LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 5 septembre 2015

Le décryptage

Deux théories pour une croissance décevante

De l'Europe à la Chine, la croissance mondiale déçoit. L'hypothèse de la stagnation séculaire, liée à des taux d'intérêts réels encore trop élevés, peut contribuer à l'expliquer. La Banque des règlements internationaux avance une autre explication, soulignant l'effet négatif du surendettement issu de politiques monétaires très accommodantes. Quelle est la thèse à retenir? Par Jean Pisani-Ferry, commissaire général, France Stratégie
Pisani-Ferry
(Crédits : DR)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion