Présidentielle 2017 : quelles valeurs sont associées aux candidats

 |   |  498  mots
De tous les candidats à la présidentielle, Marine Le Pen est celle qui est la plus associée à la défense de certaines valeurs, en l’occurrence le patriotisme ou l'autorité. Emmanuel Macron, lui, porte davantage la valeur travail.
De tous les candidats à la présidentielle, Marine Le Pen est celle qui est la plus associée à la défense de certaines valeurs, en l’occurrence le "patriotisme" ou "l'autorité". Emmanuel Macron, lui, porte davantage la valeur "travail". (Crédits : Robert Pratta)
A la différence des scrutins précédents, les Français ressentent moins le fait qu'un candidat porte particulièrement une valeur donnée. Ainsi, les candidats de droite sont nettement moins associés à la valeur "autorité" et ceux de gauche à celle de "solidarité".

Décidemment cette élection présidentielle s'avère atypique. Non seulement à guère plus d'un mois du premier tour, il n'y a jamais eu autant d'indécis mais, en plus, les potentiels électeurs sont moins enclins à attribuer aux candidats la défense de telle ou telle valeur. Ainsi, en 2012 encore, classiquement, les candidats de droite étaient sensés incarner « l'autorité »,  « la sécurité », alors que l'électeur associait davantage aux candidats de gauche les notions de « solidarité, « d'humanisme ». Or, un intéressant sondage réalisé par l'Institut Viavoice et l'agence de communication Wellcom* montre qu'à la faveur de la recomposition politique en cours, les clivages sont en 2017 nettement moins marqués et que les Français ressentent moins le fait qu'un candidat porte particulièrement une valeur donnée, à l'exception de Marine Le Pen, voire d'Emmanuel Macron.

"L'autorité" n'est plus vraiment l'apanage de la droite...

Certes, la notion « d'autorité », avec 44% des réponses, reste la première valeur spontanément associée à la droite, mais elle connaît un net recul par rapport au scrutin de 2012, où elle totalisait 62% des citations. Idem pour la notion de « Sécurité » traditionnellement aussi liée à la droite, c'était le cas à 45% en 2012, et seulement à 37% cette année. La notion de « patriotisme », elle, passe de 43% à 37%. Il est vrai qu'à la différence de 2012 où le candidat Sarkozy martelait tous ces sujets, c'est nettement moins le cas, pour l'instant du moins, avec François Fillon.

... et la "solidarité" est nettement moins associée à la gauche

Mais la gauche non plus n'est pas épargnée par la chute des valeurs qui lui sont associées. Ainsi, la « solidarité » n'est plus considérée qu'à 40% comme une valeur liée à la gauche, en chute de 16 points par rapport à 2012, tout comme « l'humanisme », qui recule de 46% à 34% et la  « générosité » (32% au lieu de 43%). Enfin, cinq autres valeurs qui recueillaient des scores supérieurs à 30% sont maintenant en-dessous : « fraternité », « égalité », « proximité », « équité » et « liberté ». Là, aussi, la déception du quinquennat de François Hollande se fait sentir.

Le Pen associée au "patriotisme" et Macron au "travail"

Si, maintenant, on rentre dans le détail, Il a été demandé aux sondés quelle valeur défendue correspondait le mieux aux candidats. Jean-Luc Mélenchon est ainsi principalement associé aux valeurs de « combattivité » (29%) et d' « humanisme » (29% également). C'est la « solidarité » qui prime chez Benoît Hamon (28%) et "l'humanisme" (22%). Emmanuel Macron porte, lui, de manière très marquée trois valeurs : le « travail » (35%), la « combattivité » (31%) et la « performance » (30%). François Fillon incarnerait davantage la « tradition » (38%), « l'autorité » (34%) et le « travail » (29%).

Enfin, Marine Le Pen est associée fortement à cinq valeurs : « patriotisme » (50%), « autorité » (43%), « tradition » (39%), « sécurité » (37%) et « combattivité » (33%).

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se caractérisent donc par une dynamique d'identification plus forte que les autres candidats. Il n'en reste pas moins que, globalement, les valeurs deviennent davantage transpartisanes. On assiste en fait à une certaine dilution.

*Sondage réalisé du 6 au 9 février 2017 auprès d'un échantillon de 1.017 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2017 à 20:56 :
Leurs seules " valeurs ", enfin pour eux, sont : haine de l'Autre, nationalisme et obscurantisme pour le F-Haine; corruption, mépris, magouilles diverses et variées pour le reste de l'éventail politique.
a écrit le 12/03/2017 à 17:14 :
...Comme l'a dit Hermès Trismégiste au 16ème siècle: «Quod est supius est sicut quod est inferius!» [Ce qui est en haut c'est comme ce qui est en bas]...Est-ce bien le cas en l'ocurrence?..ou plutôt faut-il faire un bon tri?...
a écrit le 12/03/2017 à 8:42 :
Intéressant ce sondage car est absent, l'éthique, la morale, la probité on peut donc considérer que la corruption, la magouille, le mensonge sont l'apanage des politiques. Voilà des considérations qui semblent être la normalité des politiciens pour les citoyens. Pas vraiment une nouvelle les faits actuels et anciens connus au fil des ans montrent que ce n'est plus incompatible aux yeux des français avec la gouvernance. Débute une autre phase le fait aujourd'hui que sous couvert d'un mandat, système créé par les politiques pour les politiques on refuse de se présenter devant la justice montre un nouveau pas franchit par le politique pour considérer que seul le politique est juge de son action. J'attends de voir un avocat contester la convocation d'un citoyen qui pour des raisons soit du besoin de faire vivre sa famille ou d'un emploi indispensable à la sécurité ou autres refuser une convocation et de mettre le dossier devant une juridiction au dessus de celle de notre pays en mettant en parallèle le politique et son utilité réelle, son bilan et le citoyen avec son apport réel au pays. Je rêve de ce bras de fer. J'espère qu'un avocat gonflé jouera cette carte du politique à bilan zéro face au citoyen qui participe à la croissance du pays. Aujourd'hui le pire est dans la politique et cela va crescendo.
Réponse de le 12/03/2017 à 15:48 :
Sauf que ceux qui répondent aux questions des sondeurs ne font que choisir leur réponse parmi des critères suggérés. Il ne faut donc pas en conclure que les critères non cités n'intéressent pas les sondés !!!
a écrit le 12/03/2017 à 8:08 :
nos dirigeants actuel et passe politique ou haut fonctionnaire voir
dirigeants d'entreprise
considérants la difference de salaire entre homme et femme
et ceci depuis la declaration de l'egalite
peut on ou doit on les definir comme des raciste
la reponse est oui
ou demontre nous dans vos actes la regulation
a partir du mois de juin 2017
a écrit le 12/03/2017 à 8:03 :
Il n'y a qu'a lire la presse étrangère (un peu moins servile que la notre ! ) pour connaitre la " valeur " de notre cheptel politique !
Edifiant ......
Réponse de le 12/03/2017 à 20:58 :
Nous avons les politiques que nous méritons, c'est nous qui les élisons.
a écrit le 11/03/2017 à 17:28 :
Si Macro n n'a pas autre chose à nous dire, sinon qu' un soc bobo capitaliste aurait succédé à un autre soc mou scooter-croissant sur les bords de la Seine ou la Marne en quoi êtes vous utile à la France?
a écrit le 11/03/2017 à 16:46 :
c'est curieux, il n'est cité nul part la probité . peut être ne s'agit il pas d'une valeur, simplement un accessoire pour épater la galerie.
Réponse de le 12/03/2017 à 8:09 :
Honnèteté , probité, sincérité , altruisme , désinterèssement ...... et tant d'autres sont des valeurs ringardes et dépassées , laminées par la mondialisation du nivellement par le bas dans tous les domaines
a écrit le 11/03/2017 à 16:23 :
Au titre des valeurs, vous oubliez le recyclage : quand à l'exemple d'Emmanuel MACRON on se fait soutenir par Alain MADELIN, Robert HUE, Corinne LEPAGE, Patrick BRAOUEZEC, François BAYROU... on n'incarne pas le renouveau mais le recyclage.
a écrit le 11/03/2017 à 15:02 :
Les 4 "On" (Fillon, Hamon, Mélenchon et Macron) sont ou peu crédibles ou utopistes. Seule Marine Le Pen paraît plus solide malgré les turbulences politico-jrudico-médiatique et même si sont image d'extrême droite ( assez peu crédible d'ailleurs car beaucoup de ses propositions sont proches de celle du candidat Mélenchon d'extrême gauche) semble de plus en plus diluée. Les sondages ont l'a vu ne sont plus aussi précis qu'il y a quelques années car les sondés sont plus retissants à se faire sonder. Les réseaux sociaux supplantent les médias traditionnels dont les messages sont de plus en plus perçus comme des outils de la propagande des partis traditionnels. Nous vivons donc une époque formidable.
Réponse de le 12/03/2017 à 10:12 :
Avec FILLON ? MACRON ? MELENCHON ou HAMON , on sera toujours marron
a écrit le 11/03/2017 à 12:29 :
Macron est soutenu par Robert HUE, Alain MADELIN, Patrick BRAOUEZEC, Corinne LEPAGE, François BAYROU : c'est le candidat du recyclage des politiciens échoués, pas celui du renouveau...
a écrit le 11/03/2017 à 9:41 :
la droite et la gauche polluent l atmosphere..la catastrophe annoncée apres l Brexit n a pas eu lieu... alors !!!!la FRANCE tient a son identité
Réponse de le 12/03/2017 à 21:03 :
Identité ? Foutaise ! Notre pays a pour origine une mosaïque de peuples et de cultures...relisons l'Histoire de France, cela ne ferait pas de mal.
a écrit le 11/03/2017 à 9:25 :
Les valeurs reconnues des frères jumeaux Macron et Fillon c'est le fric, cumul Rollex et Caviar, plus Foie Gras, écharpes et maroquinerie Louis VUITTON, costumes de grand luxe taillés sur mesure, assistants et assistantes coiffeurs coiffeuses payées au tarif ministériel les accompagnant dans des voitures de luxes et dépenses somptuaires, suites présidentielles pour leurs déplacements en avion et hélicoptères aux frais des contribuables,

l'évasion fiscale massive dans les paradis fiscaux sera la règle de droit, légalisée, pour leurs amis et toute la nasse politicarde qui les suivent tels des clébards affamés,

pour la survie de l'Etat, les pauvres et les miséreux seront impécunieux, Macron et Fillon estiment que la France peut supporter sans peine plus de 1/4 de sa population de pauvres, ainsi la France passerait de 9 millions de pauvres à 18 millions de pauvrfes miséreux

alors ce sont les classes moyennes et les cadres d'en bas qui devront payer lourdement plus d'impôts et se débrouiller pour payer des assurances complémentaires auprès des grands amis historiques banquiers assureurs de Macron et de Fillon
Réponse de le 11/03/2017 à 12:56 :
Aie, aie, aie: Je propose un cachet Xanax en traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes. De plus, il agit également sur la prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique. Allez courage encore quelques semaines!
a écrit le 11/03/2017 à 8:46 :
Pour Macron, c'est assez facile, les valeurs identifiables sont : Socialisme, Fric, esbroufe, théâtre, mondialisation, finance, et dissimulation. Un produit marketing bien frelaté.
Réponse de le 11/03/2017 à 13:20 :
Entièrement d'accord avec vous, Macron pue le fric......
a écrit le 11/03/2017 à 7:50 :
Il me semble que le problème concerne surtout la situation des chomeurs. Pour le régler, il faudrait établir une relation entre le travail et l'énergie. Qui parle de l'énergie? Personne!
a écrit le 10/03/2017 à 22:26 :
Bravo à vous Monsieur Asselineau et à votre UPR pour la constance, la droiture, l'abnégation, et le travail didactique que vous avez fait toutes ces années. Bravo et merci pour nous, les petits, les moins investis, qui ont un représentant et même un défenseur digne de ce nom. Monsieur Asselineau, vous avez fait quelque chose de grand, mais surtout vous l'avez fait avec grandeur et panache. C'est rare et ça restera dans l'Histoire.
Réponse de le 10/03/2017 à 23:36 :
Asselineau l'envoyé spécial de Poutine qui supprime l'Europe et l'Otan. Plus besoin de reconstituer l'URSS avec Asselineau le virus est à l'intérieur !
a écrit le 10/03/2017 à 20:54 :
80 ans de communisme en Union Soviétique n'ont-ils pas suffi pour démontrer que ceux qui se prétendent de gauche n'ont pas de valeurs humanistes ou même de solidarité. Staline, c'était l'humanisme du KGB avec tous les meurtres commis et la solidarité entre les membres de la nomenklatura pour conserver le pouvoir, pour les autres, c'était le désespoir et la peur quotidienne :-)
Réponse de le 11/03/2017 à 0:21 :
C'est sûr.

L'humanisme est évidemment autant de droite que de gauche. Comme disait Giscard à Mitterrand en 1974, la gauche n'a pas le monopole du coeur. Cet article semble dire que les Français son moins sensibles à la manipulation cette année que les précédentes, mais comme il s'appuie sur un sondage on doit hélas en déduire que l'habit continue à faire le moine, en dépit du bon sens.
a écrit le 10/03/2017 à 19:50 :
Les thèmes attachés à Marine LE PEN car il faut rappeler l'attachement familial, sont pour moi : Raciste. Xénophobe. Autoritaire. Faciste. Je suis français et je me sens profondément patriote et pourtant je ne voterai jamais pour le FN. Je refuse catégoriquement que ce partie d'extrême droite qui confisquerait nos libertés s'il était au pouvoir confisque aussi ce mot formidable et les attitudes qu'il engendre: PATRIOTE. Je suis patriote et je déteste le FN et ses idées.
Réponse de le 11/03/2017 à 11:32 :
Dommage pour ma Marine une vraie patriote SVP votez pour elle merci de tout coeur
a écrit le 10/03/2017 à 18:48 :
l'histoire recente etait peuplee d'humanistes qui ontt massacres des millions de gens en se faisant quand meme appeler ' petit pere (des peuples) Noel ' ou autre
margot honecker etait d'ailleurs tellement humaniste que les gardes frontieres devaient mettre une balle dans le dos des gens qui fuyaient les paradis humanistes pour vouloir vivre dans des pays ' qui n'avaient rien d'antiliberal'
humaniste, on sait ce que ca veut dire
a écrit le 10/03/2017 à 18:38 :
Il y a une différence entre Patriotisme et Nationalisme...qui n'a pas échappé au Front National. Sinon il s'appellerait le FP, le Front Patriotique. Patriote, c'est un peu daté!
National, Nationalismus: Meine Nation, mein Volk, meine Grenze, ça a quand même une autre gueule, ça sonne clair et fort l'ordre et la sécurité. Hé oui, le Nationalisme c'est la guerre et quiconque pense mettre un bulletin FN dans une urne devrait réfléchir plusieurs fois. Il est aussi vrai que pour réfléchir, il faut être équipé d'un cerveau et avoir suivi un minimum l'éducation (dont entre autres les cours d'histoire) dispensée par l'Ecole de la République. La peste brune, noire, bleu/blanc/rouge est une pandémie qui fait en général beaucoup de victimes , qu'il est difficile de combattre, comme Ebola, la grippe aviaire, le régime Nord-coréen, la Financiarisation de l'économie, les GAFA, la NSA, la CIA etc...
Réponse de le 11/03/2017 à 8:54 :
Même si je ne suis pas l'un de ses partisans, cela me démange de vous conseiller de lire l'ouvrage mein Kampf de Marine Le Pen, vous avez raison de dire qu'elle se démarque des autres gesticulateurs grandiloquents de gauche, du centre et de droite.

En considérant que sa chemise brune ou noire ne veut rester qu'un simple bulletin de papier, observons bien que c'est une candidate qui propose le recours au questionnement de la nation par référendum et le référendum d'initiative populaire avec 500 000 signatures ; chose tellement absente des programmes de ceux qui nous baladent de calamités en calamités depuis un demi-siècle.
Lorsque vous aurez fait un holdup sur un parti et que vous l'aurez gagné en modifiant sa ligne, à moins que vous n'y perdiez l'existence, n'attendez pas non plus trop longtemps pour changer son nom ou vous risqueriez de vous faire passer pour ce que vous n'êtes pas.

Mais vous avez des excuses, sans faire ni rapprochement ni comparaison, Mitterrand avait bien accusé De Gaulle d'être un dictateur putschiste alors que le premier avait ordonné une fusillade meurtrière de civils et le deuxième avait interrogé le peuple à plusieurs reprises et instauré le suffrage universel.

Manifestement votre intelligence supérieure reste scotchée sur le simulacre de démocratie dans lequel nous vivons en refilant un chèque en blanc tous les cinq ans à des apparatchiks ainsi que sur les sinistres bienfaits de l'UE supranationale, de l'ultra libre échange et de la mondialisation qui nous ont presque totalement désindustrialisé.

Je vais tout de même vous remémorer la vision historique du co-fondateur de l'Europe des années 1950 et reproduire ce que j'écrivais il y a peu.
Un cerveau parfaitement apte à fonctionner devrait comprendre non seulement les mots mais aussi leur philosophie.

….................
Natif du milieu du siècle dernier, j'ai vécu les chantiers et les carences de l'après guerre, les trente glorieuses, et enfin la rapide transformation qui nous a amené à la calamité d'aujourd'hui. J'ai assisté à l'évolution économique qui a cheminé de l'économie dirigée à l'économie de marché avant de devenir la pire de toutes, une économie exclusivement boursière et financière, au point où même les aliments de base font l'objet de spéculations internationales. Aujourd'hui tout est financier et boursier capitalisable, l'humain n'a plus sa place. Ah si la finance et la bourse pouvaient se passer totalement des hommes, que de richesse les argentiers pourraient ensevelir dans les profondeurs insondables de leurs poches !

Un pouvoir qui a été abandonné à ce modèle d'Europe construit en opposition avec celui dans lequel les peuples veulent vivre autant qu'en opposition avec ce que visionnait l'un de ses fondateurs, à savoir le Général De Gaulle, c'est à dire une Europe des peuples, pas un conglomérat sans identité ressemblant à une vinasse de nulle part.

Voici ce qu'il disait en 1953 :

« La réalité est que l'Europe se compose de nations. C'est à partir de ces nations qu'il faut organiser l'Europe.
Sur la base de cette alliance, il faut bâtir une Confédération, c'est à dire un organisme commun auquel les divers Etats, sans perdre leur corps, leur âme, leur figure, délèguent une part de leur souveraineté en matière stratégique, économique, culturelle. »

Il complétait en 1963 avec ceci :

« Tout système qui consisterait à transmettre notre souveraineté à des aréopages internationaux serait incompatible avec les droits et les devoirs de la République française. Mais aussi, un pareil système se trouverait, à coup sûr, impuissant à entraîner et à diriger les peuples et, pour commencer, le nôtre, dans des domaines où leur âme et leur chair sont en cause. Cette abdication des Etats européens, en particulier de la France, aboutirait inévitablement à une sujétion extérieure. C'est, d'ailleurs, pour éviter une telle inconsistance et, de ce fait, une telle dépendance, que nous tenons à voir l'union de l'Europe constituée par des nations qui puissent et veuillent réellement lui appartenir. »

Jamais, au grand jamais il n'a été question de fédéralisme et de supra-nationalisme dont il ne voulait surtout pas et que ses successeurs ont engagé en nous le dissimulant, car je ne les ai jamais entendu dire que la France devait disparaître dans un melting-pot sans identité et sans âme.
…................

Après cela pouvons nous compter sur votre intelligence et votre culture pour nous citer le nom des candidats qui veulent rétablir l'équilibre que De Gaulle voulait instaurer avec la 5° République, à savoir l'exacte égalité des souverainetés populaire et représentative, autrement dit un référendum qui deviendrait obligatoire pour un grand nombre de sujets ? Le nom de ceux qui veulent revenir à une Europe des peuples, c'est à dire Confédérale et non Fédérale ?
a écrit le 10/03/2017 à 18:01 :
Ce qui se passe ressemble fortement à un changement de système de résonance.

Une planète qui fait deux tours autour de son astre mais non stable, dans un système accélérant ou décélérant, évoluera vers un autre système stabilisant. C'est Mathématique.

En politique nous somme dans une transition vers un système à 3 temps. Après l'alternance, il est probable que nous nous stabilisions vers un système à 3 partis majoritaires. Mathématiquement parlant, soit le PS et les républicains évolueront soit, ils disparaitrons pour n'être plus que des échos fractales insignifiants.

Je ne sais pas si c'est clair mais ce qu'il se passe en ce moment est mathématiquement explicable.
a écrit le 10/03/2017 à 17:47 :
Mains propres tête haute!. Tou(te)s patriotes sont derrière Marine
Réponse de le 10/03/2017 à 18:51 :
@en marche ou en crève
Je pense que vous confondez Patriotisme et Nationalisme. C'est toute l'ambiguité du FN qui ne s'appelle pas Front Patriotique.
Tête haute... et coups de menton, au FN "ils" savent faire. Pour les mains propres... Il y a des certitudes qu'elles ont trempées dans des pots (pour être gentil) de "confiture". Mais je suppose qu'à l'instar des intégristes Fillonistes vous ne voulez pas en entendre parler, que ce sont des "coups montés", des complots, des accusations de journaliste, d'une ingérence de la justice. Faites une petite expérience, réécoutez un discours de Madame LePen, (pas pour le fond, vous êtes convaincu), mais le ton avec lequel elle s'adresse à "son" public, à "vous" ça SONNE FAUX et personnellement je n'accepte pas qu'on me parle sur ce ton.
Réponse de le 10/03/2017 à 21:22 :
@valbelyonne Pardon mais,ma conception de la démocratie n'est pas celle là. Tout au moins pas celle déclamée par les socs encartés ni par les boboboys et bobocougars de type macro n
a écrit le 10/03/2017 à 17:44 :
Quand on voit FF pris en otage par Sarko , une raison de plus de ne pas voter pour M. Penelope .Loser un jour , loser toujours .
a écrit le 10/03/2017 à 16:46 :
"Ainsi, les candidats de droite sont nettement moins associés à la valeur "autorité" et ceux de gauche à celle de "solidarité"

On y presque on y presque à la vérité, à savoir que ces candidats ne sont que des clones et que seul le néolibéralisme est leur dogme ce qui fait qu'en effet les gens ne leur apporte pas grande valeur.

On est à deux doigts là il manque juste la volonté de s'opposer à la rédaction en chef. N'oubliez pas que le premier parti de france n'est pas professionnel, il est ultra dominant depuis de nombreuses années et se nomme l'abstention.

En ne parlant que des candidats médiatiques vous ne faites systématiquement parler qu'une minorité de l'électorat qui ne peut donc pas être représentative de quoi que ce soit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :