LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 10 février 2018

L'opinion

Le gaz liquéfié : l'énergie de la transition du maritime

Le décompte final est lancé. Il reste moins de deux ans aux armateurs de navires de commerce pour se mettre en conformité avec le Global Sulphur Cap 2020. Cette nouvelle réglementation, adoptée par l'Organisation Maritime Internationale (OMI) en octobre 2016, entrera en vigueur le 1er janvier 2020 et imposera une limitation des émissions d'oxyde de soufre à 0,5% sur l'ensemble des mers du globe, contre 3,5 % aujourd'hui. Mais les armateurs peuvent-ils concilier respect de l'environnement et rentabilité ? Par Philippe Berterottière, président-directeur général, GTT.
Navire, fret maritime, transport, pollution atmosphérique, air, moteur diesel, fioul lourd,
(Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion