LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 10 avril 2015

Entreprises

Pour Macron, l'Etat n'a pas vocation à détenir autant d'actions Renault

Au lendemain de l'annonce de l'acquisition par l'Etat de 4,73% de Renault - atteignant une part de quasiment 20% - le ministre de l'Economie a assuré que l'Etat ne resterait pas à un tel niveau du capital du constructeur automobile.
La mesure sur le secret des affaires retiree de la loi macron
Au lendemain du raid de l'Etat dans le capital de Renault, Emmanuel Macron assure que cette opération n'est que temporaire. (Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion