LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 1 octobre 2015

Numérique

Et si les marchés disaient "stop" à Patrick Drahi ?

Sur cinq jours, les titres Altice et Numericable-SFR ont fondu respectivement de 12,5% et 7,9%. Jusqu’alors coqueluche des marchés, Patrick Drahi pourrait rencontrer une limite à un développement basé sur l'endettement, face à des investisseurs plus averse au risque qu'auparavant, selon une note d’analyste de Goldman Sachs.
Patrick Drahi SFR Numericable numéricâble
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice, la maison-mère de Numericable-SFR en France. (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion