LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 13 décembre 2017

Les coulisses

Les ONG frappent au portefeuille les énergies fossiles

Pour couper les vivres aux principaux responsables des émissions de gaz à effet de serre, les ONG font pression sur leurs financeurs, banques et assurances en tête. Une démarche de longue haleine parfois couronnée de succès.
L'oklahoma s'inquiete des seismes lies au petrole de schiste
En octobre dernier, BNP Paribas a annoncé des mesures drastiques de réduction de son soutien aux « énergies fossiles extrêmes » : fin de ses financements directs à tout nouveau projet d'exploration, production, transport ou exportation lié aux sables bitumineux, gaz de schiste et en Arctique, et de tout nouveau projet de gazoduc et de terminal d'exportation de GNL issu majoritairement de gaz de schiste. (Crédits : © Lucy Nicholson / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion