LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 10 mars 2018

Opinions

Transition énergétique et modulation accrue du parc nucléaire : un débat s’impose

Un des volets de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) concerne le développement équilibré des réseaux, du stockage, de la transformation des énergies et du pilotage de la demande d’énergie. Sur la question de ce pilotage, la modulation de l'énergie nucléaire requise pour l'intégration des énergies renouvelables intermittentes (EnR) est potentiellement génératrice de problèmes à la fois techniques et économiques. Par Géry Lecerf(*), directeur affaires publiques dans le secteur de l'énergie (Alpiq, énergéticien suisse), membre du comité d'experts de l'Institut Walden.
Géry Lecerf
(Crédits : DR)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion