LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 1 janvier 2016

France

Avec #Stopdjihadisme, le gouvernement veut investir les réseaux sociaux

Après avoir lancé la plateforme "stopdjihadisme" suite aux attentats de janvier, le gouvernement a décidé de décliner le concept sur Twitter et Facebook afin d'occuper l'espace utilisé par les émetteurs de propagande terroriste. L'initiative est globalement saluée mais fait aussi grincer des dents.
Twitter stopdjihadisme
La plateforme "stopdjihadisme" se décline désormais sur Twitter et Facebook, où le gouvernement va diffuser des informations sur le terrorisme et des messages destinés à lutter contre la propagande djihadiste et notamment du groupe EI. (Crédits : (Capture d'écran))
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion