LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 11 janvier 2018

L'enquête

La rupture conventionnelle collective : ça démarre fort

C’était l’une des mesures phares annoncées dans les ordonnances réformant le Code du travail en 2017 : la rupture conventionnelle collective (RCC). Dix jours seulement après son entrée en vigueur officielle, la nouvelle disposition fait déjà parler d’elle. Les directions de la chaîne de prêt-à-porter Pimkie et du constructeur automobile PSA ont annoncé vouloir utiliser ce mécanisme pour supprimer des emplois. Les titres de presse Le Figaro et Les Inrocks ou encore la société de services Engie s’y intéresseraient également.
Employés d'une usine PSA Peugeot-Citroën
Le constructeur automobile PSA a annoncé la suppression de 2.200 emplois dont 1.300 en rupture conventionnelle collective (et 900 dispenses d'activité pour les seniors). (Crédits : Philippe Wojazer / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion