LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 3 juillet 2018

L'enquête

EPR : le nucléaire français à quitte ou double

Olkiluoto, Flamanville, Hinkley Point... Autant de synonymes de dérapages de calendriers et de budgets. Le tout récent démarrage de l'EPR de Taishan en Chine permettra-t-il de rompre la malédiction ou est-il annonciateur de nouvelles menaces ?
Le probleme de soudures de flamanville plus grave que prevu
Le chantier de Flamanville 3 (Manche), entamé en 2007, a été interrompu à plusieurs reprises par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), et ce, dès 2008. Détection de nombreux défauts sur le pont polaire, suspension du bétonnage et remplacement de 46 consoles en acier en 2012, découverte régulière de soudures défectueuses assurant différentes fonctions... Mais les déboires les plus importants sont liés aux concentrations de carbone trop élevées détectées sur le fond et le couvercle de la cuve. (Crédits : Benoit Tessier)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion