LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 10 juillet 2018

L'évènement

Deliveroo, UberEats, Glovo... En grève, les coursiers dénoncent leur statut précaire

Tarification minimale horaire, bonus de pénibilité, activité garantie... Ce sont les revendications des coursiers à vélo de plateformes de livraison de repas, comme Deliveroo ou UberEats. En grève depuis dimanche, ils appellent les clients à ne pas commander durant toute la semaine, jusqu'à la fin de la Coupe du monde.
Deliveroo coursier
Les coursiers se voient imposer le statut d'auto-entrepreneurs par les plateformes. Ils ne peuvent donc pas prétendre à un salaire minimum, à des congés payés et moins encore à des arrêts maladie. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion