LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 8 décembre 2014

Numérique

La "Jungle", plus grand bidonville des États-Unis, fait ses adieux forcés à la Silicon Valley

La ville de San Jose a dépensé 4 millions de dollars pour aider à reloger les plus ou moins 300 résidents de ce camp de réfugiés qui s'étalait sur plusieurs hectares.
Démantèlement en décembre de la Jungle de San Jose, un bidonville dans la Silicon Valley
Les prix exorbitants des loyers ont poussé bon nombre de personnes à la rue, certains trouvant refuge dans la "Jungle". (Crédits : REUTERS/Beck Diefenbach)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion