LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 10 mai 2018

L'entretien

"Changer la société, mais sans la brutaliser" (Michel Wieviorka)

[Un an de présidence Macron] Le sociologue et directeur d'études à l'EHESS Michel Wieviorka espère "ardemment" que le président réussisse. Il salue ses qualités de modernisateur mais le met en garde : son expression technocratique et autoritaire du pouvoir, son ignorance des corps intermédiaires, son traitement partiel de la conflictualité, s'avèrent des entraves à l'accomplissement du vœu réformateur.
Michel Wieviorka
Michel Wieviorka, directeur d'études à l'EHESS. (Crédits : Sébastien Kunigkeit/dpa)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion