L'Allemagne réintroduit (provisoirement) des contrôles à ses frontières

 |   |  599  mots
L'Allemagne a interrompu la circulation des trains venant d'Autriche, dimanche aux alentours de 17h00 locales, selon un porte-parole de la compagnie des chemins de fer autrichiens, ÖBB.
L'Allemagne a interrompu la circulation des trains venant d'Autriche, dimanche aux alentours de 17h00 locales, selon un porte-parole de la compagnie des chemins de fer autrichiens, ÖBB. (Crédits : Reuters)
Berlin a pris cette décision pour faire face à l'afflux massif de réfugiés. La police fédérale va déployer 2.100 agents en Bavière pour surveiller la frontière, selon le journal Bild.

Berlin serre la vis. "Actuellement, l'Allemagne introduit à titre provisoire des contrôles le long de ses frontières. En tout premier lieu est concernée celle avec l'Autriche", a annoncé le ministre fédéral de l'Intérieur, Thomas de Maizière, dimanche 13 septembre dans l'après-midi.

"L'objectif de cette mesure est de limiter l'afflux actuel vers l'Allemagne et d'en revenir à des procédures ordonnées pour l'entrée des personnes dans le pays", a-t-il ajouté, en parlant aussi de raisons touchant à la sécurité.

Il dit avoir consulté au préalable l'Autriche voisine sur la réintroduction de tels contrôles, qui, selon lui, risquent d'occasionner des perturbations dans les transports, dont les trains.

Selon, le journal allemand Bild qui cite des sources proches des services de sécurité, la police fédérale va déployer 2.100 agents en Bavière pour surveiller la frontière. Cela contreviendrait aux accords de Schengen, souligne le journal.

L'Allemagne estime atteindre ses limites pour l'accueil de migrants

Le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel, par ailleurs chef de file du SPD et ministre de l'Economie, a estimé plus tôt dimanche que l'Allemagne atteignait désormais ses limites en termes de capacité d'accueil de migrants.

"C'est vrai: l'absence de décisions européennes dans la crise des réfugiés accule l'Allemagne à la limite de ses possibilités", dit-il dans une interview parue sur le site internet du Tagesspiegel. Le gouvernement allemand s'attend à l'arrivée de 800.000 migrants sur son sol cette année.

"Ce n'est pas tant le nombre de réfugiés que la rapidité avec laquelle ils arrivent qui fait que les Länder et les municipalités ont tant de mal à faire face", a-t-il continué.

En outre, estime-t-il, "il est inacceptable que des centaines de milliards d'euros puissent être mobilisés en l'espace de quelques semaines pour sauver des banques et que la communauté internationale ne puisse pas réunir une fraction de cette somme pour sauver des gens".

Les réfugiés ne peuvent pas choisir"librement où ils veulent rester"

Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière avait déclaré que les réfugiés affluant massivement en Europe ne devaient pas pouvoir choisir eux-mêmes où ils s'installent.

L'Allemagne, économie la plus riche d'Europe, attire nombre de personnes fuyant la guerre et la misère en Syrie et en d'autres points du Moyen-Orient et en Afrique. Selon la police, 13.000 migrants sont arrivés à Munich durant la seule journée de samedi et 1.400 nouveaux arrivants ont été comptabilisés dimanche matin à la gare centrale de la capitale bavaroise.

"Nous ne pouvons pas permettre que les réfugiés choisissent librement où ils veulent rester. Ce n'est le cas nulle part ailleurs dans le monde", déclare le ministre allemand dans une interview que publie le journal Der Tagesspiegel. "Notre devoir n'est pas de verser des allocations prévues par le droit allemand à des réfugiés qui ont été attribués à un autre pays de l'UE et qui, ensuite, viennent malgré cela en Allemagne", ajoute Thomas de Maizière.

Circulation ferroviaire interrompue par l'Allemagne

En outre, l'Allemagne a interrompu la circulation des trains venant d'Autriche, ce dimanche aux alentours de 17h00 locales (15h00 GMT), a fait savoir un porte-parole de la compagnie des chemins de fer autrichiens, ÖBB.

Débat à la Commission européenne lundi

Par ailleurs, les ministres de l'Intérieur des 28 pays de l'Union européenne doivent se retrouver lundi à Bruxelles pour débattre des propositions de la Commission européenne de répartir environ 160.000 demandeurs d'asile à travers les Etats membres.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/09/2015 à 10:30 :
Au lieu de dépenser des milliards et de voir toutes ces personnes faire venir leur famille (nombreuse) dans quelques mois ce qui multipliera leur nombre par 3 ou 4...utilisons cet argent pour maintenir des camps up to date dans les pays limitrophes jusqu'à la fin de la guerre. Une guerre a toujours une fin. Ensuite tout le monde rentre chez soi pour reconstruire le pays. Comme ça tout le monde est gagnant, eux et nous.
a écrit le 14/09/2015 à 9:23 :
La l'Europe est bien cuite. Bravo à l'Allemagne qui décide unilatéralement (ce serait son droit le plus absolu sans les traités européens, mais ils sont là) dans son seul intérêt que ce soit dans ce dossier ou dans le dossier grec. Mme Merkel que ce soit dans cette affaire (annoncer pouvoir accueillir 800000 réfugiés sans vérifier que le pays pouvait le faire) ou dans le nucléaire (remplacer du nucléaire par du charbon bien polluant) fait preuve d'une courte vue assez remarquable.
Les autorités de Bruxelles uniquement occupés par le marché et les problèmes de concurrence sont aux abonnés absents. Quant aux autres pays, c'est le chacun pour soi et on les comprend vu l'attitude de l'Allemagne
Le temps où on pouvait aller se balader facilement chez nos voisins grâce à Schengen est malheureusement bientôt révolu
a écrit le 14/09/2015 à 8:06 :
le provisoire ne suffit pas, il faut que cela devienne définitif, cela soit dit Angela Merkel donne une image
a écrit le 14/09/2015 à 0:37 :
Je suis pas prêt de voir mon Urssaf et mon Rsi baisser et vais pour la première fois sérieusement songer à émigrer hors de la zone euro. C’est affligeant mais je laisse ma place sans aucun regret. Je ne sais pas ce que cache cette actualité délirante avec les optimismes économiques foireux mais ça ne sent pas bon du tout.
Réponse de le 14/09/2015 à 11:32 :
Tu vas aller où ? C'est pire ailleurs !!!
a écrit le 14/09/2015 à 0:22 :
C'est le début de la fin l'Europe un continent arrive à bout de souffle, le déclin des pays européens est inéducables l'histoire nous l'a démontré tous les grands empires se sont effondrés la Grèce, La Rome antique, l'Egypte, l'Empire Ottoman, l'Empire Incas.... Maintenant notre heure est arrivée!
a écrit le 13/09/2015 à 22:25 :
Pauvre Europe, continent poubelle incapable de défendre ces frontières...et la Commission Européenne qui ne sert à rien toujours dirigée par Juncker, chef du gang des LuxLeaks...franchement il va y avoir du changement pour bientôt...je vous le dit.
Réponse de le 14/09/2015 à 0:32 :
vous revez trop... l'argent dirige le monde.
Réponse de le 14/09/2015 à 7:39 :
Si vous saviez que même la France fait des rescrits fiscaux pour attirer les multinationales vous cesseriez de taper sur le Lux qui est un endroit fabuleux. D'ailleurs bizarrement la transparence sur les rescrits ne fait plus les gros titres....
a écrit le 13/09/2015 à 21:18 :
Je vois que l'on redescend sur terre. L'Allemagne doit se défendre, elle en a le droit. La France suivra. Schengen doit être abandonné et les illégaux doivent repartir sur la terre de leurs ancêtres. Pourquoi les musulmans fiers de leur religion préfèrent-ils croquer les fruits de l'arbre chrétien? Il serait temps d'être cohérent.....
a écrit le 13/09/2015 à 21:11 :
Comme disait la chanson "quand on est c... on est c...".
La grande Allemagne a encore donné l'exemple de son absence de vision politique européenne au profit de son industrie parasite.
Les immigrés sont utiles à son système productif même si l'europe en crève.
Patronat auf deutschland uber alles !!!
Réponse de le 13/09/2015 à 23:49 :
Le droit d'asyle est une obligation pour tout le monde, même pour ceux qui ont une vision politique. Et on peut douter que le manque de chauffeurs de taxi soit si brulant en Allemagne, et le travail enfantin a été banni depuis longtemps. On estime que seulement un tiers des refugiés sera qualifié pour s'intégrer dans le monde du travail allemand.
Réponse de le 14/09/2015 à 0:39 :
Chacun devrait rester dans son pays... et on devrait arrêter de marcher sur les plates bandes des russes ? ça sent le roussi !
a écrit le 13/09/2015 à 20:53 :
On bloque les musulmans et on accueille les réfugiés chrétiens, bel exemple de discrimination, qui donne la mesure du degré de cynisme de la politique allemande. Parallèlement, on ne fait rien pour remédier aux racines du mal, bel exemple d'irresponsabilité.
Réponse de le 13/09/2015 à 23:31 :
Qui ne sait distinguer Slovaques et Allemands ferait mieux de se taire.
a écrit le 13/09/2015 à 20:04 :
L'Allemagne écrit l'histoire, domine l'Europe, impose ses modèles, et donc s'assoit sur les traités, Schengen ou autres, quand cela lui plaît... Heureusement qu'il n'y a personne en face, sinon, c'est la guerre...
Réponse de le 14/09/2015 à 7:37 :
Schengen prévoit une clause de sauvegarde qui permet temporairement de rétablir les contrôles ; la France a fait exactement la même chose en 2011 à la frontière franco-italienne en 2011 sous l'afflux des migrants tunisiens, l'Allemagne ne s'assoit donc sur aucun traité.
a écrit le 13/09/2015 à 19:56 :
Surprenant de la part de nos amis allemands. Ces chers capitalistes qui adorent les travailleurs turcs et polonais payés au lance-pierre... Peur de plaire autant que la GB, peut-être..?? A quand un envoi libre et donc massif en GB et aux us, ces derniers responsables en PLEIN des conflits qui provoquent les migrations. Et, cerise sur la choucroute, il n'y a pas QUE les migrants qui soient les calamités de ce monde PROVOQUEES par les us. Nos Maîtres...
a écrit le 13/09/2015 à 19:55 :
Ne serait-ce l'aspect dramatique de l'accueil de tous ces réfugiés, la position de l'Allemagne paraîtrait assez drôle. L'arroseur arrosé. Il est vrai que clamer que l'on va accueillir 800000 personnes sur son sol ça motive son contingent de migrants. Après faut gérer, et c'est moins simple. Médiatiquement c'est mieux que les Franzosen qui ont des ambitions plus modestes et peut être plus réalistes. Ach, toujours aussi humoristes ces vieux Kameraden de l'autre côté du Rhin....
a écrit le 13/09/2015 à 19:52 :
Au moins maintenant l'Allemagne aura compris ce qui se passe quand on ouvre ses frontières ; l'enfer est pavé de bonnes intentions... Maintenant il est temps que non seulement l'Europe mais aussi le monde entier prenne sa part du fardeau syrien, à commencer d'une part par les pays arabes, mais aussi les USA et leurs alliés de la guerre du golfe, qui sont quand même responsables, avec cette guerre mais aussi le retrait d'Irak alors que la situation était loin d'y être stabilisée, de l'état actuel de la zone Syrie-Irak.
a écrit le 13/09/2015 à 19:45 :
Et que font les monarchies du golfe? Elles ont pourtant de l'argent et des facilités culturelles pour intégrer ces migrants!
Réponse de le 13/09/2015 à 20:02 :
Qui a foutu la ... en Syrie ? ...tu sais très bien c'est pour leur piquer leur pétrole, mais la Russie a dit non, alors c'est la guerre mondiale qui approche. Nous prend pas pour des oies sauvages, tout le monde a compris ce qui se passe là bas, comme en Lybie...
Réponse de le 13/09/2015 à 21:05 :
Les monarchies du Golfe ont largement financé l'Etat islamique qui est leur enfant politique.... l'Arabie Saoudite n'est finalement pas très différente de l'Etat islamique. On y coupe des mains, lapide les femmes, décapite les apostats.... au nom de la Sharia.
Réponse de le 14/09/2015 à 0:47 :
L'état islamique sont des anciens bras droits de Saddam Hussein qui veulent leur part du "gateau" en Irak, comme les Kurdes au nord et les Chiites au sud. Comme si les kurdes ou les chiites étaient des enfants de coeur ? De plus, si l'occcident le voulait, daesh serait détruit en 1 journée. Ils servent dans la politique du moyen-orient pour renverser Bachar, mais les Russes sont intervenus. Ce qui provoque un risque de conflit nucléaire...Et tout ça , tu le sais déjà.
Réponse de le 14/09/2015 à 7:31 :
@@ Louis : La production pétrolière et les réserves syriennes sont anecdotiques ; ce n'est pas une question de pétrole. Mais ce qui est sûr c'est qu'on s'est largement trompé en s'enflammant pour les printemps arabes...
a écrit le 13/09/2015 à 19:40 :
Finalement l'Europe de Schengen est bel et bien finie !!! un toast à l'Allemagne ! Prosit !
Réponse de le 13/09/2015 à 20:10 :
@D. Marco 13/9 19:40
Schengen ou pas, vous n'empêcherez jamais les personnes de passer les frontières.
Actuellement, l'Allemagne et autres pays ont des problèmes "spot" qui sont apparemment difficiles à gérer donc l'Allemagne et autres pays mettent quelques "barrières" car il faut bien que la logistique puisse suivre. C'est d'ailleurs ce que nous essayons de faire à Calais et c'est compliqué.
Cordialement
a écrit le 13/09/2015 à 19:36 :
Tiens!?...un sursaut de lucidité de la part de ces donneurs de leçons irréalistes et irresponsables?
a écrit le 13/09/2015 à 19:13 :
Bah alors, l'Allemagne ne veut plus de "migrants".
C'est pas joli joli cette attitude.
La presse de Gauche (soit pratiquement tous les journaux) s'était réjouie pourtant des propos de Mme Merkel.
Pourquoi ce virage maintenant ?
Allons, allons, il faut les accueillir. Tous.
Et l'Europe a la bien capacité d'en prendre 20 millions de migrants/réfugiés/terroristes.
C'est une question de solidarité, pilier de cette formidable Union.
a écrit le 13/09/2015 à 19:00 :
Enfin...Il aura fallu attendre la crise des migrants pour comprendre l'importance de suspendre schenghen!!!
a écrit le 13/09/2015 à 18:54 :
pas de panique les migrants, hollande a besoin à terme de voix, il va faire un package et ramasser tout le monde. Normal c'est pas son pognon, c'est l'Etat qui paie, alors.....
a écrit le 13/09/2015 à 18:47 :
N'est ce pas une décision contraire à l'espace Schengen ? L'Allemagne peut se le permettre mais pas les autres pays ? C'est ça le IV ème Reich ?
En faisant ça, l'Allemagne enfonce des portes. Il ne sera plus possible d'empêcher les autres pays de faire de même. C'est peut être notre voisin qui sera responsable de l'explosion de l'Europe (on ne perd pas les bonnes vieilles habitudes)
Réponse de le 13/09/2015 à 19:45 :
Ben non, il y a une clause de sauvegarde qui permet à un Etat membre, lorsque l'ordre public ou la sécurité nationale l'exige, de rétablir pour une durée limitée les contrôles aux frontières intérieures. L'Allemagne est dans son bon droit et ne fait que ce que la France a fait en 2011 à la frontière franco-italienne suite à l'afflux de tunisiens.
a écrit le 13/09/2015 à 18:36 :
10 contre 1 ce cas va faire école dans toute l’Europe.... aussi provisoire que notre CSG ... d'une certaine façon un retour au réalisme, bon ok, on était pas pas arrêté par les contrôles douaniers à la frontière ... juste 10 ou 20 km après ! Truc assez drôle ... je bossais pour entreprise française au Luxembourg (immatriculé 44) ... j’achète une voiture sur place immatriculée 57 ... plus de contrôles à la douane ( bon il y' a presque 30 ans) !
a écrit le 13/09/2015 à 18:25 :
Ils peuvent pas faire face, cest des millions de gens de Syrie...Qui a vidé la Syrie pour mieux l'attaquer ? une honte ..
Réponse de le 13/09/2015 à 19:17 :
Je ne suis pas stratège en la matière ... la crainte que l'on peut avoir (je ne sais pas) ... aussi des "méchants" dans le lot ! L'avenir le dira... des gens qui partent en ayant tout abandonnés derrière eux, c'est dramatique, il faut du courage pour le faire, quoi qu'on en pense ! Ce faire également à une autre culture, est une autre paire de manches ! (j'ai bossé longtemps à l'étranger... je sais ce qu'il en est ). L’Allemagne a besoin de main d’œuvre (l'enfant de la famille c'est la voiture ... sic!) ... hélas nous n'avons pas de travail à proposer !
a écrit le 13/09/2015 à 18:20 :
et quand les autres états veulent faire pareil l'allemagne dit non..et ils s'exécutent
quelle sacrée bande de démocrates ces allemands, nos ainés nous avaient pourtant prévenus
Réponse de le 13/09/2015 à 18:41 :
ils sont vraiment gonflés ces allemands!! maintenant qu'ils ont foutus le bordel, ils espèrent les refiler aux autres pays de l'UE. Danke la grosse Mutti!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :