LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 11 août 2018

Économie

Perte de la moitié de la surface cultivée en 2018 à cause de la sécheresse en Irak

Les zones cultivées en Irak ont diminué de moitié cet été par rapport à l'année dernière, a indiqué un responsable à l'AFP, en raison de la sécheresse qui a conduit à l'interdiction de cultiver des céréales friandes en eau.
Sécheresse
Cette année, pour la première fois, le ministère de l'Agriculture a du suspendre la culture du riz -une production qui atteint habituellement 100.000 tonnes par an-, du maïs et d'autres céréales nécessitant une importante irrigation. (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion