Deliveroo (livraisons de repas) lève 275 millions de dollars

 |   |  233  mots
La page d'accueil du site Deliveroo.
La page d'accueil du site Deliveroo. (Crédits : Capture d'écran)
La startup britannique se renforce sur ce marché très concurrentiel, en réalisant sa cinquième levée de fonds depuis sa création.

Deliveroo, la startup de livraison de repas créée en 2013 n'en finit plus de grandir. Vendredi, elle a annoncé une levée de fonds de 275 millions de dollars (248 millions d'euros) pour poursuivre son développement. Plusieurs fonds d'investissement ont participé à ce tour de table dont General Catalyst (américain) ou encore Bridgepoint (britannique).

Selon l'entreprise, "depuis sa dernière levée de fonds de novembre 2015, Deliveroo a enregistré une croissance de plus de 400%". L'année dernière, elle avait en effet levé pas moins de 195 millions de dollars. La startup est désormais implantée dans 84 villes réparties dans 12 pays, avec 16.000 restaurants partenaires.

Le contraste avec Take eat Easy

Cette annonce éclaire la concurrence féroce qui existe entre les sociétés de livraisons de repas, une bataille dont a été victime Take Eat Easy. Lancée la même année que Deliveroo, la startup belge avait récolté 10 fois moins d'argent l'année dernière, avant de se voir boudée par les investisseurs en 2016, et de se retrouver en redressement judiciaire le mois dernier.

Lire aussi : L'amertume des coursiers de Take Eat Easy

Outre son extension sur les marchés existants, Deliveroo compte se lancer sur un nouveau service, appelé Roobox : il s'agit de mettre à disposition des restaurateurs des cuisines partagées dans des lieux où la demande de livraison de repas est très forte.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :