LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 6 juillet 2018

L'analyse

Fessenheim se cherche un avenir après l'atome

Le processus qui doit aboutir à la fermeture de la doyenne des centrales françaises semble irréversible. Élus locaux et représentants de l'État s'attèlent désormais à explorer des projets industriels alternatifs pour le territoire du Haut-Rhin, et parient notamment sur la coopération avec le voisin allemand.
Centrale nucléaire de Fessenheim
La centrale de Fessenheim (ici la salle de contrôle lors d'un exercice de simulation) emploie 2.000 personnes. (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion