Eclipse solaire : le spectre de la grande panne

 |   |  399  mots
L'éclipse qui aura lieu vendredi 20 mars fait craindre une chute brutale de la production d'électricité photovoltaïque.
L'éclipse qui aura lieu vendredi 20 mars fait craindre une chute brutale de la production d'électricité photovoltaïque. (Crédits : Reuters)
L'éclipse solaire qui aura lieu vendredi au dessus de l'Europe va-t-elle causer de grandes pannes de courant ? Le gestionnaire français de l'énergie alerte sur des risques de coupures. Mais il reste optimiste.

Vendredi, entre 9 heures et midi, alors que des millions d'Européens auront les yeux tournés vers le ciel, les professionnels de l'énergie scruteront plutôt les salles techniques des centrales électriques avec inquiétude. Le rendez-vous de la lune et du soleil occultera jusqu'à 80% des rayons au dessus de l'Europe, ce qui pourrait avoir comme conséquence de grandes coupures d'électricité si rien n'est fait.

Selon le Réseau de transport d'électricité (RTE), la diminution de la production d'électricité d'origine photovoltaïque "pourrait atteindre 2.000 mégawatts (MW) en France et 34.000 MW en Europe" lors de l'éclipse.

"Cette baisse brutale de la production photovoltaïque, si elle n'est pas instantanément compensée par d'autres moyens de production disponibles, pourrait faire peser un risque sur l'équilibre du réseau et entraîner alors des coupures d'électricité", prévient la filiale d'EDF dans un communiqué.

Arrêt automatique des centrales

Le RTE explique que la consommation d'électricité doit être toujours égale à la production en Europe, "pour éviter tout dysfonctionnement des réseaux de transport électriques". Mesurée en Hertz en temps réel, elle doit constamment se maintenir autour de 50 Hz. Une variation importante de cette mesure pourrait entraîner "l'arrêt automatique de nombreuses centrales de production équipées de dispositifs de sécurité destinés à protéger leur mécanisme industriel des variations de fréquence", détaille le communiqué.

La dépendance à l'égard du soleil n'est pas la même en fonction des pays européens. L'Allemagne est la plus concernée avec une production de 40.000 MW, suivie par l'Italie (20.000 MW). Quant à la France, elle produit 5.300 MW. Or, les réseaux de 34 pays européens étant connectés notamment pour assurer un secours mutuel en cas de problème, l'Europe devra agir de concert.

Eclipse solaire de 1999

Pour éviter la panne géante, RTE s'engage avec les gestionnaires de réseaux européens à augmenter les réserves de production de chaque pays durant la matinée précédent l'éclipse. D'autres moyens de production, notamment hydrauliques seront mobilisés.

Le RTE rappelle que lors de la dernière grande éclipse solaire en 1999, le réseau électrique européen avait été très peu perturbé, "la capacité de production photovoltaïque européenne étant 100 fois inférieure à celle installée en 2015". Elle a aujourd'hui atteint 89.000 MW en Europe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2015 à 10:04 :
Vu la météo du jour sur la zone concernée, les dramaturges de tous poils pourront se poser a nouveau la question de réviser leur parano-scenario :-)
a écrit le 17/03/2015 à 12:44 :
Non mais non Mr l'auteur, vérifiez vos sources : cette eclipse sera totale des Iles Féroé au Spitzberg et partielle partout ailleurs, de plus un eclipse de soleil arrive partout le soir quand le soleil se couche donc celle-ci ne posera aucun probleme.
Tout ca n'est que de la gentille manipulation de la part des anti-EnR et pro-statu quo, piege dans lequel tombe tous les relais d'information en mal de catastrophisme.
Réponse de le 18/03/2015 à 20:38 :
Oui comme le passage à l'an 2000 où tous les ordis devaient cassés... Les entreprises se sont toutes laissez bernés, mais nos ordis perso n'ont pas subit la modif et fonctionnent toujours... Mais bon la plupart des instigateurs de peurs jouent sur l'ignorance des dirigeants et comme elle est énormes...
a écrit le 17/03/2015 à 8:51 :
Un peu n'importe quoi cet article on joue à se faire peur cela occupe!. autre remarque l'énergie photovoltaïque tant louée par les écolos n'est donc pas la panacée!
a écrit le 17/03/2015 à 8:04 :
Ce catastrophisme est incompréhensible pour moi. D'une part, sur chaque installation PV, l'éclipse dure entre 2 à 5 minutes. La production des panneaux est très faible entre 9 et 11H. Le simple changement de météo provoque une variation de production de 1 à 6 sur la journée (par exemple en comparant le 14 et le 16 mars) chez moi. Donc que 2 minutes de soleil en moins perturbe le réseau électrique parait surprenant.
Enfin, le solaire représente 2% des ENR soit au maxi 0,5% de la production.
Réponse de le 18/03/2015 à 10:59 :
Ce n'est qu'un prétexte de plus de la part de ceux qui se chauffent encore au nucléaire à médire sur les énergies renouvelables... pas grave. Pendant ce temps, ils paient nos panneaux sur leur facture nucléaire :-)
a écrit le 17/03/2015 à 0:45 :
Vaste blague : le soleil se couche en principe tous les soirs. Et là, on démarre les barrages qui, justement, en fin d'hiver, sont pleins. Bientôt privatisés aussi, NOS barrages, d'ailleurs. Pas grave : on paiera plus cher...
a écrit le 17/03/2015 à 0:10 :
Au lieu d'inquiéter les gens, les responsables de l'énergie devraient tout simplement leur demander, par mesure de précaution, de limiter au mieux leur consommation de matin-là.... Cela s'appelle de la communication intelligente, c'est à dire de ne prendre le peuple pour plus idiot qu'il n'est!.... De là à dire que ce ne sont pas des lumières, il n'y a qu'un pas!
a écrit le 16/03/2015 à 21:37 :
Toutes les nuits, les panneaux photovoltaïques arrêtent de produire de l'électricité....Cet article est en avance sur le premier Avril.
a écrit le 16/03/2015 à 19:19 :
Et en période hivernale quand les panneaux photovoltaïques sont recouvert de neige des journées entières, donc hors d'usage, on ne fait pas autant de bruit . Arrêtez le catastrophisme svp
Réponse de le 17/03/2015 à 0:46 :
Heeu... Vous habitez au Groenland..??
Réponse de le 17/03/2015 à 8:12 :
C'est vrai, les jours de neige ou de brouillard, le panneau ne produit rien de toute la journée. Par exemple le 21 février, j'ai produit 400 W contre 12500 W le 5 mars.
Ici on parle d'une éclipse de 5 minutes, le matin.
L'influence est bien plus faible qu'un ciel couvert pendant 1 heure !
Réponse de le 17/03/2015 à 9:14 :
En plus, l'éclipse ne sera que partielle vu que l'Europe... impact quasi nul sur la production...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :