La BCE maintient ses taux directeurs inchangés

Par latribune.fr  |   |  284  mots
Le taux central, baromètre du crédit en zone euro, reste ainsi à 0,05%, le niveau où il stationne depuis septembre 2014. (Crédits : © Ralph Orlowski / Reuters)
La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi qu'elle ne modifiait pas des taux directeurs qui sont à des plus-bas record, comme les marchés s'y attendaient.

Sans surprise, le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé, jeudi 21 janvier, le maintien des taux d'intérêts directeurs en zone euro à leur niveau, a indiqué une porte-parole.

Le taux central, baromètre du crédit en zone euro, reste ainsi à 0,05%, le niveau où il stationne depuis septembre 2014. Le taux de dépôt est toujours -0,3%, le niveau auquel il a été abaissé en décembre, et le taux de prêt marginal est maintenu à 0,3%. Aucun analyste n'attendait de mouvement sur les taux ce mois-ci.

Taux d'intérêt au plus bas pour (espérer) doper la croissance

Les taux très bas sont un élément de l'arsenal déployé par la BCE pour faire repartir les prix en zone euro. L'institution de Francfort espère qu'en abaissant le coût du crédit pour les entreprises et les ménages, et en pénalisant -au moyen d'un taux de dépôt négatif-les banques qui stockent de l'argent auprès d'elle, elle pourra contribuer à faire circuler les liquidités dans le système économique. Et, de fait, à revigorer l'activité et les prix.

Les marchés attentifs à d'autres annonces

Dans sa conférence de presse ce jeudi à partir de 13h30 GMT (14h30 heure de Paris), le président de la BCE, Mario Draghi, est attendu au tournant sur d'éventuelles autres mesures de politique monétaire cette année.

On s'attend à ce qu'il mette en exergue des risques croissants pour la croissance et l'inflation. Il pourrait également aborder la situation économique chinoise, la récente déroute des marchés financiers mondiaux, et la situation bancaire de la zone euro.

(Avec AFP et Reuters)