LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 6 juin 2018

L'opinion

Le marché européen des capitaux survivra-t-il au Brexit ?

Le 30 septembre 2015, en ces jours lointains où le Royaume-Uni était membre à part entière de l'Union européenne, Jonathan Hill, alors commissaire européen, annonçait le lancement d'un nouvelle initiative nommée « union du marché des capitaux ». Soixante années ou presque de construction européenne n'avaient toujours rien créé qui se rapprochât d'un marché unique pour l'investissement, et dans de nombreux pays de l'Union, le marché des capitaux demeurait peu actif et arriéré. Le but était louable, puisqu'il s'agissait, écrivait Hill, d'« identifier les obstacles empêchant les flux d'investissements transfrontaliers » et de « travailler pas à pas à les surmonter ».
L'amf demande aux fonds britanniques leurs plans pour le brexit
(Crédits : TOBY MELVILLE)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion