LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 6 janvier 2018

Économie

Côte d'Ivoire : 230 soldats radiés, le prix des mutineries de 2017

Ces officiers-là n’auront plus le droit de porter légalement une arme ni de porter à nouveau l’uniforme des Forces armées ivoiriennes. La rançon des mutins ivoiriens ne sera pas faite que d’argent. L’enveloppe individuelle de 12 millions de francs CFA s’est accompagnée d’un cadeau en airain pour le Nouvel An. Huit mois après la clameur des casernes qui a terrorisé la Côte d’Ivoire, 230 soldats et gendarmes vont être radiés des forces de sécurité du pays, en droite ligne du projet d’Alassane Ouattara pour «discipliner» l’armée.
Alassane Ouattara Armée Côte d'Ivoire
Le président ivoirien Alassane Ouattara passant en revue un détachement de l'armée, lors du 57e anniversaire de l’indépendance de la Côte d'Ivoire, le 7 août 2017 à Abidjan. A sa gauche, le chef d'Etat-major des armées, le général Sekou Toure. (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion