LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 5 octobre 2016

L'analyse

Ericsson : quand s'arrêtera la descente aux enfers?

Menacé dans son cœur d’activité par le nouvel ensemble Alcatel-Nokia et des concurrents chinois très agressifs, à l’instar de Huawei, l’équipementier télécoms tente de diversifier dans moult services comme les médias, le cloud et autres logiciels à destination des opérateurs. Mais comme en témoigne l’annonce, ce mardi, de la suppression de 3.900 postes en Suède, l’ex-pionnier du mobile « rame » toujours pour retrouver son lustre.
Ericsson continue a reduire ses couts
Dans une note publiée fin août, Exane-BNP Paribas affirme que « Ericsson a besoin de changement ». Pour ses analystes, le groupe doit cesser de s’éparpiller dans tous les domaines, doutant, par exemple, de la pertinence pour un équipementier de proposer des solutions de télévision sur IT. (Crédits : © Bob Strong / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion