Allemagne : une croissance record de sa population en 2015 due aux migrants

 |   |  354  mots
L'Allemagne a connu une hausse démographique exceptionnelle en 2015 avec l'arrivée des réfugiés.
L'Allemagne a connu une hausse démographique exceptionnelle en 2015 avec l'arrivée des réfugiés. (Crédits : Crédits :Bwalg/ Wikimédia Commons/ CC)
Sans l'arrivée massive de réfugiés, la plupart venus de Syrie, d'Irak ou d'Afghanistan, la population allemande aurait régressé, selon l'Institut Destatis.

L'Allemagne a enregistré en 2015 la plus forte croissance de sa population depuis la réunification. Dans un communiqué, l'Institut des statistiques Destatis a publié ces chiffres consolidés qui rappellent que l'afflux de près de 1 million de migrants a permis cette hausse record.

L'Allemagne comptait 82,2 millions d'habitants à la fin de l'an passé, soit une hausse de 1,2% ou de quelque 978.000 personnes par rapport à 2014. Le pays n'a pas encore retrouvé son niveau de 2002. Depuis la réunification de la RFA et de la RDA, il s'agit d'une hausse record comme l'illustre le graphique ci-dessous. L'Institut précise que "c'est la croissance de population la plus élevée depuis 1992, qui avait atteint à l'époque 700.000 personnes."

La part des étrangers dans la population en hausse

Quelques 8,7 millions d'étrangers résidaient dans le pays fin 2015, une hausse de 14,7%, et 73,5 millions d'Allemands (-0,2%). Sans l'arrivée massive de réfugiés, la plupart venus de Syrie, d'Irak ou d'Afghanistan, la population allemande aurait régressé, selon l'Institut.

Le graphique ci-dessous permet d'observer que la part des étrangers dans la population allemande a dépassé la barre des 10 %, un niveau jamais atteint depuis la réunification.

Malgré cette récente hausse, le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) outre-Rhin reste négatif. Selon les derniers chiffres de l'Ined, l'Allemagne comptait 5,091 millions naissances pour 5,22 millions décès. Cette situation amène à penser que le problème démographique en Allemagne est loin d'être résolu.

Un défi pour l'intégration des réfugiés

Outre l'accroissement démographique rendu possible par ce flux de réfugiés, la question de leur intégration reste au centre des débats sur le plan économique notamment. Une étude de l'OCDE publiée en 2016 sur la situation économique de l'Allemagne rappelait justement que si l'arrivée de ces réfugiés pouvait représenter un fort réservoir de main d'oeuvre pour le pays, leur accueil et leur intégration pouvaient engendrer des dépenses supplémentaires "qui pourraient aller au-delà de ce que permet l'actuelle marge de manœuvre budgétaire".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/10/2016 à 13:19 :
Migrants , oui migrants , ou sont les femmes, chaque bus est rempli d hommes , que des hommes". A la question d un journaliste, vous avez quitté votre pays a cause de la guerre ? Oui cela devenait trop dangereux pour nous .... les bombes évitent femmes et enfants depuis quand ? Combien de femmes et enfants a la jungle de calais, sur 7000 personnes .expliquez moi . Un journaliste peut il me donner c ette information.
a écrit le 30/08/2016 à 17:20 :
On ne peut pas rattraper en 1 an, des années de baisse
a écrit le 30/08/2016 à 15:01 :
En France, on n'a pas encore constaté cela, mais par contre on a constaté l'explosion des dépenses de l'AME (aide médicale aux étrangers sans papiers)... L'Espagne a été confrontée naguère à ce problème alors qu'elle avait un système proche du notre, nous pourrions peut être nous en inspirer pour circonscrire ce budget ?
a écrit le 30/08/2016 à 12:43 :
Vous avez dit bizarre. Au lieu d'importer de la main d'oeuvre pas cher par le biais des migrants qui normalement plutôt ou plu tard devrons retourner dans leur pays, au lieu de servir de chair a canon (pardon chair a travailler pour 1€ l'heure), il faudrait mieux s'occuper de la politique familiale afin que l'Allemagne gagne en croissance da la population en interne plutôt que d'importer une main d'oeuvre qui a terme risque de mettre a mal l'équilibre de la population Allemand. Il y a déjà 4 000 000 des turcs on partie nationalisé (turco-allemand) qui eux n'ont pas du tout abandonné leur habitudes d'origine turc (mariages force en pagaille, musulmans strict sinon radical ou extrémistes etc..) et je peut vous dire que la France a une population d'immigrés relativement civilisé par rapport a l'Allemagne.
a écrit le 30/08/2016 à 9:13 :
Pourquoi une baisse aussi brutale en 2011 ?
a écrit le 30/08/2016 à 8:42 :
En principe quand il y a dénatalité c'est que le milieu n'est pas favorable a la croissance démographique. En Allemagne il semblerai qu'ils aient des oursins dans les poches!
A moins que l'histoire passé ne les hantes!
a écrit le 30/08/2016 à 8:39 :
Certaines études statistiques avaient prédit que 50% de la population allemande serait musulmane en 2050, et c'etait avant l'ouverture des frontières aux migrants économiques de 2015...
Avec un million de musulmans par an en Allemagne (Marocains, algériens, soudanais, Iraniens, et accessoirement syriens) on peut parier que ce chiffre sera atteint bien plus tôt (2025 - 2030)
Bonne chance à ceux qui veulent acheter du Deutsch qualitat
a écrit le 30/08/2016 à 8:33 :
Cette affaire a montré la faillite de l'Europe et de la faiblesse de notre président Hollande qui s'est effacé derrière Merkel et l'a laissé agir presque seul (je me souviens de la réaction hostile de Vals mais Hollande je ne l'ai pas entendu). Si cela constitue un acte qui peut sembler humanitaire et sert les intérêts économique Allemands. Accepter des réfugiés en masse c'est alimenter une pompe qui est incontrôlable ...
Il fallait agir avec un agrément commun de tous les pays européen. Avec un contrôle sévère des flux. Dans le flot des réfugié, il n'y a pas que des réfugiés politique mais beaucoup de famille qui cherchent simplement à avoir une vie meilleure pour leur famille (fuir des pays en guerre ça parait normal...). Dans la même situation, en ayant connaissance d'une possibilité de vie meilleure en Europe (et de l'ouverture des vannes ...) on se poserait tous la question d'immigration quitte à se mettre en danger. Les premières conséquences .... Déstabilisation des relations avec la Turquie, difficultés en Grèce, Italie bien plus forte qu'à Calais... Vote du Brexit en Angleterre, alimentation des partis d’extrêmes droites... Pour répondre à "Elu PS" plus bas "s'ouvrir aux réfugiés" c'est alimenter des naufrages de masse, de la souffrance pour beaucoup de familles et des conflits dans nos pays : ce n'est surement pas LA SOLUTION !!
a écrit le 30/08/2016 à 7:19 :
On constate le mal qu'à fait l extrême droite à notre tradition historique et à nos mentalités. Pourtant, la France est vide comparée aux Anglais, Allemands ou Italiens, nous n'avons jamais retrouvé notre place depuis les guerres napoléoniennes. Merkel réussit une pierre deux coups, tandis que nous nous tirons une nouvelle balle dans le pied. Nos esprits rabougris ne voient plus que les contraintes et plus les opportunités, résultat croissance plus molle décennie après décennie. Les Anglais ont "repris le contrôle" et nous on veut garder notre "identité nationale", ça fleure bon le c'était mieux avant. Ce qui a déjà commencé et va s'accélérer c'est la fuite de nos diplômés et jeunes en général, car à quoi bon rester dans un pays qui se racornit? L extrême droite c'est le suicide.
a écrit le 29/08/2016 à 21:14 :
Et le ratio homme/femme ? car les réfugiés sont en majorité des hommes...rarement de femmes et d'enfants alors qu'il faudrait les accueillir bras ouverts contrairement à d'autres ! cela ne risque t-il pas de créer un déséquilibre hommes/femmes ?
a écrit le 29/08/2016 à 20:13 :
En dehors de la croissance recrue de la population, il y aura aussi une grande croissance des mosquées.
a écrit le 29/08/2016 à 19:17 :
J'étais naïve, je croyais que l'Allemagne accueillait les réfugiés dans un but humanitaire, eh bien non je m'aperçois que ce n'est qu'une façade, par derrière cette façade il y a des considérations économiques. Cependant cet article ne me convainc pas car il ne précise pas dans quels secteurs ces réfugiés ont été recrutés? N'est-ce pas dans les secteurs sous-qualifiés et mal payés que les Allemands dédaignent ? Cet afflux de migrants serait alors une aubaine pour le patronat. Enfin je me pose d'autres questions : en quoi une croissance de la population est-elle une richesse de nos jours ? Je rejoins en cela JC et mandrake (sur ce site), les réflexes mentaux associant la richesse d'un pays à une hausse de population me paraît complètement dépassés. Enfin pourquoi les Allemands n'ont-ils pas réfléchi à leur déficit démographique (s'ils estiment que c'est un problème) avant l'arrivée de ces migrants et envisagé d'autres mesures sans attendre que des pays en guerre leur fournissent ce dont ils ont besoin ?
Réponse de le 29/08/2016 à 21:54 :
D'aprës une publication officielle récente, 70% des refugiés ont l'age apte pour travailler, mais 10% seulement ont une formation adéquate pour travailler en Allemagne. La scolarisation des enfants refugiés - il y a environs 60.000 mineurs non accompagnés - et la formation professionelle des réfugiés non-qualifiés sera coûteuse, longue et d'un succès incertain.
Réponse de le 29/08/2016 à 22:39 :
J'appel cela de la "déportation humanitaire". Les allemands ont recyclé une vieille idée des années 40... Si la croissance démographique était un signe de richesse, l'Afrique devrait être en tête des pays riches.
Réponse de le 30/08/2016 à 10:04 :
A l'heure actuelle, l'accueil des réfugiés demande des milliards d'investissement qui ne se traduiront pas en retour sur investissement pour de très nombreuses années. En effet, 20% sont analphabètes et 60% difficilement intégrables dans le milieu professionnel. Par ailleurs, les problèmes sociaux-culturels sont tels qu'il est à craindre que l'Europe ne soit pas en mesure de relever le défi !
a écrit le 29/08/2016 à 16:10 :
La hausse de la population est présentée comme un fait positif, une victoire..?
En quoi la hausse de la population peut-elle être un fait positif ? Il ne s'agit pas de générer une hausse pour de la hausse, mais bien d'avoir une population de qualité pour assurer l'avenir du pays.
Le vrai remède contre la dénatalité Allemande serait nue politique d'aide à la natallité, politique absente en Allemagne
Réponse de le 29/08/2016 à 17:10 :
Politique d'aide à la natalité absente en Allemagne, effectivement.
Mais comme par hasard mise en danger en France....
Vive l'Europe et le nivèlement par le bas !
a écrit le 29/08/2016 à 15:18 :
Le manque de natalité se trouve dans plein de pays industrialisés et l'Allemagne n'occupe pas las première place. Y a-t-il une correlation avec la croissance atone dans ces pays et en particulier le chômage des jeunes?
a écrit le 29/08/2016 à 13:38 :
On disait d'Allemagne fichue à cause de la baisse et le vieillissement de sa population.
Les prophètes vont devoir revoir leur copie !
a écrit le 29/08/2016 à 13:35 :
Bon courage et bienvenu au club du vivre ensemble.
a écrit le 29/08/2016 à 12:25 :
La fin justifie les moyens.
La petite photo émouvante du (des) mois d'Aout à certainement jouer un rôle dans l'acceptation de ce "remède" à la dénatalité. Et espérons que Turcs et Syriens sauront rester ami sur le territoire Allemand.
On verra quel chemin suivront les Anglais, mais être un peu plus fermé et parier sur la domotique et l'automatisation pourrait avoir les même effet positif, sans les inconvénients.
a écrit le 29/08/2016 à 12:03 :
Quand ils réclameront de pouvoir pratiquer leur religion en tous lieux et feront dans l'ostentatoire, ils regretteront cette immigration qui place la religion au-dessus de tout.
Un récent sondage réalisé par Jeune Afrique le démontrait. Différence essentielle entre l'occident et ces pays.
L'immigration turque a récemment organisé des manifestations pro-Erdogan pour influence A MERKEL, preuve que l'intégration ne fonctionne pas.
Réponse de le 29/08/2016 à 20:16 :
Je viens de mettre un commentaire qui se rapproche beaucoup de ce que vous pensez.
a écrit le 29/08/2016 à 11:31 :
si vous voulez encore plus de croissance comme ca il suffit que l'etat allemand offre deux ou 3 mercedes a chaque habitant du tiers monde
il faudra tellement d'investissements a Mercedes et BMW que forcement ca fera de la croissance
la realite est bcp moins rose et si vous n'etes pas convaincu, faites un tour en Allemagne et discutez un peu a droite et a gauche...
vous serez surpris!
a écrit le 29/08/2016 à 11:04 :
Les allemands vont-être obligés de remplacer la bière par le thé à la menthe, les temples
par des minarets , tout change.
a écrit le 29/08/2016 à 10:45 :
La générosité allemande de façade est en réalité une réponse politique à la demande du grand patronat allemand de trouver des bras pour ses industries.
Mais en croyant défendre ses intérêts nationaux elle introduit des risques énormes pour la cohésion de la nation allemande, sans parler de la déstabilisation des frontières européennes.
Les grands industriels d' avant guerre avaient fait la même erreur d' expansion a tout prix et de domination des marchés pour satisfaire l' orgueil national.
Réponse de le 29/08/2016 à 12:28 :
Surement, d’autant que la piste Ukrainienne ne semble pas donner le résultat escompté !
a écrit le 29/08/2016 à 10:26 :
Vieille chimère d'un autre age "la natalité" ! souvenir d'une époque ou l'on pensait que les enfants paieraient les retraites des parents ! En 2016, les gens normaux ont bien compris qu'il n'y aurait plus de places pour tout le monde (automatisations, robotiques, domotiques, Internet ...) mais on continu fièrement à affirmer cette adage populaire bien incrusté dans le mental ! on retrouve donc le classique "la population Allemande (ou x) aurait baissée" ET ALORS ! avec cette stratégie de migration massive et non intégrable l'Allemagne vient de régler son problème de natalité, ils peuvent dormir tranquille, mais au fait pourquoi les Allemands ne font pas plus d'enfants ?
Réponse de le 29/08/2016 à 12:08 :
meme pas. ca date d apres la guerre de 70. Pour compenser l inferiorite numerique, il fallait faire plein de petit francais. Mission accomplie, ca a fait plein de chair a canon en 14-18.

Evidement aujourd hui on a plus besoin de tant de monde, dont une bonne partie ne trouvera jamais ca place mais il ne faut pas le dire.... Il faut faire comme le niger, 7 enfants par femme en moyen (bon c est un des pays le splus pauvre d afrique comme quoi la theorie ne marhce pas toujours)
a écrit le 29/08/2016 à 10:22 :
Réservoir de main d'œuvre pas si bon marché que cela, car outre les dépenses d'intégration, il faut aussi ajouter les allocations diverses et variées à leur verser. Les Allemands vont découvrir dans quelques années les joies que la France connaît depuis des décennies déjà :-)
a écrit le 29/08/2016 à 10:11 :
C'est certainement la mesure la plus intelligente de la part d'Angela Merkel de ces deux mandats réunis.

Les racistes diront le contraire bien entendu mais la peur n'est pas bonne conseillère.
Réponse de le 29/08/2016 à 11:42 :
entièrement d'accord,la France serait bien inspirée d'imiter sa voisine et de s'ouvrir aux réfugiés.ce n'est pas en revendiquant "l'entre soi"q'une société progresse et s'épanouit.les socialistes ont une opportunité historique de se relancer en redynamisant la politique migratoire!
Réponse de le 29/08/2016 à 12:11 :
C est une mesure humanitaire et donc respectable pour ca. Mais sur un plan economique c est une erreur (importer en masse des bac -5 dont une majorite va vivre d aide sociale toute leur vie) et sur le plan social un sacre challenge pour les former et integrer (pour ne pas faire comme la france et se retourver dans 30 ans avec des gens ayant grandi la mais pas du tout integre, revendiquant leur mode de vie et desireux de vivre au crochet de la societe sur laquelle ils crachent)
Réponse de le 29/08/2016 à 14:25 :
@élu ps: 1) la France accueille depuis des lustres les "réfugiés" de ces anciennes colonies qui pourtant avaient obtenu leur indépendance. 2) l'immigration est une manne quand les gens apportent une plus-value au pays, un boulet quand ils viennent pomper les ressources. On devrait, comme au Canada, demander à ceux qui invitent de parrainer leurs invités pendant 10 ans pour éviter que lesdits invités (viens chez moi, j'habite chez une copine, n'est-ce pas) ne soient à la charge du contribuable. 3) nous comprenons bien que les immigrés sont l'électorat principal du PS. 4) tu as combien de "réfugiés" chez toi ? Ah, t'es le bon samaritain avec l'argent des autres :-)
Réponse de le 29/08/2016 à 17:12 :
à élu PS, à part leur servilité envers les marchés financiers les socialistes n'ont pas fait preuve de grand chose ne rêvez pas.

A CD, il y a autant d’autochtones que d’immigrés à vouloir profiter des aides sociales, à savoir une minorité. Les états unis étant la preuve la plus flagrante que le melting pot est une réalité.
Réponse de le 29/08/2016 à 17:51 :
@Patrick:vous avez perdu toute notion de solidarité!c'est bien sur au secteur ASSOCIATIF d'accueillir,tous ces gens.seul je ne suis rien,c'est la communauté nationale qui doit financer et agir pour la solidarité!la ministre Cosse a montré la voie,s'il faut réquisitionner des propriétés publiques ou privées,alors tout le monde doit se tenir pret a appporter son écot
Réponse de le 29/08/2016 à 20:18 :
Vos enfants et vos petits-enfants penseront à vous.......
Réponse de le 30/08/2016 à 9:29 :
@patrickb
"la France accueille depuis des lustres les "réfugiés" de ces anciennes colonies qui pourtant avaient obtenu leur indépendance."
Plus précisément : elle a importé une génération de main d'oeuvre servile, corvéable et payée au lance-pierre. Pour rappel, les vannes de l'immigration n'ont pas été ouvert par des "Socialistes" sous la pression des "Droit-de-l'hommistes", mais par un certain Pompidou, sur la demande du grand patronat.
Ensuite, comme ces personnes étaient là pendant des décennies à travailler pour nous en côtisant, on n'a pas voulu mettre en place un système d'esclavage importé à la Qatar, on a voté le regroupement familial (Giscard-Chirac) pour les autoriser à vivre en famille dans le pays où ils ont tant bossé.
Attention, je ne dis pas que c'est uniquement de notre faute, mais le fait est que l'immigration a été très mal gérée (logique quand le but n'est pas d'accueillir décemment les gens mais juste de faire rentrer un max de personnes). Ce qui fait de moi justement un "anti-immigrationniste" (partiel) de Gauche : je suis pour fermer les vannes de l'immigration à l'heure actuelle le temps de mieux assimiler les immigrés déjà présents chez nous, puis d'être aptes à accueillir correctement les immigrés à venir, et ensuite seulement rouvrir les portes (ce qui reste un objectif absolu, un pays fermé sur lui-même est un pays mort).

"nous comprenons bien que les immigrés sont l'électorat principal du PS."
On ne doit pas avoir la même notion d' "électorat principal". Les zones comportant le plus d'immigrés sont aussi les zones où l'abstention est la plus forte, donc les immigrés ne sont clairement pas le public sur lequel il faut miser.
Et même s'ils présentaient la moindre viabilité comme électorat PS dans le cadre de calculs politiciens, le PS n'aurait pas beaucoup à faire pour ramasser leur vote, puisqu'il est évident que ces immigrés ne vont pas s'amuser à se placer sous la coupe de maires UMP juste pour punir le PS qui ne leur servirait pas une soupe assez bonne.

"tu as combien de "réfugiés" chez toi ? Ah, t'es le bon samaritain avec l'argent des autres :-)"
Encore le coup de faire semblant de ne pas savoir différentier les infrastructures publiques d'un Etat et la maison d'un particulier. C'est justement une des raisons pour lesquelles je paye plus de 500€/mois au titre du seul Impôt sur le Revenu, et le tout avec le sourire et sans me plaindre : parce que tout ne peut et ne doit pas être géré à l'échelle de notre petite personne.
a écrit le 29/08/2016 à 9:14 :
Question bête : pourquoi une telle baisse de la population entre 2010 et 2011? Un recensement, une mise à jour de méthode statistique? Ou alors 1 million de personnes auraient réellement quitté le pays?
Réponse de le 29/08/2016 à 12:13 :
mise a jour de stat. En RFA vous vous enregistrez a la commune quand vous arrivez et en theorie quand vous partez. Si vous le faites pas , vous etes considere comme resident alors que vous etes parti. Pire les villes n ont aucun interet a mettre a jour les donnees car leur budget depend en parti du nombre d habitant
Réponse de le 30/08/2016 à 20:58 :
Ok, merci cd pour cette réponse, un intéressant éclairage.

Du coup, si on tiens compte du biais qui a été corrigé en 2011, la population allemande n'a jamais été aussi nombreuse, non?
a écrit le 29/08/2016 à 7:08 :
il y a des remèdes à la baisse de la population; c'est une politique d'aides à la natalité !!
Réponse de le 29/08/2016 à 10:10 :
Inciter n'importe qui à faire des enfants c'est ne pas penser aux enfants.

Les êtres humains sont d'abord des êtres vivants, ce ne sont pas des machines conçues pour produire et consommer.
Réponse de le 29/08/2016 à 10:25 :
a quoi ca sert de lancer a fond l usine a chomeur ?
pourquoi devons nous ressembler au bengladesh ?
Les ressources de la planete ne sont pas extensible et j ai pas vraiment envie qu on vive dans des clapiers en crevant de faim

La france n etait elle pas mieux avec 55 millions d habitants (annees 70) qu avec 65 comme maintenant
Réponse de le 29/08/2016 à 10:34 :
Des remèdes? Pourquoi, c'est une maladie?
Réponse de le 29/08/2016 à 17:54 :
@cd:il faut éviter que les salaires ne repartent a la hausse sinon les entreprises ne sont plus profitables.la population active doit augmenter a tout prix.pour les retraites aussi c'est vital,sinon vous ne toucherez plus votre pension

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :