LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 9 mars 2018

International

Attaque de Ouagadougou : des complicités dans l'armée ne sont pas exclues

A l'heure où le Burkina Faso enterre ses soldats, tombés lors des attaques du 2 mars 2018, revendiquées par le Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans (GSIM), le procureur du Faso n'exclut pas des complicités au sein de l'armée...
Procureur Burkina
Maiza Séréme, procureure du Burkina Faso. (Crédits : DR)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion