LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 9 décembre 2016

International

Bien mal acquis : la Guinée Equatoriale remporte une première manche contre la France

La Cour internationale de la Justice (CIJ) a rendu, hier 7 septembre, sa décision sur l’affaire qui oppose la France et la Guinée Equatoriale dans l’affaire dite des « biens mal acquis ». Dans son ordonnance, la Cour a en substances reconnu provisoirement le statut diplomatique de l’immeuble situé au 42 avenue Foch à Paris que la France attribue à Téodorin Obiang Nguema. Elle s’est par contre déclarée incompétente pour statuer sur l’immunité diplomatique du vice-président équato-guinéen au moment des perquisitions opérées au niveau de l’immeuble qui abrite la mission diplomatique du pays à Paris.
Teodoro Obiang Nguema fils
(Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion