électeurs d'extrême droite maintenant vous allez cracher sur les abstentionnistes et ceux qui votent blanc, au secours. Pensée unique cela vous dit quelque chose ? Elle est où la démocratie là ? Parce que tout ceux qui vont aller voter macron que je connais vont le faire uniquement pour voter contre le pen. C'est ça vos élections ? Et vous vous étonnez que cela donne la nausée ? Rien ne justifie d'imposer aux gens de voter pour un candidat dont ils ne veulent pas et cela va être pourtant plus de la moitié de l'électorat de macron qui on le sait très bien s'en gargarisera. Les abstentionnistes sont les plus sages, les électeurs du fn les plus en colère car les médias de masse ont déporté la contestation vers eux et les électeurs de macron les plus soumis. Derrière cette hystérie générale ne reposant sur rien vous êtes en train de dérouler le tapis rouge à le pen pour 2022 et même pour dimanche. Vous êtes tous en train d'oublier la misère de millions de français qui vont se retrouver à encore plus en baver avec macron et au lieu de voter mélenchon au premier tour en 2022 ils voteront directement le pen, ou le recommencement permanent de la fabrique à opinion, de la fabrique à gonds.
Réponse de le 03/05/2017 à 13:11 :
Et bien moi tout ceux que je connais qui vont voter Macron votent aussi contre Mélenchon
Réponse de le 04/05/2017 à 9:41 :
C'est quoi de l'ironie ? Du premier degrés ? Un peu des deux mais dans quelles proportions svp ?

Vous devenez incompréhensible, allez encore quelques jours et vous pourrez vous reposez vous en avez plus que besoin.
Réponse de le 04/05/2017 à 14:53 :
"Et bien moi tout ceux que je connais qui vont voter Macron votent aussi contre Mélenchon "

Ils sont un peu benêts donc non ? Puisque mélenchon n'est pas au second tour et s'ils ne sont pas capables de voir que la différence majeur entre le FG et le FN c'est le racisme ils sont benêts encore plus sûrement.

Vous finissez vraiment épuisé vous hein, allez encore quelques jours et c'est la fin des présidentielles.
a écrit le 03/05/2017 à 10:45 :
sabtenir est un acte sérieux et raisonne? car le programme de macron et pire que celui de filion : il utilise la carotte et le baton; comme pour les anes; c est tres dangereux car beaucoup de personne ages autour de moi m avoues qu il voterons le pen?qui vas choisir macron comme 1 ministre moi je pense que segolene a toute ses chances car elle a tellement avalle de couleuvre dans ces mandats qu elle seras parfaite dans ce rolle,???
a écrit le 03/05/2017 à 10:38 :
Les insoumis veulent un avenir meilleur, ok , las cette prise de position stupide de leur chef spirituel due à son ego surdimensionné et mauvais perdant de surcroit, qui se trompe de combat donc d'adversaire. Il préfère les débats de haut vol mais là ce sont de petits calculs de boutiquier qu'il nous offre. Mélanchon n'est pas un leader digne.
a écrit le 03/05/2017 à 10:29 :
La dédiabolisation du FN est achevée, par quelqu'un qui se disait de gauche ...
Mélanchon marche pied de Le Pen ...
Réponse de le 03/05/2017 à 16:17 :
fallait oser..qui a achevé la dédiabolisation du FN si ce n'est la droite avec ses raccourcis plus que fumeux pour récupérer une part de l'électorat.. d'autre part le FN est autorisé dans le jeu démocratique depuis 1972 et financé par de l'argent public, fallait peut-être se réveiller avant.. le meilleur marche pied de LePen ce sont les politiques menées depuis 30 ans qui précarisent, appauvrissent.. et continuons encore pendant 5 ans et on verra le résultat.. allez voir les analyses sociologiques du vote LePen qui sont très parlantes.. jouer avec la démocratie pour qu'une minorité se gave encore plus au détriment de la majorité c'est un choix..mais faut pas se plaindre des conséquences.. et ne me sortez pas la théorie du ruissellement qui ne fonctionne nulle part: suffit de regarder l'Allemagne avec ses 14 millions de pauvres, l'explosion des inégalités, la démographie en berne et l'espérance de vie qui baisse.. ou l'Angleterre avec 1 enfant sur 4 qui vit dans la pauvreté (source UNICEF) et l'église qui tire la sonnette d'alarme vu le nombre de travailleurs pauvres qui se nourrissent dans les poubelles.. et que dire de la Grèce où les personnes atteintes de cancer sont renvoyées chez elle sans être soignées parce qu'il faut privilégier les profits des hôpitaux, les laboratoires pharmaceutiques n'envoient plus de traitements contre le diabète par crainte de ne pas être payés assez vite.. et l'Aube Dorée augmente de façon inquiétante et pratique dorénavant des ratonnades un peu partout.. un pays du tiers monde comme le souligne Medecins sans frontières ..
a écrit le 03/05/2017 à 10:03 :
Les masques tombent Melenchon hologramme de Le Pen !
Réponse de le 03/05/2017 à 10:29 :
Vous avez rien compris à la politique de ceux qui savent qui n'arriveront jamais , les Législatives c'est le jackpot financier pour les dotations de l'état , alors autant gardés dans sa besace les électeurs convaincus. Mais ne vous en faite pas si vous avez bien suivi ses discours , il sont sans rupture avec ceux qui gouvernent vraiment . Un signe regardé la CGT , CFT et d'autres , ils savent ce qu'ils leur doivent de grandes carrières et des opportunités dont vous êtes loin de deviner . Mais les intentions sont les mêmes , tenir les convaincus et les amener à voter la continuité sans le dire expressément . C'est beaucoup plus fin que vous le pensez et il y a du métier derrière je vous le dis .
a écrit le 03/05/2017 à 9:38 :
Au 1er tour ils nous ont remercié (sic !) de ne pas avoir voter Méluche.
AU 2me, j'espère ne pas avoir à les remercier de ne pas avoir voter contre la haine, l'exclusion et le retour sur le mariage pour tous (entre autres).
a écrit le 03/05/2017 à 9:07 :
De toute façon, ce n'est pas représentatif puisqu'ils n'ont été que 3 % à se prononcer.
On nous rabâche que Macron sera élu, alors qu'il le soit, mais après on ne s'étonnera pas qu'il y ait des manifestations avec des casseurs issus des mouvements anarchistes.
Par ailleurs, je suis fascinée comment les médias traitent les "irrégularités" : lors du référendum en Turquie, ils ont rabâché partout que des choses n'étaient pas claires (couleurs des bulletins, horaires de fermeture...). Par contre, ils ont totalement oublié de nous rappeler que 500000 électeurs étaient inscrits sur 2 listes, des bulletins de Le Pen et Fillon étaient gribouillés au dos dans certains bureaux, les affiches de Le Pen à l'étranger ne sont jamais parvenues, dans certains bureaux il n'y avait que 10 bulletins et non 11...
a écrit le 03/05/2017 à 8:06 :
Melenchon enterre un demi siècle d antifascisme ! Gloire à Lui!
Réponse de le 03/05/2017 à 16:18 :
j'espère que vous étiez à ses côtés quand il a demandé l'interdiction de ce parti en 1995.. parti créé en 1972 et qui est validé par la démocratie et même financé..
a écrit le 03/05/2017 à 7:52 :
Je trouve leur attitude tout à fait responsable, logique et respectable. A chacun ses idées (et celles de Mélanchon ne sont pas les miennes), mais honte à ceux qui ont des convictions à géométrie variable. Comment expliqueront-ils (en particulier les LR) d'ailleurs au 3e tour (législatives) qu'après avoir appelé au vote Macron, il va falloir une fois de plus retourner sa veste :-)
a écrit le 03/05/2017 à 7:40 :
Au fait, il fait quoi, Thomas FEKL ? Parce que trouver ignoble de parler de "poulet grillé" ne suffit pas : il faut porter plainte, Monsieur le ministre ! Sinon, des "insoumis", il y en aura toujours plus...
a écrit le 03/05/2017 à 5:10 :
Nous savons l'avenir qui se dessine avec Macron à la botte des marchés. Son travail va continuer, cdi détruit, vente des barrages comme le veut la commission européenne (comme il a déjà vendu l'aeroport de toulouse aux chinois, nice au qatar, lyon bientôt vendu aussi). Nous devenons la grèce sous prétexte de croissance. Le CICE qui a prouvé son inutilité sera encore augmenté pour plaire au MEDEF. L'ISF partiellement annulé, qui paye la différence? La retraite par point, ce qui signifie l'extension des assurances privées pour ceux qui pourront les payer, l'augmentation de la csg de 2.5 pt. Non trop c'est trop.....
Réponse de le 03/05/2017 à 7:00 :
Ils vous disent que la modernité c'est voter Macron , ils nous prennent vraiment pour des (jambons) les insoumis ne veulent pas prendre position, c'est du n'importe quoi ?
a écrit le 03/05/2017 à 1:49 :
Vous tapez après les patrons mais sans eux vous seriez ou vous feriez quoi
La droite veut une cohabitation elle a perdue mais veut gouverner
La gauche veut une cohabitation elle a perdue mais veut gouverner
Et oui mélanchon veut être premier ministre donc tire à boulet rouge sur macron
Savez vous combien gagne ce monsieur ....... certains patrons gagnent beaucoup beaucoup beaucoup moins et s'occupent bien de ses ouvriers
A quelle age certaines personnes partent à la retraire 55 ans ils ont bien de la chance
Si tout le monde veut la place c'est qu'elle doit être bonne les gens ne sont pas masos
Réponse de le 03/05/2017 à 7:51 :
Et sans les employés ou les ouvriers, que seraient ou feraient ces patrons ? ben oui ça fonctionne dans les deux sens, les uns ne déméritent donc pas ou ne méritent pas davantage que les autres ! et rien ne justifie des écarts de salaires délirants ! Par ailleurs, votre commentaire démontre une méconnaissance totale du programme de Melenchon , comme souvent ! allez donc le consulter avant 'émettre des avis se réduisant à des préjugés;
a écrit le 03/05/2017 à 0:27 :
Mélenchon a choisi sa nouvelle carrière un opposant perpétuel et fera tout pour faire arriver au pouvoir le grand capital comme les autre petits partis ainsi que les syndicats c'est leur fond de commerce pour avoir la main sur les ouvrier et le petit peuple , tout le reste n'est que cinéma pour convaincre le petit peuple d'un bruit botte qui reviendrait des années 40 , mais certainement pas, du grand risque qui se dessine pour leur avenir orchestré par la finance anonyme .
a écrit le 02/05/2017 à 22:35 :
La culpabilisation des insoumis n'a pas fonctionné la reponse est simple le PS pouvait retirer HAMON sachant qu'il n'avait aucune chance ce qui aurait qualifier mélenchon face à macron mais le PS MANIPULATEUR a preferé qualifier le pen au deuxieme tours pour un face à face macron le pen et même pire le PS pourrit a mit mélenchon dans le même sac que le pen en appelent à voter contre je combattrai LE PS et tout ceux qui le represente même sous un autre nom sans faillir et ça dans tous les elections
a écrit le 02/05/2017 à 22:07 :
pas les insoumis ,slt une poignée de militants
a écrit le 02/05/2017 à 21:54 :
Quelque part, ils sont pourtant davantage cohérents (mais sans encore aller jusqu'au bout de leurs idées toutefois) que ceux qui appellent à voter MACRON alors qu'ils le combattaient si fortement la veille encore. De toute façon, toutes ces trahisons politiquement correctes se paieront lors des Législatives...
a écrit le 02/05/2017 à 21:48 :
La loi travail le talon d'achile de macron quand les ouvriers comprendront qu'ils vont êtres la dinde de noel sur la table des patrons avec une loi destructrice du code du travail une loi pire que la loi el khomri je crois qu'il y aura des surprises et quand ils sauront qu'il veut proteger les patrons qui font des licenciements abusifs en plafonant les indemnités que le prudhomme peut infliger aux patrons voyous je crois que beaucoup vont s'abstenir voir voter contre une surprise n'est plus à exclure
Réponse de le 03/05/2017 à 9:56 :
oui oui surtout ne changeons rien, tout marche si bien pour nos ouvriers et salariés. Et puis c'est vrai c'est le goulag la Suisse, le Canada, la Nouvelle Zélande, la Suède ou la Norvège.
Au fait depuis la loi El Khomri, c'est devenu un enfer la France?

Si des patrons se comportent comme des voyous, ils seront condamnés, inutile d écrire des mensonges.
Réponse de le 03/05/2017 à 13:15 :
La loi travail vise à surtout simplifier et fluidifier le marché du travail des cadres, c'est là que le système ne marche plus.
La vision "patron voyou/ ouvrier poutou", c'est un sujet archaïque qui ne concerne qu'une minorité et qui resteront cadrés par un droit du travail exigeant.
a écrit le 02/05/2017 à 21:35 :
Macron, pas plus que LePen ne font l'unanimité et c'est très bien ainsi. Il n'existe qu'un seul endroit qui permettra de clarifier la situation d'une France profondément divisée. Cet endroit, c'est la rue. Il apparaît de plus en plus évident que ne subsistent que 2 classes entre lesquelles le fossé s'élargit tout les jours un peu plus. Une classe riche aisée, MAIS minoritaire qui profite de la mondialisation et l'autre, paupérisée, précarisée MAIS majoritaire. Cet écart de niveau de vie et de nombre ne peut que raviver la lutte des classes. Macron, puisque c'est lui qui semble désigné devra certainement avoir affaire avec la rue s'il veut trop rapidement donner des gages à la minorité possédante. La rentrée 2017 et le printemps 2018 vont être chauds.
a écrit le 02/05/2017 à 21:34 :
Le candidat-marionnette, soutenu par nathalie kosciusko-morizet (LR), pierre laurent (PCF) et d’autres naufragés, veulent faire des travailleurs français, des TÂCHERONS PRÉCAIRES !
Les pseudo-experts médiatiques appellent cela l'ubérisation de la société ; cela fait plus "moderne"...
Voilà une raison parmi beaucoup d’autres, qui explique l’aversion des électeurs de Mélenchon à voter pour le candidat de l’oligarchie LRPS.

Une majorité d’entre eux votera Marine Le Pen, car ils sauront s’extraire du déversement de haine, d'approximations historiques et d’informations manipulées proféré par nos opposants politiques et propagé dans la presse, puis identifieront des points de rapprochement dans les propositions défendues par la candidate des Patriotes français debout.

Programme : www.marine2017.fr/programme :
34. Mettre en place un plan de ré-industrialisation dans le cadre d’une coopération associant l’industrie et l’État-stratège pour privilégier l’économie réelle face à la finance spéculative.
40. Créer un secrétariat d’État dédié aux mutations économiques rattaché au ministère des Finances afin d’anticiper les évolutions des formes de travail liées aux nouvelles technologies (ubérisation, robotisation, économie du partage…). En coopération avec les secteurs concernés, établir une nouvelle régulation pour préserver une concurrence loyale.
49. Libérer l’accès au crédit pour les petites et très petites entreprises grâce à des taux préférentiels sous la supervision de la Banque de France afin de remettre la finance au service de l’économie réelle.
53. Retirer la loi Travail (dite loi El Khomri).
125. Appliquer le patriotisme économique aux produits agricoles français pour soutenir immédiatement nos paysans et nos pêcheurs, notamment au travers de la commande publique (État et collectivités).
133. Développer massivement les filières françaises des énergies renouvelables (solaire, biogaz, bois…) grâce à un protectionnisme intelligent, au patriotisme économique, à l’investissement public et privé et aux commandes d’EDF. Décréter un moratoire immédiat sur l’éolien.
135. Soutenir une filière française de l’hydrogène (énergie propre), par un appui de l’État en matière de recherche et développement, afin de réduire notre dépendance au pétrole.
Réponse de le 02/05/2017 à 22:06 :
@YL74: vous vous extasiez devant un programme style coquille vide. Mais bon si ça suffit à vous convaincre, on ne peut rien pour vous.
Réponse de le 03/05/2017 à 1:06 :
Oui le programme de MarineLP est une coquille vide dont la coquille cherche à ressembler au Insoumis de Mélenchon, ne soyons pas dupe! le programme de MLP est un programme Libéral Nationaliste, ces voix sont celles de la haine !
Réponse de le 03/05/2017 à 1:06 :
Oui le programme de MarineLP est une coquille vide dont la coquille cherche à ressembler au Insoumis de Mélenchon, ne soyons pas dupe! le programme de MLP est un programme Libéral Nationaliste, ces voix sont celles de la haine !
a écrit le 02/05/2017 à 21:30 :
J'ai voté blanc blanc pour la consultation
et le resultat deux insoumis sur trois voterons blanc et apres le resultat du vote je suis pret à parier 80 à 90 % sera le pourçentage et que des insoumis reviseront leur choix macron et voteront blanc et meme chez fillon et sarko pareil je suis fier de faire partie des insoumis ils vont jusqu'au bout de leurs convictions et je prend les devants pour dire "aux faux socialistes ps" si vous vouliez pas de marine le pen au deuxieme tours il fallait retirer le baton qui s'apelle HAMON des roues de monsieur mélenchon ce qui aurait fait 19,7 + pas 6,9 on va prendre moins et dire 4% ce qui aurait fait 23.7% et le deuxieme tours nous nous serons trouvé avec mélenchon face à macron mais les calculs ps hollande voulait un face à face macron le pen croyant la partie sera plus facile en nous obligeons à voter macron c'est mal connaitre les insoumis la loi travail de macron qu'il a dans son bagage est pire que la precedente el khomri ceux qui voteront pour lui ils vont pleurer des charbons rouges je croix qu'il sera mis à nus pendant le debat mercredi les electeurs vont comprendre ce que cache macron
Réponse de le 03/05/2017 à 10:41 :
Aller jusqu'au bout de ses convictions en votant blanc ...
Vous ne trouvez pas çà un peu puéril ?
Réponse de le 03/05/2017 à 13:17 :
Et si le PS et si Hamon et si MLP et si etc...
Avec des si,on mettrait paris dans une bouteille
La le second tour, c'est un choix sur un monde ouvert et démocratique, ou un modèle populiste et nationaliste/protectionniste.
Vous ne choisissez pas le premier et c'est tant mieux car votre conviction profonde c'est de voter MLP.
ON préfère largement que vous votiez blanc que MLP, mais pas de faux semblants - vous êtes un fascho qui s'ignore.
a écrit le 02/05/2017 à 20:48 :
Les sondages donnent 20 % d'avance à macron, (60/40). Dans ces conditions, pour les insoumis, voter Macron, de facto c'est se soumettre sans raison. Comprenne qui pourra !
Réponse de le 03/05/2017 à 7:44 :
pas 20% mais seulement 10%, une histoire d'intervalle. Lorsque l'un monte vers les 50% l'autre descend mécaniquement
a écrit le 02/05/2017 à 20:44 :
La perspective d'une super loi "Travail" adoptée en tordant le bras au parlement et sans concertation accord avec les représentations syndicale, donc sans aucun contre pouvoir, ça peut fâcher par avance. Comme ont fâché le CICE sans contrepartie, la loi Macron 1 et le matraquage fiscal.

Macron ne représente que 16% de l'électorat au premier tour (celui ou l'on choisit, et encore il a probablement bénéficié d'un effet de vote utile), on est très loin d'une majorité relative.
S'il l'oublie il ne passera pas 5 ans au pouvoir mais sera en cohabitation dans 7 semaines.
a écrit le 02/05/2017 à 20:23 :
Les électeurs de la France Insoumise qui vont voter pour Macron vont lui donner un gourdin pour se faire battre à coups d'ordonnances Elkomerie ... c'est du masochisme stupide ...

Le problème c'est que tous les électeurs de Mélenchon se les prendre les coups de gourdins de Macron...

les bons coups de gourdins pour les rendre bien soumises et soumis...
a écrit le 02/05/2017 à 19:56 :
Le grand admirateur de Chavez et Maduro au Venezuela espère toujours devenir dictateur en s'inspirant de l'enseignement de Chavez. Réaliser une constituante en construisant un état à sa main et dire aux français comment ils doivent être heureux à sa manière. Le peuple c'est lui !
Réponse de le 03/05/2017 à 0:01 :
C est exactement ça avec Mélanchon c est Cuba en France et la Révolution pauvres gens qui le suive ils ont rien compris avec ces spectacles ils les a endormis
Réponse de le 03/05/2017 à 1:27 :
Il me semble pourtant que Mélenchon a répété que son but est de se retirer après la constituante ...
a écrit le 02/05/2017 à 19:48 :
Je trouve assez marrant la façon d'accuser les insoumis de favoriser le vote Le Pen... alors que c'est la politique libérale (contestée par les frondeurs et insoumis) qui poussent à la révolte les si nombreux électeurs qui vont voter Le Pen....Les insoumis ne votent pas Le Pen !!! Il ne faudra pas se tromper de responsables en cas de réussite de Marine Le Pen (cette année ou plus facilement certainement dans 5 ans)...
Réponse de le 02/05/2017 à 20:28 :
Vous seriez des co-responsables honteux.
Réponse de le 02/05/2017 à 22:37 :
Ah mais si vous serez pleinement responsables de n'avoir pas su prendre vos responsabilités. On verra bien se qui se passera mais je serais contre vous si je me prends MLP dans la tronche grâce à votre lâcheté et votre utopie destructrice. Et c'est un fils d'ouvriers qui vous le dit. J'ai toute ma vie été à gauche mais ce que je vois des insoumis aujourd'hui me donne juste envie de chialer. J'aspire moi aussi à une société plus juste mais la position des insoumis qui risque de nous imposer un état totalitaire me terrorise. La dictature du prolétariat ne vaut pas mieux que n'importe quelle dictature.
Réponse de le 02/05/2017 à 23:13 :
Les responsables c'est eux le PS et pas nous s'ils avaient retiré hamon le FN n'aurait pas franchit le premier tour c'est eux qui ont voulu le pen c'est eux les responsables et non les insoumis ils ont même appelé à voter contre mélenchon ce qui est une grande trahison aux vrais valeurs de la gauche et aujourd'hui ils veulent une prime à la trahison que nous votons macron je crois rever j'aurais tout vu
Réponse de le 03/05/2017 à 10:39 :
Je ne sais pas si les responsables sont d'un parti ou d'un autre : je m'en fiche un peu ! On voit des politicards soutenir les individus dont ils prétendaient combattre les idées il y a encore peu de temps. En revanche je dis que ce sont les politiques économiques qui ont été menées depuis 20 ans qui ont conduit à la crise, à une accroissement des inégalités, au chômage qui sont responsables du vote de plus en plus FN. Et continuer dans le même sens (en accélérant !) c'est garantir la réussite à terme du FN. Et c'est comme les maladies, plus on traite tard, plus c'est difficile ... Hamon, Mélenchon, les frondeurs ont tenté de s opposer, sans succès... Il est quand même forts de les considérer comme responsables.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :