Allemagne : les entrepreneurs immigrés ont créé 2 millions d'emplois

 |   |  267  mots
Un coiffeur turc dans le quartier de Little Istanbul à Cologne en 2013.
Un coiffeur turc dans le quartier de "Little Istanbul" à Cologne en 2013. (Crédits : Reuters)
Une étude réalisée entre 2005 et 2014 montre que les entrepreneurs d'origine étrangère sont de plus en plus nombreuses à diriger des entreprises.

La Fondation Bertelsmann a publié jeudi une étude sur la proportion des emplois dus aux entrepreneurs d'origine étrangère, définis comme étant ceux possédant un passeport étranger ou ayant au moins un parent étranger (soit 20% de la population allemande). En 2014, l'Allemagne comptait 709.000 dirigeants d'entreprises dans ce cas. En comptant leurs salariés, la fondation estime qu'ils génèrent deux millions d'emplois, soit 5% des actifs du pays.

Depuis 2005, ce nombre d'emplois générés a augmenté de 32%, alors que dans le même temps, la hausse du nombre de personnes d'origine étrangère en Allemagne n'a progressé que de 9%. Les immigrés ont donc une forte propension à se mettre à leur compte, et pour la fondation Bertelsmann, c'est une bonne nouvelle : "Les entrepreneurs d'origine étrangère apportent une contribution précieuse à l'emploi et à la dynamique économique de l'Allemagne."

Loin des clichés

De plus, ces entrepreneurs ne se concentrent plus dans le secteur des bas salaires, tels que les épiceries ouverte 24 heures sur 24. Pour preuve, en 2005, 38% des entrepreneurs ayant des origines étrangères travaillaient de le commerce de détail ou l'hôtellerie-gastronomie. Cette proportion est tombée à 28% en 2014, signe que les chefs d'entreprise se tournent vers les services à plus forte valeur ajoutée et vers le secteur industriel.

Cette étude paraît alors que l'Allemagne doit intégrer de plus en plus de migrants - environ un million sont arrivés rien qu'en 2015. Elle suggère que l'entrepreneuriat peut être un moyen d'intégration et d'ascension sociale, dans un marché du travail souvent très attaché aux diplômes et aux titres.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2016 à 9:20 :
Peut être serait il bien de parler de la création d'entreprises et d'emploi des immigrés en France non, avec quelques recherche vous devriez y arriver M. le journaliste !
a écrit le 12/08/2016 à 14:29 :
je cite l'avis de Thierry Curty sur son scoop.it, qui met tout ca en perspective. étant marié à une entreprenante imigrée qui défend autant lses communistes génocidés que la libre entreprise des petites gens, j'ai un point de vue assez personnel aussi...

http://www.scoop.it/t/le-monde-en-chantier/p/4067488107/2016/08/12/allemagne-les-entrepreneurs-immigres-ont-cree-2-millions-d-emplois
"Thierry Curty's insight:
Depuis le temps que je dis que l'immigration, en France, c'est 0.2% de la population annuellement, 7.5% au total, 11% des créations d'entreprises, 25% des nouveaux emplois et 9% du PIB.

Les immigrés sont des gens naturellement courageux et entreprenants fortement générateurs de richesse. Il faut bien comprendre que si chez nous l'emploi provient de l'industrie, des services, ce n'est pas le cas dans leurs pays où on l'on vit du commerce, de l'artisanat. Les industries et les services sont très rares en Syrie, Afghanistan, Mali ou Azerbaïdjan. Ce sont des sociétés de prestataires, les gens louent leurs capacités ou leur force de travail. Mais l'essentiel de la population est indépendant.

L'entrepreneur mondial de l'année 2015 est français, émigré d'origine syrienne, Mohed Altrad, fondateur du groupe Altrad, 17'000 employés dans des dizaines de pays. A lui seul ce type a crée suffisamment de richesse pour accueillir dix fois les réfugiés des trois dernières années jusqu'à la fin de leurs jours.

La multiculturalité, source essentielle de diversité de spécialisations, est un des vecteurs d'appréciation d'une civilisation.

D'un côté on a une civilisation primitive où tout le monde fait les mêmes choses, les femmes ont des préoccupations de femmes les hommes des préoccupations d'hommes. Et ce peu importe ce pour quoi ils sont les meilleurs. Le mauvais agriculteur mais bon chasseur et piètre potier, fait de la poterie, chasse et cultive comme le bon agriculteur excellent potier mais piètre chasseur.

Au milieu, on a une civilisation pré-moderne où les femmes ont des préoccupations individuelles de femmes et les hommes des préoccupations individuelles d'hommes.

Au bout on a une civilisation évoluée où les spécialisations sont innombrables, individualisées, hétérogènes. Chaque compétence diverse est évidemment une richesse. D'avoir un biologiste hindou est une richesse, d'avoir un canneur de chaises malien aussi.

Une société évoluée est une société optimisée, diversifiée, hautement spécialisée, où chacun fait ce pour quoi il est le meilleur. "

a noter que je pourrais en dire plus, mais en france, travailler, entreprendre, résoudre la crise du logement, du chommage, faire de la croissance , c'est un illégal.

en tout cas, pour certains en france, c'est le bonheur, pas de crise du logement même si c'est pas toujours spacieux, pas de crise du chomage, même s'il faut travaller dur, pas de crise économique, même s'il faut avoir du courage et de l'imagination.

Il y a des gens qui abusent de notre système de protection sociale autor de moi, oui, des Français. c'est là qu'il faut regarder, et pas non plus leur jeter la pierre, parce que ici tout est interdit (réglementé avec des règlement ou il faut 10 juristes et 20 experts pour respecter) quand il s'agit d'entreprendre
Réponse de le 13/08/2016 à 17:33 :
Sauf que le français en a marre de créer de la richesse pour que les autres en profitent. J'ai connu un entrepreneur étranger à qui j'ai signalé qu'il risquait d'avoir des problèmes s'il ne respectait pas la législation française. Il m'a répondu qu'il rentrerai dans son pays le jour ou ça arriverait, car son argent est déjà rendu là-bas... Un français n'a pas les mêmes opportunités car il a l'obligation de déclarer ses comptes à l'étranger, entre autres. Dire qu'un français profite d'un système de protection social pour lequel il a payé est un peu fort. Un étranger qui prends des parts de marché à un entrepreneur français en faisant du dumping, c'est pas profiter ?
a écrit le 12/08/2016 à 12:21 :
Combien d'emploi créés par des non- européens ?
a écrit le 12/08/2016 à 0:24 :
Quand va t-on stopper cette saignée, cette concurrence déloyale ?
a écrit le 11/08/2016 à 19:29 :
Il suffit de taper " Fondation Bertelsmann " sur un moteur de recherches pour tomber sur un article de Alterinfo datant de 2009 expliquant très bien ce qu'est cette fondation !

Et dedans on trouve, je cite :

" Celle-ci a vu le jour en 1977. Ses objectifs sont clairs. Il s'agit d'œuvrer dans trois domaines : la construction européenne, le renforcement du partenariat transatlantique et élaborer une politique au Proche-Orient subdivisée en deux parties ; Israël et le monde musulman. "

Ainsi que :

" Pour ses promoteurs, il s'agit de favoriser l'émergence d'un immense bloc euro-atlantique prolongé jusqu'à l'État d'Israël. Il va de soi qu'une même organisation politique, économique, militaire et philosophique doit structurer cette immense architecture au sein de laquelle le monde musulman doit s'adapter. C'est tout l'enjeu des « Discussions de Kronberg » (Kronberger Gespräche) qui animent les travaux de la Fondation Bertelsmann. "

Le mot de la fin :

" Finalement, les travaux de la Fondation Bertelsmann accompagnent et renforcent les ambitions d'une gouvernance mondiale politique, financière et monétaire dont le coup d'envoi officiel fut lancé lors du Sommet du G-20 à Londres en avril 2009. "
a écrit le 11/08/2016 à 16:02 :
Pourquoi citer une obscure fondation Bertelsmann, probablement financée par le patron de presse du même nom, et pas l'étude de l'OCDE :
http://www.economiematin.fr/news-cout-immigration-france-ocde
a écrit le 11/08/2016 à 15:52 :
En effet vous les embêtez bien là nos trolls d'extrême droite ils ne savent plus trop comment tourner le truc, merci donc pour cette information.

L'Allemagne est vieille elle a besoin de sang neuf et de nombreux étrangers quittent leurs pays dévastés par la guerre ou autres fléaux et ont besoin d'une patrie pour se reconstruire, je trouve le contrat plutôt équilibré pour ma part.

Et plus on est vieux plus on a peur de perdre ce que l'on a et plus la paranoïa se développe le seul bémol étant que le néolibéralisme utilise toutes les ruses pour exploiter les gens et s'abat bien plus facilement sur les personnes fragiles, donc ces immigrés doivent bien souvent traverser l'enfer pour y arriver, même si du coup ils sont forcément bien plus combattifs que les autres mais également plus dociles à accepter l'inacceptable ce qui n'est pas une critique de part ce qu'ils ont vécu c'est bel et bien logique.

Donc l'immigration arrivera peut-être à nous sauver de l'extrême droite mais par contre pas du néolibéralisme, d'un autre côté il serait temps que nous nous bougions les fesses pour cela.
a écrit le 11/08/2016 à 15:29 :
20% 'd'étrangers" ont crée 2 millions d'emplois en 10ans! Incroyable, le peuple "uber alles" n'arrive donc plus ni à faire des mômes, ni des moteurs trafiqués mais en plus ils ne savent même plus bosser. Le grand remplacement a déjà commencé outre Rhin ?
Réponse de le 11/08/2016 à 16:57 :
avec un fil de commentaires de cette qualité il était évident que cela devait se finir par "le grand remplacement".

C'est pitoyable.

Mais la responsabilité incombe d'abord et toujours aux modérateurs les gars, des fous furieux il en existera toujours, est-ce une raison pour les laisser divaguer ?

Vous répondez par oui donc, je pense que non puisque ils sont loin de faire la majorité se multipliant en pseudonymes car n'ayant que ça à faire de leurs vies, non seulement vous ne les aidez pas à se sortir du trou dans lequel ils s'enterrent mais en plus je ne vous dis pas l'état désastreux du forum après qu'ils soient passés par là.
a écrit le 11/08/2016 à 14:36 :
Pour la deutsche bank c est 200millions de syriens qu il faut importer.
a écrit le 11/08/2016 à 14:11 :
Propagande quand tu nous tiens. L'Allemagne a besoin d'étranger (ou plutôt de sang neuf, qu'il soit étranger ou non peu importe, c'est juste plus accessible) mais faut-il encore faire passer l'idée aux autochtones.

On explique donc que les "étrangers" (cf. leur définition) créent des emplois. Tout va donc bien puisque l'une des peurs de l'autre est économique (eh oui ils prennent nos emplois, en plus de nos femmes évidement... Enfin c'est connu hein...). Le peuple peut donc dormir tranquille car si c'est bon pour l'économie c'est bon pour lui.

Sauf que cela ne veut pas dire grand chose en l'absence d'analyse plus fine et qualitative. Si ces emplois répondent, par exemple, à des besoins existants n'auraient ils pas été créés par d'autres ? Cela n'enlèverait-il pas toute la logique de ces analyses ? Cela irait peut être même jusqu'à offrir des argumentations contraires.

Attention cela n'enlève rien à personne (et surtout pas à ceux qui créent leurs emplois !) mais cette façon de manipuler les esprits, nouvelle après nouvelle, sujet après sujet, devient de plus en plus insupportable. Amis journalistes il faudrait sans doute revenir à votre métier premier: informer / décrypter / commenter au lieu de reproduire des messages pensés par d'autres... Ce sujet n'en est qu'un exemple parmi d'autres. Certains préparent subtilement leurs agendas quand d'autres, parfois en toute bonne foi, le font avancer. Triste époque.
a écrit le 11/08/2016 à 13:54 :
si le message c'est d'expliquer que les millions de ""syriens"" qui arrivent en Allemagne vont creer encore plus d'emplois.........
( et dont on s'est rendu compte ex post qu'ils n'etaient ni syriens ni refugies de guerre, mais que daesh a bien gagne sa vie a la vente des passeports...)
oui y a bien des medecins des ingenieurs et des informaticiens, c'est sur, la majorite n'a pas le niveau de qualif requis en allemagne, alorsz on rigole a l'idee de voir les propagandes se retourner
c'est un peu comme la france, on finit par se demandert si in fine hollande n'a pas ete paye par le pen pour la faire elire en 2017
a écrit le 11/08/2016 à 13:39 :
Par la force des choses, les immigrés créent leurs propres emplois, parce que probablement, leurs dplômes et leur expérience professionnelle ne sont pas reconnus. En revanche, je doute qu'ils créent des emplois POUR les Allemands. Le même phénomène existe au Canada et on a des quartiers où resident des communautés spécifiques (pas seulement le quartier chinois par exemple). Globalement, s'ils paient des impôts, il est évident qu'ils contribuent tà l'économie du pays. Je dis bravo à ces gens, mais je pense que l'article a pour objectif de nous dire que les immigrés doivent être accueillis à bras ouverts. Ce à quoi je réponds qu'ils sont en effet une manne quand ils apportent une plus-value, mais un boulet quand ils viennent pomper les ressources du pays :-)
a écrit le 11/08/2016 à 13:37 :
Et c'est ainsi que l'Allemagne va surmonter le dangereux vieilissement de sa population, et larguer plus encore la misérable, et mourante " france ", en différentiel de P.I.B. En comptes publics et extérieurs.
Réponse de le 11/08/2016 à 17:21 :
Le boulet pour la France ce sont les 6 millions de fonctionnaires qui ruinent le pays payés à rien faire et en sur effectifs. ...........
a écrit le 11/08/2016 à 13:28 :
L'article montre le côté positif mais on peut aussi voir le côté négatif, Si cette population représentant 20% de la population totale génère 5% d'actifs, ça veut dire que le reste de la population (80%) génère 95 % d'actifs soit près de cinq fois plus (95/5)/(80/20). On pourrait donc dire que ces 20 % génère 5 fois moins d'actif que la population locale en étant plus objectif.
Réponse de le 12/08/2016 à 9:36 :
Votre raisonnement, j'espère, ne trompe personne! L'étude se concentre sur la capacité à "générer" des emplois, d'où le fait qu'elle évoque les dirigeants d'entreprise immigrés.
Les 80% restants ne "génèrent" pas tous des emplois, puisque la majorité est composée d'employés et non de dirigeants.
a écrit le 11/08/2016 à 13:22 :
Oui, oui, à la gare de Cologne aussi...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :