LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 11 février 2015

L'analyse

Le business contrarié des données de santé

Les start-up françaises ont du mal à accéder aux bases de données de santé pour développer des algorithmes d'aide au diagnostic ou au choix thérapeutique. Le numérique investit les pratiques médicales, mais l'innovation ne se fera pas sans une valorisation des données de l'Assurance maladie et l'organisation de leur mise à disposition des chercheurs du privé. Une pratique qui doit rester encadrée par des règles éthiques.
fitbit
Aux Etats-Unis, plusieurs assureurs ont déjà mis en place des contrats de protection de santé qui permettent, dans le meilleur des cas, de réduire leur coût en tenant compte des données transmises par les assurés porteurs d'objets connectés. (Crédits : DR)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion