LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 7 décembre 2016

Numérique

Les poupées connectées nous espionnent-elles ?

Une vingtaine d'associations de défense des consommateurs ont décidé de porté plainte contre les fabricants de deux poupées connectées, soupçonnées d'être (trop) facilement piratables.
I-Que robot
Le robot I-que est l'un des deux robots concernés par la plainte. (Crédits : Ique-robot.fr)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion