LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 7 janvier 2020

L'analyse

Avec sa majorité pro-Brexit, Boris Johnson a un an pour « dealer » la sortie de l’UE

Malgré sa victoire écrasante aux élections législatives du 12 décembre, rien n'est gagné pour le premier ministre britannique. Car tout reste à faire. À commencer par la négociation d'un accord commercial avec Bruxelles. Et, les inconnues (conséquences sur la croissance, tensions avec l’Écosse, sur la frontière irlandaise...) sont nombreuses.
Boris johnson maintient le cap du 31 octobre
(Crédits : Henry Nicholls)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion