La BCE contre le projet grec sur les saisies immobilières

 |   |  197  mots
(Crédits : © Cathal McNaughton / Reuters)
La Banque centrale européenne estime dans un avis juridique que le projet d'Athènes de protéger les ménages d'une saisie de leur résidence principale va trop loin.

Attention aux effets pervers, prévient en substance la BCE. A la demande du ministère grec de l'Economie, la Banque centrale européenne vient de rendre son avis juridique sur le projet de loi d'Athènes visant à protéger les particuliers d'une saisie de leur résidence principale jusqu'à 300.000 euros. Selon la BCE, le projet va trop loin et risque d'encourager les particuliers à ne pas rembourser leurs crédits immobiliers.

"Le nombre très large de débiteurs éligibles, qui va au-delà de la protection des débiteurs vulnérables et à faibles revenus, est susceptible de créer un aléa moral et pourrait déboucher sur des défauts stratégiques, mettant à mal à culture du paiement et la future croissance du crédit", estime la BCE dans cet avis.

Les emprunteurs éligibles ne doivent pas disposer d'un revenu annuel supérieur à 50.000 euros et d'un patrimoine total supérieur à 500.000 euros, dont 30.000 euros maximum en dépôts bancaires et "liquides". Sous la loi précédente, qui a expiré l'an dernier, la protection offerte était de 200.000 euros pour les emprunteurs ne gagnant pas plus de 35.000 euros par an et dont le patrimoine n'excédait pas 270.000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2015 à 23:20 :
Une expression de la BCE est à retenir et à encadrer : " la culture du paiement".
Trop mignon ! C'est un banquier qui vous le dit !!! Il sait de quoi il parle.... lui qui ne paie rien à personne mais qui vit de la "culture du paiement" acquise chez les honnêtes gens.

Quand on connaît le système de création monétaire hors sol (celui de l'argent-dette) qui permet à une organisation criminelle appelée "banque" de créer de la monnaie seulement en écrivant des numéros sur une fiche informatique qu'elle appellera "votre compte", puis d'exiger de vous le remboursement effectif et intégral de cet argent qui ne lui a rien coûté, augmenté des "intérêts" qui ne sont qu'une pénalité de retard pour vous inciter à payer, quand on considère un tel système d'arnaque légalisée par les escrocs eux-mêmes (qui dirigent nos dirigeants), et qui, par ce jeu de l'usure et de l'écriture virtuelle, parviennent à s'approprier les biens (non virtuels) des emprunteurs défaillants, effectivement on s'aperçoit que cette escroquerie bien huilée qui s'appelle "la banque" ne repose que sur la sidération des pauvres, englués dans la "culture du paiement", qui a du sens dans la vie courante, oui, mais sauf à l'égard des banques.
Les banques ne prêtent RIEN, elles rackettent au grand jour.
Allez, banco, les Grecs ! Continuez à donner le bon exemple !
Réponse de le 13/04/2015 à 8:05 :
Très bonnes remarques ! 100% si on ajoute le vol total lors d'une succession pour un bien déjà payé et taxé "par un autre voleur (dans ce cas)" alors on prend bien la mesure de la stratégie du "rêve d'être propriétaire". Vous avez 100% raison sur le terme "ARGENT-DETTE" tout est là !
a écrit le 12/04/2015 à 22:29 :
Vous croyez les médias. Leurs infos vont toujours dans un sens, puis dans un autre selon le vent qui tourne. Selon le maître de l'instant, celui qui lui garantira confort et bien être.
a écrit le 12/04/2015 à 12:53 :
Ce n'est pas que les grecs ne peuvent pas rembourser, c'est qu'ils ne VEULENT pas rembourser, la différence est de taille. Les ménages grecs sont très riches, il faut qu'ils payent leur impots.
Réponse de le 12/04/2015 à 15:50 :
un commentaire d'un bêtise sidérante.
Réponse de le 12/04/2015 à 20:29 :
@Grexit: très riche, faut peut-être pas exagérer, mais ils ne sont certes pas plus malheureux que d'autres !
Réponse de le 12/04/2015 à 23:05 :
Effectivement, les ménages grecs sont tres riches, si on les compare a la somalie !
Par contre, comparés aux autres pays européens, la ils sont plutôt en queue de peloton ! Avec un unique revenu de 400€ par mois, bien des familles ont effectivement un peu de mal a rembourser quoi que ce soit, qu'ils le veuillent ou non ne change rien a l'affaire !
a écrit le 12/04/2015 à 1:36 :
La problématique : Les grecs ne peuvent pas rembourser leurs emprunts pour l'acquisition d'un bien immobilier.
La solution : Faire payer l'Europe à leurs places.

Voila pourquoi la BCE est impliquée car les banques grecs sont en faillite.
Réponse de le 12/04/2015 à 13:14 :
Les Grecs ont, à tous les niveaux de décision, appliqué la recette (si je puis dire) "j'emprunte et on verra bien après". et une fois mis face à leurs décisions, car personne n'oblige à signer un crédit, ils pleurent et jouent aux victimes. La dessus, un parti populiste joue les violons en confortant la population dans ce crédo. Et le grand méchant loup est celui qui a avancé les fonds. Comme disait l'autre: "faites du bien à un vilain, il vous crache dans la main."
Réponse de le 12/04/2015 à 23:07 :
Si personne n'oblige a signer un credit, personne n'oblige non plus a prêter de l'argent a un pays en quasi faillite. Les créditeurs doivent prendre leur pertes, c'est comme ça que fonctionne le systeme !
Attendons les premières faillites en France, qui ne tarderont pas vu le délabrement du marché immobilier ...
a écrit le 11/04/2015 à 22:05 :
La conséquence de cette politique sera que les banques ne prêteront plus qu'aux riches ne pas se qualifiant pour cette immunité, sauf si l'État se substitue en quelque sorte aux empruntuers, éventuellement rachetant les immeubles au moins temporairement. Dans la situation actuelle de la Grèce, il faudrait déterminer à la foi par quelles mesures on pourra générer les liquidités nécessaires. Sans cela, la mesure risque d'être un feu d'artifice sans durée suffisante.
a écrit le 11/04/2015 à 21:14 :
Chers Tous,
Je n'ai rien compris.
1. Pourquoi l'emprunteur doit-il être protégé ?
2. Pourquoi la BCE est-elle impliquée ?
Cordialement.
Réponse de le 12/04/2015 à 14:09 :
1. pour éviter qu'il fasse faillite
2. parce que c'est son job de s'occuper de la stabilité du système bancaire en zone euro.
Réponse de le 12/04/2015 à 23:03 :
1. Et pourquoi pas ? L'emprunteur ça peut aussi être vous, hein ! Et l'histoire récente a montré que l'absence de protection peut engendrer bien des catastrophes : c'est la crise des supprimes.
2. Parce que la BCE est un moyen de pression tres puissant, en ce moment dirigé vers la Grece.
a écrit le 11/04/2015 à 20:03 :
A part FX et RD personne ne. comprend le drame grec. Il faut vivre en Grèce pour cela.
Réponse de le 11/04/2015 à 20:37 :
@athena: je suis à Nauplie et ne serait-ce qu'aujourd'hui, il y avait pléthore de voitures dans les rues, et pas des tas de ferraille. Une personne qui a une maison de 300 000 euros ne va faire pleurer personne, même si elle prétend être pauvre. J'ai rencontré une dondon l'autre jour à Athènes qui voulait me faire pleurer. Avec ses 150 kg, elle ne sait pas ce qu'est un pauvre. Les Grecs, c'est ça, ils veulent le beurre, l'argent du beurre et la crémière. Il faut les réintégrer à l'Empire ottoman qu'ils n'auraient jamais dû quitter :-)
Réponse de le 11/04/2015 à 21:32 :
@Patickb Une fois de plus vous vous distinguez par la finesse de votre analyse. Continuez, vous nous amusez beaucoup et puis si la Grèce est un tel enfer pour vous, sto kalo.
Réponse de le 12/04/2015 à 11:52 :
@Kalo..: contrairement aux Grecs, quand je prends des engagements, je les respecte :-)
Réponse de le 12/04/2015 à 22:58 :
Toujours les memes lubies de Patrickb, l'affabulateur : Nauplie, la grosse dondon d'athenes, et les grecs avec leur mentalité d'arabe. Cherchez sur TOUS les articles concernant la Grece, vous aurez un commentaire de Patrickb avec un de ces 3 non argument. Je pense que c'est pathologique !
a écrit le 11/04/2015 à 19:59 :
En même temps, les Américains ont largement aggravé la crise des subprimes en saisissant pour revente les maisons dont les propriétaires ne pouvaient plus rembourser les emprunts, provoquant une spirale de baisse des prix qui ne permettait même pas aux banques de rentrer dans leurs frais... L'Europe ferait mieux de s'intéresser au cadastre (toujours absent ?) et à la révision nécssaire de la fiscalité qui permet de ne pas payer d'impôts locaux si quelques fers à béton attestent que l'immeuble n'est pas terminé. Un peu de courage, Messieurs les Européens !
Réponse de le 11/04/2015 à 21:03 :
Le cadastre est en train de se faire , et cette histoire de fer à béton n'a plus cours depuis peut être 20 ans !
En Grêce vous payer des impôts immobiliers des l'instant où vous êtes raccordé au réseau électrique .
Réponse de le 12/04/2015 à 11:26 :
Ben il en met du temps à se faire le cadastre... Il n'y a pas d'informatique, là-bas ? Quant aux impôts immobiliers, il faudrait donc en parler aux journalistes, merci...
Réponse de le 12/04/2015 à 22:56 :
Britanicus, vous étes sérieusement en retard sur l'information : le cadastre grec existe depuis fort longtemps, puisque c'est Napoleon qui l'a instauré !
Il est parfois inexact dans les endroits faiblement peuplé et non construits, mais il existe, contrairement a la légende urbaine. Vous croyez qu'on règle les conflits territoriaux a coup de fusil ici ?
Quand aux fers a béton, la encore, légende urbaine, une maison paye des qu'elle est habitée, et meme des qu'elle est raccordée a l'electricité depuis pas mal d'années !
a écrit le 11/04/2015 à 19:57 :
D'accord. Donc, 1) sachant que la BCE est comme tout organisme européen, un nid de rentiers. 2) Vu les chiffres qui sont loin de protéger les plus pauvres. Résultat : le fumeux parti de "gauche" grec est un bel enfumage de plus.
a écrit le 11/04/2015 à 19:44 :
Oui, la Bce a donné son avis. So what ?
a écrit le 11/04/2015 à 18:48 :
si je comprends bien ... faire payer les impôts serait déjà pas mal ... "saisies immobilières" pour les vendre à qui ????
a écrit le 11/04/2015 à 18:16 :
De toute façon on sait deja tres bien qui agit pour le bien de son peuple, et qui agit contre. Juste une illustration supplémentaire.
a écrit le 11/04/2015 à 17:45 :
les grecs n'ont pas besoin de rembourser leurs credits, il suffit que les banques empruntenty a la bce sans rembourser non plus, comme ca chaque grec aura une maison gratos...
ils ne veulent pas rembourser les 320 milliards de dettes, y a donc aucune raison qu'ils remboursent leur maison, tant qu'ils ont des idiots pour payer en dernier ressort
a écrit le 11/04/2015 à 17:06 :
La BCE et son idéologie néolibéral, c ça le rêve UE, mettre à la rue les gens. Que la grèce sorte de cette UE autocratique, un exemple à suivre
Réponse de le 11/04/2015 à 18:43 :
Si la Grèce sort de l'UE qui paiera les maisons ........lol ce ne sera plus vous ni moi d'ailleurs ......j'ai eu suffisamment de mal à acquérir la mienne je ne vois pas pourquoi j'en offrirait une à tous les Grecs
Réponse de le 11/04/2015 à 19:12 :
choisissez un grec et payez lui sa maison ! comme ça vous joindrez un acte à votre parole ...
Réponse de le 11/04/2015 à 20:06 :
C'est une mesure de la Gauche 'radicale', ça? Quelque chose m'échappe probablement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :