LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 10 avril 2018

La chronique

Vaut-il mieux accumuler du capital ou du savoir et des pratiques ?

La CHRONIQUE DES LIVRES ET DES IDEES. C'est l'accumulation de savoir plus que l'accumulation du capital qui assure le progrès matériel et le développement des sociétés modernes, expliquent l'ancien économiste en chef de la Banque mondiale Joseph Stigliz, prix Nobel d'économie (2001), et Bruce Greenwald, professeur à l'université de Columbia, dans leur ouvrage « La nouvelle société de connaissance » (éditions Les liens qui libèrent) (*). Et l'Etat joue, selon eux, un rôle essentiel pour faire émerger une société de connaissance.
Des élèves connectés à Cape Town
(Crédits : Mike Hutchings/Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion