LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 8 octobre 2015

Entreprises

Renault-Nissan: pourquoi le rééquilibrage était devenu inéluctable

Renault pourrait baisser sa participation dans le capital de Nissan sous la barre des 40%, d'après le journal japonais Nikkei. Un événement directement lié à la montée de l'Etat français dans le capital de Renault. En réalité, cela traduit surtout le nouveau rapport de force au sein de l'alliance largement défavorable à Renault...
Carlos Ghosn
Carlos Ghosn a tout fait pour préserver les termes de l'alliance. Celle-ci est toutefois remise en cause... (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion