LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 4 octobre 2016

Numérique

Au Japon, des robots pour combler l'instinct maternel

Le robot Kirobo Mini présenté lundi par Toyota a des problèmes de stabilité propres au bébé. Un "défaut" visant la création de liens émotionnels avec son propriétaire dans un pays qui connaît une forte dénatalité.
Le robot du Japonais Toyota, Kirobo Mini.
Censé pouvoir converser, Kirobo Mini réagit à la voix de son interlocuteur. Relié à la voiture, il peut aussi s'avérer un copilote avisé, conseillant par exemple de prendre une pause après un long trajet. (Crédits : .REUTERS/Kim Kyung-Hoon.)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion