Attentats en Espagne : le chauffeur de la fourgonnette à Barcelone aurait été tué à Cambrils

 |   |  824  mots
Vingt-six Français ont été blessés jeudi, dont au moins 11 gravement, dans l'attentat à la fourgonnette de Barcelone, qui a fait au moins 13 morts, a annoncé vendredi le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian dans un communiqué
Vingt-six Français ont été blessés jeudi, dont au moins 11 gravement, dans l'attentat à la fourgonnette de Barcelone, qui a fait au moins 13 morts, a annoncé vendredi le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian dans un communiqué (Crédits : Reuters)
A Barcelone, une voiture a foncé dans la foule tuant 13 personnes et en blessant une centaine. Le conducteur a réussi à s'enfuir et . Selon la police catalane, il s'agit d'un "acte terroriste". L'organisation dite Etat islamique a revendiqué l'attentat. Dans la nuit, à 120 km de là, dans la station balnéaire de Cambrils, un deuxième attentat a été déjoué par la police qui a annoncé avoir tué 5 assaillants.

> Publié à le 17/08 à 17h53 | mise à jour le 18/08 à 18h44

---

Dans la nuit de jeudi à vendredi, quelques heures après l'attentat qui a fait 13 morts à Barcelone,  un nouvel attentat a été déjoué dans la station balnéaire de Cambrils, située à 120 km. La police catalane a annoncé avoir tué les cinq assaillants à bord d'une voiture qui venait de percuter 6 civils et 1 policier. Les assaillants portaient des ceintures explosives, qui, après examen par la police, se sont avérées factices.

Le conducteur de la fourgonnette-bélier de Barcelone, dont la course folle jeudi a fait au moins 13 morts, est l'une des cinq personnes tuées par la police en début de nuit à Cambrils, rapporte vendredi la presse espagnole.  Les journaux El Pais et El Periodico fournissent tous deux cette information. La police catalane avait évoqué cette hypothèse, mais disait ne pas en avoir la certitude.

| Lire : Espagne : une deuxième attaque à Cambrils, cinq assaillants tués

Jeudi vers 18 heures, à Barcelone, une camionnette a percuté la foule sur les Ramblas, l'avenue la plus touristique de Barcelone, faisant treize morts et une cinquantaine de blessés, ont annoncé les autorités régionales catalanes dans la soirée de jeudi dans un premier bilan.

"Collision massive sur les Ramblas de Barcelone menée par une personne à bord d'une camionnette, plusieurs blessés", avait tweeté le service de communication des Mossos d'Esquadra en fin d'après-midi. La police catalane, qui parle d'un acte "délibéré et massif", affirme traiter l'incident comme une "attaque terroriste".

La responsabilité de l'attentat a été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) dans un message diffusé par son organe de presse Amak. "Les auteurs de l'attentat de Barcelone sont des soldats de l'Etat islamique qui ont mené cette opération en réponse aux appels à prendre pour cible les Etats de la coalition" engagée dans la guerre contre les djihadistes en Syrie et en Irak, a affirmé Daech dans un message relayé par Amak.

La protection civile a annoncé que les victimes de l'attentat étaient de 18 nationalités différentes : française, allemande, espagnole, néerlandaise, argentine, vénézuélienne, belge, australienne, hongroise, péruvienne, irlandaise, grecque, cubaine, macédonienne, chinoise, italienne, roumaine et algérienne. 

S'agissant des Français, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé dans un communiqué ce vendredi matin, que 26 ont été blessés jeudi, dont au moins 11 gravement, dans cet attentat qui a fait 13 morts et une centaine de blessés selon le bilan actuel.

"Je me rendrai dans la journée à Barcelone afin de rendre visite aux victimes françaises de cet acte lâche et d'assurer du soutien de la France le peuple et les autorités espagnols", a précisé le chef de la diplomatie française.

"Afin de répondre à l'urgence, j'ai demandé à ce que des professionnels de la santé soient dépêchés sur place", a-t-il ajouté. "Les premiers arrivent aujourd'hui pour fournir un soutien psychologique et assister les familles des victimes. Des renforts supplémentaires sont prévus."

Deux suspects arrêtés

Le gouvernement de la généralité de Catalogne a indiqué que deux personnes avaient été arrêtées pour leur implication présumée dans cette opération terroriste. La zone, dont les artères adjacentes, Pelai et Ronda Inversitat, ainsi que la plaza de Catalunya, a été fermée en fin d'après-midi par un cordon de sécurité. Cette attaque intervient au cœur de la saison touristique dans cette ville qui accueille environ 11 millions de visiteurs chaque année.

De son côté, le chef du gouvernement Mariano Rajoy a rapidement réagi, affirmant être "en lien avec toutes les administrations. La priorité : s'occuper des blesser sur les Ramblas et faciliter le travail des équipes de sécurité."

Même mode opératoire qu'à Nice, Berlin et Londres

Cette attaque à l'aide d'une voiture ou d'un camion comme arme de terreur renvoie à un mode opératoire déjà utilisé lors d'attentats imputés ou revendiqués par le groupe Etat islamique à Nice, Berlin ou Londres.

L'Espagne, troisième destination touristique au monde, a été pour l'heure épargnée par les attentats du groupe Etat islamique ayant touché d'autres capitales européennes, telles Londres, Paris, Bruxelles, Berlin. Mais c'est à Madrid qu'avaient eu lieu les attentats islamistes les plus meurtriers jamais commis en Europe : le 11 mars 2004, des bombes avaient explosé dans des trains, faisant 191 morts.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2017 à 9:01 :
Il fallait attendre CES DRAMES, pour mettre de lourds et massifs blocs de béton anti-bélier, comme ailleurs. ET LA BAULE ?
a écrit le 19/08/2017 à 21:17 :
Quand allons nous construire un bagne au Kerguelen....La bas il fait froid et ça calme les ardeurs , et dans la périphérie les requins veillent aux grains . Bon on va me parler des droits de l' homme, eh bah ça tombe bien ce ne sont pas des humains ....
a écrit le 19/08/2017 à 14:24 :
Gabriel le ministres des affaires étrangères allemand a été empêché avec son collègue Le Drian de déposer des fleurs blanches en raison de protestations à Madrid. Les gens en ont plus que marre des condoléances récurrentes et leur incapacité à protéger des terroristes pourtant majoritairement identifiés des renseignements, Il faudra bien se décider à enfin prendre les solutions qui s'imposent et sortir de la béatitude des droits de l'homme pour ces types de criminel !
Réponse de le 19/08/2017 à 21:22 :
Je vois dans votre commentaire un connaisseur un homme ou une femme habitué de nager dans le renseignement pour ce qui de l'incapacité là aussi je suis admiratif j'attends avec impatience vos solutions pour enfin en finir avec le terrorisme enfin!!!!!!de la compétence bravo merci etc etc
a écrit le 18/08/2017 à 23:04 :
Je suis en admiration de la réactivité et efficacité de la garde catalane qui a sauvé des vies sans avoir laissé le temps aux terroristes d'agir plus longtemps.
a écrit le 18/08/2017 à 18:56 :
Depuis Thibérine , les attentats de Paris en janvier et novembre 2015, la litanie de la terreur djihadiste est sans fin. Le métro et l’aéroport de Bruxelles en mars 2016, Nice le 14 juillet suivant et ce camion meurtrier qui fauche 86 vies sur la promenade des Anglais, Saint-Etienne-du-Rouvray et l’assassinat du père Hamel le 26 juillet 2016, le marché de Noël ravagé à Berlin le 19 décembre, l’attaque contre le Parlement britannique le 22 mars de cette année, une autre dans le centre de Stockholm le 7 avril, un policier tué sur les Champs-Elysées le 20 avril, un concert lourdement endeuillé à Manchester le 22 mai. Le macabre décompte n’est sans doute pas exhaustif, sans parler de l’attentat déjoué il y a un mois à Sydney, où des terroristes entendaient faire exploser un avion de ligne au nom de l’Etat islamique.
Cela suffit les minutes de silence !
Réponse de le 18/08/2017 à 19:29 :
Le bilan est bien plus terrible. A titre indicatif depuis le 11 septembre plus de 30 000 attentats ont été perpétrés au quatre coins de la planètes par des terroristes ( mot politiquement correct à des fins de neutralité ).
a écrit le 18/08/2017 à 17:06 :
Cette acte odieux terrible semant la mort qui laisse des familles en deuil et des gens marqués pour la vie a une telle résonance que l’EI a gagné car les médias ne font pas que de l’information mais brodent pour tenir l’antenne ou l’écoute avec parfois une certaine excitation comme cette chaine dont la journaliste appelle vite vite son cameraman et son porteur de son pour montrer un homme qui pleure et vite vite lui tendre le micro cela « paie » plus de voir des larmes. Puis nous avons tous les spécialités du terrorisme, de la psy qui eux aussi nous racontent la même histoire à chaque fois avec des si à foison, enfin les politiques eux aussi devenus spécialistes le président de la commission machin le député qui un jour a décidé qu’il était compétent en matière de terrorisme mais qui n’est jamais sorti de son trou de l’assemblée qui n’a jamais été sur un terrain de conflit. L’EI l’a bien compris et sait qu’il gagné la guerre de l’information, cela ne peut que favoriser ceux qui sont près à sauter le pas pour commettre demain de nouveaux attentats qui endeuilleront des familles et qui encore feront la Une des médias et spécialistes qui pour certains les plus nombreux viendront vendre leur salade la même que nous entendons depuis 2015 pire pour certains depuis 2001. Je pose la question où commence l’info et ou commence le racolage médiatique???? c’est à dire la dignité de l’information et du journalisme sans oublier certains qui ont comme étiquette dont on sait d’où elle vient le mot spécialiste. Mesdames et Messieurs soyez dignes de vos métiers et ne devenez pas des peoples de l’atrocité merci.
Réponse de le 18/08/2017 à 21:38 :
J'approuve à 100%. Quelle honte de voir ces images racoleuse tourner en boucle sur FranceInfoTV, financée par nos impôts. Journalistes racoleurs = complices, qu'ils le veuillent ou non.
a écrit le 18/08/2017 à 14:02 :
Ce n'est pas uniquement l'Espagne qui est visée mais aussi la France et d'autres pays démocratiques, il suffit de voir chaque fois des Français et d'autres nationalités dans les victimes.
Cet attentat c'est aussi un attentat de plus contre la France comme s'il avait eu lieu en France, on ne peut pas dire ouf ce n'était pas chez nous.
Réponse de le 20/08/2017 à 12:23 :
Nous sommes tous concernés par les attentats où que ce soit en Europe, à Bruxelles ou à Barcelone.
a écrit le 18/08/2017 à 12:24 :
Vite un concert qu on s'éclate ,histoire d oublier les morts rapidemmment ,la solidarité a la sauce europeenne !
a écrit le 18/08/2017 à 11:54 :
PERSONNE NE PEUT INPOSEZ UNE RELIGION OU UNE IDDE PARS LA TERREUR. IL EST TEMPT QUE LES ISLAMITEs MODERE REMETTE DE L ORDRE DANS LEURS RELIGION? CAR TOUTE RELIGION EST UN MESSAGE DE PAIX ET D AMOUR???
a écrit le 18/08/2017 à 11:27 :
Je pense que les européens furent par le passé les pires terroristes que l'humanité ait connu. Espagnols conquistadores pour tout l'or de l'Amérique devenue du coup "latine".anglais Indes Birmanie AfriqueEstetsud,français Algerie.belges au Congo j'en passe. Les massacres de L'Inquisition. ...Je crois qu'on entretient la guerre en fournissant les armes. Nous subissons l'effet boomerang. C'est désolant mais de "bonne guerre". Nous sommes les premiers migrateurs économiques et aides de pouvoir et conquêtes. Pourquoi jeter la pierre sur d'autres humains pas moins fous ni moins cupides que nous le fûmes ! Cela ne cessera pas tant que nous jouerons aux hypocrites.je crois que tout être humain devrait pouvoir obtenir l'éducation qui lui donnera plus le droit de parole, d'expression que la possibilité primitive de tuer. Nous sommes tous responsables!politiciens on vote pour que vous vous bougies hardiment.domy
Réponse de le 18/08/2017 à 12:01 :
Merci pour la leçon de repentance , vous devriez aller raconter ça aux victimes qui ont la chance d'être encore vivantes.
Réponse de le 18/08/2017 à 13:18 :
Vous pensez très mal tout les peuples on du sang sur les mains
Rappelez vous les conquête arabe qui a détruit des civilisation et comi de nombreux massacre
Réponse de le 18/08/2017 à 13:49 :
C est bien un réflexe de gauche:trouver des excuses à la barbarie.ca évite de remettre en question l idéologie à laquelle on croit...
Réponse de le 18/08/2017 à 21:36 :
@doudom: "l'effet boomerang", c'est surtout d'en avoir accueillis et dorlotés autant avec les allocations diverses et variées pour qu'ils essaient de créer chez nous le chaos. Même un chien ne mord pas la main de la personne qui le nourrit. S'ils ne sont pas contents de notre style de vie, rien ne les obligent à rester (sauf les allocations bien entendu). Alors, demandons à nos gouvernants de cesser le "bisounoursage" et de prendre des mesures efficaces et rapides :-)
a écrit le 18/08/2017 à 9:27 :
pourquoi toujours des victimes innocentes ? que se soit ici ou la bas ! nos poilitiques ont elles leur part de responsabilités ,??
a écrit le 18/08/2017 à 9:12 :
ce Collomb ose dire qu'il n 'y a aucune ramification avec la France et l'Espagne, quelle honte et quel scandal , il prend vraiment les gens pour des imbéciles, tous "ces politiques" sont de leurs bulles, se croient intouchables, tout juste si ce n'est pas de notre faute, les gens ne devaientt pas se trouver à ces endroits d'attaques
Réponse de le 20/08/2017 à 12:26 :
A vrai dire il n'en sait rien et nous non plus.
a écrit le 18/08/2017 à 6:13 :
quand-es-ce que nos politiques se déciderons à protéger leurs compatriotes , en dénonçant et combattant la seule religion coupable d'enfanter de tels monstres , CAR QUI PEUT NIER que ses criminels agissent sous la bannière islamique ? Les racines Européennes n'ont rien à voir avec l'islam qui n'a déjà envahit que trop de pays s'imposant par la force à défaut d' adhésion !!
a écrit le 17/08/2017 à 21:02 :
Encore un numéro vert et une cellule psychologique . L'islam tremble !
a écrit le 17/08/2017 à 19:56 :
Le nombre des morts est de 13 personnes jusqu'à présent et non un.Actualiser vos imformations svp.
a écrit le 17/08/2017 à 19:25 :
J'ai déjà dit a mes amis catalans que les ramblas auraient dû être exclusivement piétonnes depuis longtemps (cela ferait une zone piétonne dans la continuité du borde de mer et du port).
a écrit le 17/08/2017 à 19:22 :
C affreux c quand que ça va s arrêté sa fait peur pour les jeunes il y en a vraiment marre
a écrit le 17/08/2017 à 18:47 :
Encore et encore...certains pays sont derrière tout ça en tirant les ficelles pour créer le chaos en Europe notamment ! Va t on laisser faire sans que l'on puisse réagir ??????
Cela devient insupportable pour les populations de subir ce fascisme religieux !
Réponse de le 17/08/2017 à 21:12 :
Fascisme religieux?! Que vient encore faire la religion dans tout ceci. Je veux bien fascisme, terrorisme, obscurantisme... mais imputer cela à une religion c'est du pur idiotisme et c'est surtout contre productif. Stigmatiser plus d'un milliard d'êtres humains vivant paisiblement sur terre pour les faits même inadmissible d'une minorité, c'est une forme de terrorisme de la pensée. A t'on jugé tous les allemands pour les actes du fureur? A t on décapité les américains pour avoir le même sang que ceux qui ont massacré plus de 60 millions d'indiens ? Alors arrêter l'amalgame ! Stop a la l'ignorance elle fait autant de mal que ces camions faucheurs
Réponse de le 17/08/2017 à 21:55 :
bien raison des monstres qui ont rien a faire sur terre!!!!!!!
Réponse de le 18/08/2017 à 7:43 :
@Ben

Bien sûr que c'est un attentat religieux. Daesh lui même a revendiqué l'opération. Que voulez-vous de plus comme preuve ? Il n'y a aucune stigmatisation ici, c'est la réalité. Votre indignation est malhonnête à moins que vous ne fassiez l'âne pour avoir du son. Quant à votre parallèle avec les indiens d'Amérique il fallait oser. Tout d'abord il n'y a jamais eu 60 millions d'indiens morts car la population indienne d'Amérique du nord, toutes tribus confondues s'élevait à environ 7 millions d'individus ; une grande quantité a disparu également en raison de maladies importées par les colonisateurs et l'alcoolisme. On ignore qui souffre d'ignorance et qui fait de l'amalgame.
Réponse de le 18/08/2017 à 9:42 :
@alpha

En parlant de Daesh.
Une jeune femme de 26 ans, ancienne dauphine du concours de Miss Carnon 2014, a été condamnée mercredi à trois ans de prison dont un avec sursis pour apologie de terrorisme, par le tribunal correctionnel de Montpellier (Hérault). L'examen du téléphone de la jeune femme, qui avait participé à une élection de Miss dans une commune proche de Montpellier, a révélé «des photos de femmes et d'enfants en niqab ou en burqa, des fichiers audios de chant à la gloire de l'Etat islamique, des vidéos d'un enfant qui décapite une poupée, des images d'attentats et de décapitations de prisonniers», a listé le président, Jérôme Reynes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :